Microsoft Flight Simulator (jeu vidéo, 2020)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Microsoft Flight Simulator
Image illustrative de l’article Microsoft Flight Simulator (jeu vidéo, 2020)

Éditeur Xbox Game Studios
Développeur Asobo Studio
Distributeur Xbox Game Studios, Microsoft
Concepteur Jorg Neumann
Lionel Fuentes (lead engine programer)
David Dedeine (creative director)
Martial Bossard (lead software engineer)

Date de sortie 2020
Franchise Microsoft Flight Simulator
Genre Simulateur de vol
Mode de jeu Solo, Multijoueur
Plate-forme PC (Windows), Xbox One
Contrôle Joystick, Clavier, autres

Site web Site officiel
Série

Microsoft Flight Simulator est un simulateur de vol en cours de développement appartenant à la série Flight Simulator, développé par Asobo Studio et dont la commercialisation est prévue pour 2020 pour PC. Une sortie sur Xbox One est prévue également pour une date ultérieure.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Microsoft Flight Simulator est un simulateur permettant de voler sur toute la surface du globe.

Il sera compatible avec de nombreux périphériques, comme des joysticks mais aussi la manette de la Xbox One. Le studio a indiqué travailler sur la question des casques de la réalité virtuelle et du TrackIR (en), sans qu'il soit certain que cela soit possible dès le lancement du jeu.

Technique[modifier | modifier le code]

Le jeu profite des images satellites de Bing Cartes, pour un volume de données annoncé de 2 pétaoctets[1]. Grâce à cela, il comprend plus de deux millions de villes et plus de 40 000 aéroports du monde entier[2] dont environ 37 000 ont été édité à la main grâce à un logiciel spécialement fait pour. Il consiste a "redessiner" l'aéroport grâce au image photo satellite fournie par Bing, et l'intelligence artificiel fait le reste. Un système de streaming est utilisé afin de charger ces données au fur et à mesure du vol, plus.

La géométrie des bâtiments et du relief est générée par photogrammétrie à l'aide des images satellites, tandis que de nombreux autres détails des surfaces comme l'herbe sont générés procéduralement. Flight Simulator utilise pour cela la technologie d'intelligence artificielle de Microsoft Azure.

Un trafic routier est présent dans le monde virtuel avec des voitures et camions qui empruntent le réseau routier cartographié par Bing.

Les nuages sont répartis sur de nombreuses couches d'altitudes différentes et évoluent avec la météo en naissant, se déplaçant et disparaissant avec le temps. Ils sont volumétriques et capables de projeter des ombres, non seulement sur le sol mais d'un nuage à un autre nuage situés en-dessous de lui par exemple.

Développement[modifier | modifier le code]

Microsoft Flight Simulator est développé par le studio bordelais Asobo, qui avait déjà collaboré avec Microsoft notamment en créant le contenu pour les lunettes de réalité virtuelle HoloLens. En 2019, ce sont 110 personnes sur les 170 que compte le studio qui travaillent sur le projet[3].

Le jeu a été annoncé lors de l'E3 2019 à l'aide d'une courte bande-annonce, alors que la licence était au point mort depuis plusieurs années[4].

En , une présentation destinée aux journalistes et à des influenceurs spécialistes de la simulation de vol et appelée « Global Preview Event » a eu lieu à Renton, près de Seattle. Elle leur a permis de prendre en main une version du jeu alors en « pré-alpha » durant plusieurs heures, ainsi que de le présenter plus en détail[5],[6]. À cette occasion, les développeurs dévoilent aussi la feuille de route de la suite de la présentation de leur simulateur, la Feature Discovery Series. Elle se fait en quatre étapes au cours des mois suivants, avec des vidéos qui concernent chacune un aspect du jeu : le monde (), la météo ()[7], l'aérodynamique ()[8], le cockpit ()[9], les sons ()[10], les aéroports ()[10] et prochainement le vol IFR puis le mode multijoueur (mars).

Parallèlement, un programme de test de la version alpha appelé « Tech Alpha » (maintenant nommé « Alpha ») a lieu et permet aux joueurs qui se seront inscrits de tester une version en cours de développement du jeu. La première étape, « Alpha Tech 1 », est maintenant terminée, et la « Alpha 2 » débute elle le et sera distribuée au début du mois de février.

Le , lors du salon X019 qui s'est tenu à Londres, une nouvelle bande annonce est dévoilée, ainsi que des partenariats avec des constructeurs aéronautiques, comme Airbus, Boeing, CubCrafters, Daher, Diamond Aircraft Industries, ICON Aircraft, Robin Aircraft et Textron Aviation[11].

Originellement, le support des casques de réalité virtuelle n'était pas prévu pour Flight Simulator. Cependant Jorg Neumann déclare en qu'au vu de l'attente des joueurs, ils feraient tout leur possible pour que cette fonctionnalité soit implémentée, sans pour autant garantir que cela soit disponible dès le lancement du jeu[12]. Dans une autre interview le mois suivant, Neumann confirme que la réalité virtuelle est une très haute priorité[13].


Contenu[modifier | modifier le code]

Les aéronefs suivants ont été montrés et seront présents dans le jeu[14] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Igue, « Flight Simulator 2020 : Microsoft a modélisé toute la Terre en 3D pour un rendu bluffant de réalisme », sur Phonandroid, (consulté le 26 octobre 2019).
  2. (en) Charlie Hall, « The biggest surprise of Microsoft Flight Simulator: it makes Bing cool », sur Polygon.com, (consulté le 23 octobre 2019).
  3. Frank Niedercorn, « Le studio bordelais Asobo plein gaz aux manettes de Flight Simulator », sur Les Échos, .
  4. daFrans, « E3 2019 : Flight Simulator fait son grand retour », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 19 octobre 2019).
  5. (en) Paul Sillers, « Can Microsoft Flight Simulator's 2020 reboot solve the pilot shortage? », sur CNN International, (consulté le 19 octobre 2019).
  6. (en) Sérgio Costa, « Hands-on: Microsoft Flight Simulator 2020 Global Preview Event », sur Helisimmer.com, (consulté le 19 octobre 2019).
  7. « Vidéo : de sublimes effets météo pour Flight Simulator », sur Tom's Hardware, (consulté le 4 décembre 2019).
  8. Camille Allard, « Flight Simulator parle aérodynamisme en vidéo », sur Gameblog, (consulté le 4 décembre 2019).
  9. Clotaire Jacquier, « Microsoft Flight Simulator est beau à l'intérieur », sur Gamekult, (consulté le 4 décembre 2019).
  10. a et b (en-US) « Home », sur Microsoft Flight Simulator (consulté le 22 janvier 2020)
  11. Jarod, « Microsoft Flight Simulator survole le X019 », sur Gamekult, (consulté le 18 novembre 2019).
  12. (en) Fraser Brown, « Microsoft Flight Simulator could get VR support because of fan feedback », sur PC Gamer, (consulté le 4 décembre 2019).
  13. (en) Fraser Brown, « VR is a 'very high' priority for the Microsoft Flight Simulator team », sur PC Gamer, (consulté le 4 décembre 2019).
  14. « [MAJ] Microsoft Flight Simulator 2020 : la liste des avions jouables », sur xboxygen.com, (consulté le 22 janvier 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]