Cessna 172

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cessna 172 Skyhawk
Image illustrative de l’article Cessna 172
Cessna 172S.

Constructeur aéronautique Drapeau : États-Unis Cessna
Type Avion léger
Premier vol
Mise en service 1955
Motorisation
Moteur Textron Lycoming IO-360-L2A de 180 ch à 2 700 tr/min
Dimensions
Envergure 11 m
Longueur 8,28 m
Hauteur 2,72 m
Surface alaire 16,2 m2
Nombre de places 4 (1 pilote + 3 passagers)
Réservoirs 2 × 106 L
Masses
Masse à vide 779 kg
Masse maximum 1 157 kg
Performances
Décollage 497 m
Atterrissage 407 m
Vitesse de croisière 200 km/h (110 kt)
Vitesse de croisière maximale 230 km/h (115 kt)
Vitesse maximale (VNE) 302 km/h (163 kt)
Vitesse de décrochage 89 km/h (48 kt)
(plein volets)
Plafond 4 267 m (14 000 ft)
Vitesse ascensionnelle 3,65 m/s
Distance franchissable 1 185 km

Le Cessna 172 Skyhawk est un avion de tourisme monomoteur à quatre places, construit par la société Cessna depuis 1955. C'est l'avion le plus populaire au monde par le nombre d'exemplaires produits.

Développement[modifier | modifier le code]

Le modèle 172 est le descendant direct du modèle 170. À la différence de son aîné, qui avait un train d'atterrissage classique, le modèle 172 dispose d'un train tricycle. En 1955, Cessna fait voler une version améliorée de 170C, dotée d'un moteur Continental O-300-A ainsi que d'ailerons plus grands et d'une dérive redessinée. Cette version modifiée fut certifiée, puis Cessna décida de doter l'avion d'un train d'atterrissage tricycle. L'avion revole le . Afin d'économiser du temps et de l'argent sur la certification, il est d'abord décidé que cette variante soit ajouté à la famille des 170, sous le nom de Model 172. Ce n'est que plus tard que le 172 disposera de sa propre certification, la numéro 3A12. Le premier modèle fut certifié en [1] et sortit des chaînes de montage la même année. L'avion connait un véritable succès commercial, se vendant à 1 400 exemplaires sur la seule année 1956.

Les premiers 172, jusqu'au modèle C, sont similaires en apparence au 170, hormis le train d'atterrissage tricycle. C'est à partir du 172D que l'esthétique de l'avion est revisitée, et qui restera très proche du modèle actuel, le 172S, avec un fuselage arrière rabaissé pour laisser place à une vitre arrière.

Cessna arrêta la production au milieu des années 1980, puis la reprit en 1996, avec un modèle de 160 chevaux, le 172R Skyhawk, puis un modèle de 180 chevaux, le 172S Skyhawk SP. Appelé « 172 » jusqu'à l'arrêt de sa production, les nouveaux modèles (construits après 1996) portent désormais le nom de « Skyhawk », le « 172 » ne servant plus qu'à déterminer la génération de l'appareil (172R ou 172S). La firme produisit également un 172 à train escamotable, le Cutlass RG (pour Retractable Gear : train rétractable), et un 172 muni de flotteurs.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, plus de 44 000 Cessna Skyhawk ont été livrés, ce qui en fait l'avion le plus produit au monde. La version militaire d'entraînement est le Cessna T-41 Mescalero.

Au , les registres de la FAA indiquent que 21 171 exemplaires sont en activité aux États-Unis[2].

Un avion piloté par Robert Timm et John Cook détient le record de durée de vol dans la catégorie du plus long vol sans atterrissage, avec 64 jours 22 heures 19 minutes et 5 secondes de vol continu, entre le et le . Les ravitaillements furent effectués par transfert à partir d'un camion en mouvement, depuis l'aéroport international McCarran de Las Vegas (Nevada)[3].

C'est avec cet avion que Mathias Rust s'est posé sur la place Rouge de Moscou en 1987[4].

Variantes[modifier | modifier le code]

Première variante du 172, construit en 1956.

