Héliport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'héliport de Niagara Falls, dans la province canadienne de l'Ontario
L'héliport de Cannes

Un héliport est uniquement utilisable par des hélicoptères, mais plus grand qu'une simple plate-forme hélicoptère (ou hélisurface[1]). Il peut fournir des services tels approvisionnement en carburants, éclairage, manche à air, mais ne dispose pas nécessairement de hangars. Dans les villes les plus importantes, les opérations douanières peuvent être réalisées directement dans l'héliport. Généralement, les héliports peuvent être situés bien plus proche des villes que ne le peuvent les aéroports, et même bien souvent au cœur même des villes. Cela donne un avantage certain en temps de transport pour beaucoup de destinations urbaines.

Les premiers défenseurs de l'hélicoptère avaient espéré que la plupart des villes seraient équipées d'un héliport, mais cela ne s'est pas produit en zone urbaine, principalement en raison du bruit provoqué par les hélicoptères.

Le passage des hélicoptères au dessus des zones d'habitation denses au sud de l'aéroport et notamment à Issy-les-Moulineaux génère une gêne très forte dont les riverains se plaignent régulièrement sans succès à date.

Héliports en France[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Circulaire du 6 mai 1995 relative aux hélistations et hélisurfaces (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :