Maison d'Aumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maison d'Aumont
Image illustrative de l’article Maison d'Aumont
Armes

Blasonnement D'argent au chevron de gueules accompagné de 7 merlettes du même, 4 en chef et 3 en pointe
Période XIIIe siècle - XXe siècle
Pays ou province d’origine Picardie
Charges Premier gentilhomme de la Chambre du Roi
Fonctions militaires Maréchal de France
Lieutenant général
Récompenses civiles Pair de France
Preuves de noblesse
Autres Duc d'Aumont en 1665

La Maison d'Aumont est une famille noble française, d'extraction féodale, originaire de Picardie. La branche aînée a été créée duc d'Aumont en 1665. La maison d'Aumont s'est éteinte en 1888.

Histoire[modifier | modifier le code]

La maison d'Aumont est une famille d'origine picarde[1],[2],[3] (ils eurent Méru, Cramoisy, Corbeil-Cerf), qui pendant longtemps fut en possession de la charge de premier gentilhomme de la Chambre du roi à Paris[réf. à confirmer].

Au XIIIe siècle, Jean Ier d'Aumont est seigneur d'Aumont, † 1248 ; de sa femme Mabile il a :

Filiation ducale[modifier | modifier le code]

Le duché-pairie d'Aumont a été érigé en 1665 sur le marquisat d'Isles-en-Champagne.

Armorial[modifier | modifier le code]

  • D'argent au chevron de gueules accompagné de 7 merlettes du même, 4 en chef et 3 en pointe, ces dernières mal ordonnées
Figure Nom et blasonnement
Blason Maison d'Aumont.svg

Blason Maison d'Aumont (selon Gelre).svg

Maison d'Aumont

D'argent, au chevron de gueules, accompagné de 7 merlettes du même (2, 2, 1 et 2).[7]

ou

D'argent, au chevron de gueules, accompagné de 9 merlettes de même (3, 3 et 3).[8]

Orn ext maréchal-duc et pair OSE.svg
Blason Antoine d'Aumont de Rochebaron (v 1601-1669).svg
Antoine d'Aumont de Rochebaron (1601-1669), marquis de Villequier, d'Isle, de Nolay et de Chappes, comte de Berzé et baron d'Estrabonnes, puis duc d'Aumont (1665 - création) et pair de France, Capitaine des Gardes du Corps du Roi, maréchal de France

Ecartelé : 1, d'argent, au chevron de gueules, accompagné de 7 merlettes du même (2, 2, 1 et 2). (d'Aumont) ; 2, de gueules, à la croix fleurdelisée d'or, cantonnée de douze billettes du même (de Villequier) ; 3, contre-écartelé, aux 1 et 4, de (Chabot); au 2, d'argent, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchée et passée en sautoir (Luxembourg); au 3, de gueules, à l'étoile à seize rais d'argent (Baux). (Alias: Marquis de Mirebeau, comtes de Charny etc ... mêmes armes.) ; 4, fascé-nébulé d'argent et de gueules( de Rochechouart) ; sur-le-tout de gueules, au chef échiqueté d'argent et d'azur (de Rochebaron).[9]

Ornements extérieurs Duc et pair de France.svg
Blason Louis Marie Augustin d'Aumont de Rochebaron (1709-1782).svg
Louis Marie d'Aumont (1732-1799), marquis de Villequier et de Piennes, puis duc de Mazarin, puis duc de Piennes, puis duc d'Aumont et Pair de France, baron de Chappes,

Ecartelé : 1 et 4, de gueules, à la croix fleurdelisée d'or, cantonnée de douze billettes du même (de Villequier) ; 2 et 3, d'azur, à un faisceau des licteurs d'or, lié d'argent, la hache du même, à la fasce de gueules, brochant sur le tout et chargé de trois étoiles d'or. (V. Mancini-Mazarini) ; sur-le-tout d'argent, au chevron de gueules, accompagné de 7 merlettes du même (4 et 3) (d'Aumont).[9]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Maison d'Aumont, p. 824-834 », sur Histoire généalogique et chronologique de la Maison royale de France, t. IV, par les Pères Anselme, Ange et Simplicien, Honoré Caille du Fourny et Pol Potier de Courcy, chez Firmin Didot Frères et Fils, à Paris, 1868
  2. « Maison d'Aumont », sur Racines & Histoire, par Etienne Pattou, 2019 et 2021
  3. « Les premiers seigneurs d'Aumont »
  4. « Saint-Amand-en-Puisaye », sur Terres et seigneurs en Donziais
  5. « Comtes de Bar, p. 7 et 11 », sur Racines & Histoire, par Etienne Pattou, 2005, 2007, 2017
  6. « Rochechouart de Chandenier : branche de St-Amand et Faudoas, p. 536 et 538 », sur Le Grand Dictionnaire historique de Louis Moréri, t. V, chez Jean-Baptiste Coignard, à Paris, 1732
  7. www.heraldique-europeenne.org
  8. Source : Folio 50v de l'Armorial de Gelre
  9. a et b Sources : www.heraldique-europeenne.org et Armorial de J.B. RIETSTAP - et ses Compléments

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]