172

Le premier 172 a été lancé en 1955 comme modèle 1956, produit jusqu'à être remplacé par le 172A au début des années 1960. Il était équipé d'un moteur 6 cylindres Continental O-300 de 145 ch, refroidit par air. Sa masse maximale était de 998 kg (2 200 lbs). Son prix était de 8 995 $ et il fut produit à 4 195 exemplaires.

172A

Le modèle de 1960 baptisé 172A. La forme de la dérive fut modifiée. Il fut fabriqué à 1 015 exemplaires et son prix était de 9 450 $.

172B

Présenté fin 1960 comme modèle 1961. Il dispose d'un train d'atterrissage plus court, un bâtit moteur rallongé de 76 mm (3 pouces), des prises d'air redessinées et d'un cône d'hélice pointu. C'est aussi l'apparition du nom « Skyhawk », appliqué à une version avec certaines options. Celles-ci incluent une nouvelle peinture et une modification de l'avionique. La masse maximale est augmenté jusqu'à 1 021 kg (2 250 lbs).

172C

Nom donné au modèle de 1962. Un pilote automatique est ajouté en option, ainsi qu'une commande des magnetos par clé. Les sièges sont modifiés et sont maintenant ajustable sur six positions. Des sièges pour enfants sont disponibles en option pour être ajoutés à la place du coffre à bagages. Cette variante a été fabriquée à 889 exemplaires au prix de 9 895 $.

172D

Cessna 172D de 1963.

C'est avec ce modèle de 1963 que le fuselage arrière « abaissé » fait son apparition, ainsi que la verrière arrière appelée « Omni-Vision ». La verrière avant est maintenant en une pièce. La masse maximale passe à 1 043 kg (2 300 lbs). De nouveaux palonnierss sont installés. 1 146 furent construits.

C'est aussi en 1963 qu’apparaît le 172D Powermatic. Equipé d'un Continental GO-300E développant 175 ch, pour une vitesse de croisière 18 km/h plus rapide que le 172D. Ce modèle n'est pas nouveau en réalité, mais seulement un Cessna 175 Skylark renommé pour sa dernière version. Ce dernier avait pour réputation une faible fiabilité au niveau du moteur. Cette action marketing fut un échec et la production s’arrêta à partir de cette année.

Cockpit de Cessna 172E de 1964.

172E

Modèle 1964. Les fusibles sont remplacés par des disjoncteurs. Le tableau de bord est redessiné. 1401 furent produits cette année.

172F

Cessna 172F

Modèle de 1965 introduisant les volets à commande électrique. Un total de 1 436 exemplaires furent produits. Une version française fut construite par Reims Aviation jusqu'en 1971, nommée F172.

C'est le 172F qui fut utilisé par l'US Air Force comme avion d'entraînement jusque dans les années 1970, sous le nom de Cessna T-41 Mescalero.

172G

Cessna 172G.

Modèle de 1966, il est doté d'un cône d'hélice encore plus pointu. Vendu au prix de 12 450 $ dans sa version basique et 13 300 $ pour la version Skyhawk. 1 597 exemplaires furent livrés.

172H

Dans cette version de 1967, le train d'atterrissage avant est raccourci afin de réduire la traînée et d'améliorer l'apparence de l'avion en vol. Un nouveau capot moteur est dessiné. L'avertisseur de décrochage électrique est remplacé par un pneumatique. Vendu pour 10 950 $ et 12 750 $ pour la version Skyhawk, il fut produit à 839 exemplaires.

172I

Cessna 172I.

Ce modèle de 1968 est le premier 172 propulsé par un moteur Lycoming. Il fut présenté équipé d'un Lycoming O-320-E2D de 150 ch, 5 ch de plus que le Continental équipant les variantes précédentes. La vitesse de croisière est augmentée ainsi à 211 km/h, alors que le taux de montée reste à 645 pieds par minute (197 m).

C'est la première fois que les instruments sont ordonnées selon l'arrangement « en T » sur le tableau de bord.

