Bielefeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bielefeld (race de poule) et Complot de Bielefeld.
Bielefeld
Bielefeld
Image illustrative de l'article Bielefeld
Blason de Bielefeld
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia (state).svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Detmold
Arrondissement
(Landkreis)
Bielefeld (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
10 arrondissements municipaux
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Pit Clausen (SPD)
2004-2009
Partis au pouvoir SPD
Code postal 33501 - 33739
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 7 11 000
Indicatif téléphonique +49-521,
+49-5202, +49-5203,
+49-5205, +49-5206,
+49-5208, +49-5209
Immatriculation BI
Démographie
Population 329 782 hab. (31 déc 2014)
Densité 1 279 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 01′ 01″ N 8° 31′ 01″ E / 52.017, 8.51752° 01′ 01″ Nord 8° 31′ 01″ Est / 52.017, 8.517
Altitude 118 m
Superficie 25 780 ha = 257,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Bielefeld

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bielefeld
Liens
Site web www.bielefeld.de

Bielefeld est une ville-arrondissement industrielle d'Allemagne, dans le Nord-Est de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à la lisière de la forêt de Teutberg. Avec une population en 2014 de presque 330 000 habitants, Bielefeld est la plus grosse ville de la région de Westphalie Est-Lippe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Maisons sur la place du vieux marché (Alter Markt)

Bielefeld a été fondée en 1214 par le Comte Hermann IV de Ravensberg afin de garder un passage traversant la forêt de Teutoburg. Un grand château, le Sparrenburg, a été construit au milieu de la ville médiévale. Il est resté imprenable durant le Moyen Âge. Le château ne ressemble plus à ce qu'il était durant cette période. Il est tombé en ruine durant le XVIIIe et le XIXe siècle et a été restauré en 1879.

Au cours du XVe siècle, Bielefeld a été un membre mineur de la Hanse. Plus tard, cette ville commença à commercer le lin et devint fameuse sous le nom de « la ville du lin ».

En 1909, la statue d'un toilier a été érigée pour rendre hommage aux ouvriers du lin et à leur importance pour la ville[1].

La ville est bombardée par des Boeing B-17 Flying Fortress le 20 septembre 1944 et le 7 octobre 1944 et par la Royal Air Force le 17 janvier 1945.

Le 14 mars 1945, un Avro Lancaster du 617e escadron lance une bombe de 10 tonnes appelée Grand Slam (bombe) sur un Viaduc.

Arrondissements municipaux[modifier | modifier le code]

Légende
* points noirs : la ville avant 1930
* points bleus : la ville de 1930 aux années 1960
* lignes rouges : les arrondissements depuis 1973
* vert foncé : la forêt de Teutberg
  • Bielefeld-Mitte (Centre)
  • Brackwede
  • Dornberg
  • Gadderbaum
  • Heepen
  • Jöllenbeck
  • Schildesche
  • Senne
  • Sennestadt
  • Stieghorst

Population et société[modifier | modifier le code]

Enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

Bielefeld possède une université depuis 1969. Parmi les premiers professeurs qui y enseigna figure le sociologue Niklas Luhmann.

Les autres institutions d'éducation supérieure sont la Kirchliche Hochschule Bethel (destinée à la formation des théologiens) et une Fachhochschule.

Enseignement secondaire[modifier | modifier le code]

Un établissement d'enseignement secondaire porte le nom de Max-Planck Gymnasium.

Santé[modifier | modifier le code]

Bielefeld est aussi le siège de deux importants établissements hospitaliers (von Bodelschwinghsche Anstalten Bethel et Evangelisches Johanneswerk).

Sport[modifier | modifier le code]

Club Sport Fondé en Ligue Stade Entraîneur
Arminia Bielefeld Football 1905 2. Bundesliga SchücoArena Norbert Meier

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Parmi les principales institutions culturelles de la région et au-delà se trouvent la Kunsthalle (musée d'art) et la salle de concert Rudolf Oetker (Houthalen-Helchteren).

Selon un phénomène internet, la ville de Bielefeld n'existerait pas mais serait une invention de la CIA, du Mossad ou d'extraterrestres destinée à dissimuler leurs actions. L'origine de cette parodie de théorie du complot est un message humoristique posté en 1994 par un étudiant allemand sur un forum usenet. L'histoire a depuis fait l'objet d'un film sorti en 2010 et en 2012, la chancelière allemande Angela Merkel y a fait référence en ajoutant « si elle a jamais existé » à la fin d'une déclaration concernant une réunion à laquelle elle avait participé à Bielefeld[2],[3],[4].

Transports[modifier | modifier le code]

Bielefeld est desservi par un aéroport (code AITA : BFE) et possède une gare ferroviaire.

Économie[modifier | modifier le code]

Actuellement, les industries principales de Bielefeld sont l'industrie alimentaire, les appareils électroménagers, l'informatique et de nombreuses industries lourdes. La ville est le siège des entreprises Dr. Oetker, Böllhoff, Dürkopp et Seidensticker.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Ville natale de :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]