X-Plane (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir X-plane.
X-plane
Éditeur Laminar Research
Concepteur Austin Meyer

Licence Propriétaire
Version 10.03r3 (26 février 2012)
Genre Simulation de vol
Mode de jeu Un joueur / Multijoueurs
Plate-forme Mac OS X, Windows, Linux
Contrôle souris, clavier, Joystick, Yoke, palonnier (pedals)

X-Plane (issu de eXperimental-Plane) est un logiciel de simulation de vol qui se situe entre le jeu vidéo et le simulateur professionnel.

Bien qu'elle soit aussi utilisée par des pilotes professionnels, la version "grand public" d'X-Plane évolue parallèlement à la version "Pro", qui a reçu l'agrément de la FAA (administration fédérale de l'aviation américaine) lorsqu'elle est utilisée en association avec certains matériels pour l'entraînement des pilotes en Vol à vue et Vol aux instruments.

Développé initialement pour les plates-formes Apple Macintosh, puis Windows et Linux, X-Plane est souvent considéré comme le simulateur de vol grand public ayant le meilleur « modèle de vol », c'est-à-dire le plus réaliste dans sa simulation du comportement de l'avion en vol. Contrairement à Flight Simulator par exemple, les caractéristiques de vol d'un modèle ne sont pas arbitrairement données dans un fichier de paramétrage adapté mais sont calculées "à la volée" à partir de la géométrie et des profils du modèle construit.

Ce modèle de vol évolue continuellement : les vrilles à plat (spin), par exemple, sont possibles depuis la version 9 (2009).

Il est souvent mis en concurrence avec Flight Simulator, de Microsoft, auquel on peut reprocher une totale déconnexion entre le « modèle de vol » et les caractéristiques géométriques du modèle visuel, alors qu'on lui attribue souvent une meilleure qualité dans la réalisation des graphismes ainsi que dans son aspect ludique dont X-Plane est très dépourvu.

En réseau[modifier | modifier le code]

X-Plane intègre nativement la communication ethernet entre plusieurs machines (même dotées d'OS différents) pour permettre les interactions d'un poste "instructeur" et d'un poste "élève" ou pour distribuer sur plusieurs machines les calculs d'affichage multiples.

Il peut aussi être utilisé en mode "multijoueur" en ligne avec l'utilisation de plugins. C'est-à-dire que l'utilisateur peut se connecter sur des serveurs Internet pour voler en direct avec d'autres avions et des contrôleurs aériens qui sont des utilisateurs du simulateur. Il existe aussi des compagnies virtuelles qui proposent aux joueurs de s'engager et de voler en mode "multijoueur" sous les couleurs de la compagnie. Chaque compagnie propose des services très variables : formations, vols évènements, ...

Les plus connues sont Freeworld Airways et California Airlines.

Extensions[modifier | modifier le code]

X-Plane se présente comme un « logiciel intégré » de simulation de vol car outre la simulation, il comporte aussi tous les outils de base pour construire ses propres avions, modifier ceux existants, créer ou modifier les scènes existantes.

De nombreux usagers ont développé des extensions, avions ou scènes, ou même en exploitant le simulateur dans des domaines pour lequel il n'était pas conçu, des véhicules terrestres, trains et même un bateau parfaitement pilotable. Alors que jusqu'en 2010 la majorité des extensions étaient gratuites (estimées en fin 2010 : plus de 4000 avions (ou variantes d'avions) et 2000 scènes freeware), de plus en plus d'éditeurs proposent des extensions payantes.

Évolutions et mises à jour[modifier | modifier le code]

Contrairement à beaucoup d'autres logiciels, et plus particulièrement les jeux, X-Plane est en perpétuelle évolution et les nouvelles versions se succèdent rapidement : en moyenne plusieurs bêta par mois et une version stable tous les 2 ou 3 mois. Des modifications très importantes peuvent apparaître au cours de la vie d'une même version majeure (actuellement V10), pendant laquelle les mises à jour sont toutes gratuites (la version 9 a duré 4 ans, la version 10 est devenue publique fin 2011). Rappel : l'utilisation des versions bêta de X-Plane, bien que publiques, est fortement déconseillée aux utilisateurs qui ne maîtrisent pas les aspects techniques du logiciel et du vol.

Portage[modifier | modifier le code]

Portage Windows, Linux et Mac[modifier | modifier le code]

X-Plane existe nativement sous MacOs depuis ses premières versions (1993) puis Windows depuis la version 2.0 (1996) et Linux depuis la version 8.0 (2004). Le système graphique OpenGL commun aux 3 OS est utilisé pour la version Mac et Linux.

Portage sur Mobiles[modifier | modifier le code]

Une version de X-Plane pour iPod/iPodTouch est publiée fin 2008. Il s'agit d'une version réduite pour rester compatible avec les limites de la machine, pilotée grâce aux accéléromètres embarqués et qui n'a que peu de relation avec la version "bureau" (vue cockpit réduite à sa plus simple expression, paysages de qualité moindre, etc.).

La version iPad est un peu plus complète car disposant d'un peu plus de ressources mais reste encore loin en arrière de la version pour ordinateur de bureau, sans parler des versions « professionnelles ».

Laminar a aussi porté X-Plane sur les machines Palm Pre et Android.

Contrairement aux versions pour "ordinateur de bureau", ces versions sont qualifiées de "jeu", voire de "gadget", dans le sens où elles ne peuvent servir à aucun apprentissage réel de vol, notamment à cause de l'absence complète de périphériques de commande et d'instruments de tableaux de bord des avions réels.

Toutefois, ces versions assurent la plus grande partie des revenus de l'éditeur grâce à leur très forte diffusion, ce qui lui a permis de repousser par deux fois la sortie de la prochaine version (X-Plane 10) pour avoir placé la barre « ridiculement haut[1] » sans pour autant se trouver à court de financement du projet.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Compatible avec les réseaux de vol en ligne IVAO et VATSIM.

Liens externes[modifier | modifier le code]