172J

Pour cette variante, Cessna comptait changer la configuration de la gouverne de profondeur au profit d'une gouverne cantilever (toute la gouverne mobile). Pris par le temps, la modification ne fut pas apportée. Aussi, cette solution était considérée comme rendant l'utilisation de l'avion plus compliquée, qui plus est en tant qu'avion d'entraînement. La configuration originale fut gardée, alors que la gouverne cantilever fut installé sur un nouveau modèle, le Cessna 177.

172K

Cessna 172K.

Sur ce modèle de 1969, les vitres arrière ont été redessinées et agrandies, ainsi que la dérive. Des réservoirs de 52 gallons (197 litres) sont proposés en option. Il était vendu 12 500 $ et 13 995 $ pour la version Skyhawk. 1 170 exemplaires furent produits.

Le modèle 1970 fut aussi appelé 172K. Les saumons d'aile sont modifiés, ils sont maintenant en fibre de verre, avec une forme orientée vers le bas. Des sièges intégralement réglables sont aussi installés. 759 exemplaires seront construits.

172L

Cessna 172L.

Vendu en 1971 et 1972, ce modèle comporte des jambes de train d'atterrissage modifiées, avec une distance entre les roues augmentée de 30 cm. Ce modèle était vendu 13 425 $ et 14 995 $ pour la version Skyhawk. 827 furent produits en 1971 et 984 en 1972.

172M

Cockpit du 172M.

Cette variante fut produite de 1973 à 1976. Le changement le plus important est une modification de la forme du bord d'attaque afin d'améliorer le comportement de l'avion à faible vitesse. Cette innovation est présentée sous le nom commercial de « camber-lift wing ».

Le modèle de 1974 est le premier à offrir le kit d'option « II » qui offre des équipements incluant une radio/nav supplémentaire, un ADF et un transpondeur. La taille du coffre est augmentée, et des feux d'atterrissage sur le train d'atterrissage avant sont disponibles en option.

En 1975, l'avion se vendait pour 16 055 $, 17 890 $ pour le Skyhawk et 20 335 $ pour le Skyhawk II.

C'est à partir de 1976 que Cessna utilise la dénomination Skyhawk pour tous ses 172. Le tableau de bord du modèle de 1976 est prévu pour accueillir plus d'instruments. Les instruments moteur sont déplacés vers la gauche. Au total, 7306 172M seront produits sur 4 ans.

172N

Appelé aussi Skyhawk N par Cessna, il fut lancé en 1977. Propulsé par un moteur Lycoming O-320-H2AD de 160 ch. C'est le premier moteur sur cet avion à utiliser de l'essence avec un indice d'octane de 100 (contre 80/87 pour les précédents). Un compensateur est proposé en option sur la gouverne de direction. Son prix était de 22 300 $ et 29 950 $ pour la version « II ».

En 1978, le système électrique de 14 volts est remplacé par un système 28 volts. Un pack d'air conditionné est proposé en option.

Le modèle de 1979 se voit doté de volets à la vitesse d'extension augmenté à 115 kts. Des réservoirs de 66 gallons (250 litres) sont proposés en option.

La variante "N" resta en production jusqu'en 1980.

172P

À la suite de problèmes avec le moteur équipant la version « N », ce modèle se voit doté d'un moteur Lycoming O-320-D2J qui est une grande amélioration. L'extension maximale des volets est réduite de 40 à 30°. La masse maximale augmente pour atteindre 2 400 lbs (1 089 kg). Des réservoirs de 62 gallons sont proposés en option. Le prix de l'appareil était de 33 950 $, 37 810 $ pour la version « II » et 42 460 $ pour la version équipé du Nav/Pac.

En 1982, la position des phares d'atterrissage est modifiée, passant du nez à l'aile. En 1983, des améliorations ont lieu pour réduire les nuisances sonores dans le cockpit.

En 1984, seuls 195 sont construits, puis la production s'arrête en 1986 et aucun 172 n'est construit pendant 11 ans.

172Q Cutlass

Cessna 172S.

Présenté en 1983, c'est un 172P équipé d'un Lycoming O-360-A4N de 180 ch. Sa masse maximale est de 2 550 lbs (1 157 kg) et sa vitesse de croisière est de 122 nœuds (226 km/h), contre 120 nœuds pour le 172P avec 20 ch de moins. Sa production s'arrête en en 1986, en même temps que les 172P.

