Cirrus SR22

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef
Cet article est une ébauche concernant un aéronef.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cirrus SR-22-G2
Image illustrative de l'article Cirrus SR22
Un Cirrus SR22 GTS.

Constructeur aéronautique Drapeau : États-Unis Cirrus Design
Type Avion léger de tourisme et d'affaires
Mise en service 2000
Motorisation
Moteur 1 Continental IO-550 N Platinium
Puissance 310 ch ch
Dimensions
Envergure 11,68 m
Longueur 7,92 m
Hauteur 2,71 m
Nombre de places 4 puis 5 depuis 2013
Réservoirs 306,6 litres
Masses
Masse à vide 1 009 kg
Masse maximum 1 542 puis 1 633 kg
Performances
Décollage 313/486 m
Atterrissage 348/714 m
Vitesse de croisière 333 km/h
Vitesse maximale (VNE) 343 km/h
Vitesse de décrochage 111 km/h
Plafond 5 330 m
Vitesse ascensionnelle 7 m/s

Le Cirrus SR22 est un avion monomoteur léger originellement quadriplace produit par le constructeur aéronautique américain Cirrus Design à partir de 2001. La version 2013 standardise la cinquième place proposée précédemment en option. Basé sur le Cirrus SR20, il dispose d'un moteur plus puissant (310 ch soit 231 kW), d'une envergure plus importante et d'une capacité de carburant plus élevée (348 litres).

Historique[modifier | modifier le code]

Construit en matériau composite, il est extrêmement populaire chez les acheteurs d'avions neufs[réf. souhaitée] et est resté plusieurs années parmi les monomoteurs quadriplace les plus vendus[réf. nécessaire]. Comme le Cessna 400 mais contrairement aux autres avions de sa catégorie, il est équipé d'un train tricycle non-rétractable.

Au chapitre des particularités notables, on remarque des portes à gauche et à droite qui s'ouvrent en élytre ainsi qu'un parachute qui se déploie à l'aide d'une fusée. Ce parachute, prévu pour soutenir l'avion et ses occupants, a aidé à sauver de nombreuses vies. Le constructeur a innové dans la conception de l'avion car le traditionnel volant est remplacé par un manche à balai, non plus placé au milieu (entre les jambes du pilote et du copilote), comme traditionnellement, mais sur le côté. Cette disposition donne une certaine facilité d'installation à bord de l'appareil ainsi qu'un gain de place et donc de confort pour le pilote et le copilote. Cette architecture a d'ailleurs été adoptée pour les Cessna 350 et 400.

La dernière version du Cirrus SR22 est la version G5. Elle se distingue des générations précédentes par une augmentation de la charge d'emport de 200 livres. Ce qui porte la masse maximale au décollage à 3600 livres (1 633 kg) et permet d'emporter 400 kg en plus des pleins d'essence. Sur cette nouvelle génération, la cinquième place est proposée d'office.

L'École de l'air dispose de 7 SR20 pour la formation des pilotes[réf. souhaitée].

Versions[modifier | modifier le code]

Le SR22 a connu plusieurs évolutions. Elles sont indiquées par un G pour génération. Il n'y a pas eu de G4.

SR22
en 2000 (référencé retrospectivement en SR22 G1)
SR22 G2
en 2004
SR22 G3
en 2007
SR22 G5
en 2013

Chaque modèle existe également en version T (turbo) ou TN (turbo "Tornado Alley") avec ou sans le package "GTS" (version toute équipée).

Le glass cockpit Avydine Entegra est apparu en 2003. Le glass cockpit Garmin G1000 est apparu en 2008. Il était optionnel avant de devenir le standard.

Utilisation militaire[modifier | modifier le code]

Le Ciruss SR22 est utilisé comme avion d'entraînement par deux forces aériennes majeures que sont l'Armée de l'Air[1] et l'US Air Force[2]. Cette dernière utilise vingt-cinq de ces machines sous la désignation de Cirrus T-53A.

Cirrus SR22GTS G3 turbo
Un Cirrus SR22 de la compagnie indonésienne Sky Aviation

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Avions de la même catégorie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]