Cessna 172R.

172R

Présenté en 1996, le Skyhawk R est propulsé par un Lycoming O-360-L2A développant 160 ch. C'est le premier 172 doté d'un moteur à injection. Sa masse maximale est de 2 450 lbs (1 111 kg). Cette variante inclut beaucoup d'améliorations : une nouvelle finition intérieure, un nouveau système de ventilation, une intercom quatre points de série, de nouvelles ceintures de sécurité, des sièges avec ajustement vertical, d'inclinaison, et horizontal.

172S

Le 172S fut présenté en 1998 et est propulsé par un Lycoming O-360-L2A de 180 ch dont le régime maximum a été augmenté à 2 700 tr/min contre les 2 400 tr/min sur le 172R, lui procurant ainsi 20 ch de plus que ce dernier. Le résultat est une masse maximale augmentée à 2 550 lbs (1 157 kg). Il est aussi connu sous la dénomination commerciale « 172SP ». C'est la variante de 172 encore en production aujourd'hui, équipé dernièrement d'une avionique Garmin 1000.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Comme le Cessna 170, le 172 possède une architecture à ailes hautes et une structure en aluminium. Le Cessna Skyhawk est un avion stable et facile à piloter, constituant ainsi une très bonne plateforme pour la photographie aérienne, de même qu'une base d'apprentissage saine pour un jeune pilote amateur.

De 1955 à 1967 le Cessna Skyhawk fut équipé d'un moteur Continental 0-300 à six cylindres. Puis à partir de 1968, il fut pourvu d'un moteur Lycoming 0-320 à quatre cylindres[5]. Le moteur actuel est un Textron Lycoming IO-360-L2A. Les vitesses de croisière varient de 105 à 125 kts en fonction de la motorisation.

Depuis 2007, le constructeur vend son appareil équipé d'un glass-cockpit Garmin G1000, de série sur toute la gamme monomoteur (hors Cessna 162 SkyCatcher équipé, lui, d'un Garmin G300).

Caractéristiques du 172S[modifier | modifier le code]

C 172 line drawing.svg
Tableau de bord d'un Cessna 172.

Données de Cessna[6]

Caractéristiques générales

Performances



Opérateurs[modifier | modifier le code]

Opérateurs militaires[modifier | modifier le code]

La variante militaire du 172, le T-41 Mescalero, fut utilisée comme avion d'entraînement dans l'US Air Force et l'US Army. Des 172 sont utilisés par l'United States Border Patrol afin de surveiller la frontière avec le Mexique.

Le Corps aérien irlandais utilise la version du 172 fabriqué par Reims Aviation pour de la surveillance aérienne ainsi que de l'entraînement.

Pour les opérateurs du T-41 Mescalero, voir Cessna T-41 Mescalero.

Drapeau de l'Autriche Autriche

Drapeau de la Bolivie Bolivie

Drapeau du Chili Chili

Drapeau de l'Équateur Équateur

Drapeau du Guatemala Guatemala

Drapeau du Honduras Honduras

Drapeau de l'Irak Irak

Drapeau de l'Irlande Irlande

Drapeau du Libéria Liberia

Drapeau de Madagascar Madagascar

Drapeau du Pakistan Pakistan

Drapeau des Philippines Philippines

Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite

Drapeau de Singapour Singapour

Drapeau du Suriname Suriname

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Type Certificate Data Sheet No. 3A12 » [PDF], sur faa.gov, .
  2. (en) « FAA REGISTRY - Make / Model Inquiry ResultsMake / Model Inquiry Results - Cessna 172 », Federal Aviation Administration, (consulté le 17 mars 2018).
  3. (en) Steven W. Ells, « Endurance Test, Circa 1958: 150,000 miles without landing in a Cessna 172 », AOPA Foundation, (consulté le 31 janvier 2016).
  4. « Mathias Rust fier d’avoir atterri près de la Place rouge il y a 25 ans », Russie.net, (consulté le 31 janvier 2016).
  5. (en) « Cessna C172 Model History » [PDF], sur redskyventures.org, .
  6. (en) « Cessna Skyhawk », sur cessna.txtav.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]