Yolaine de Courson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Courson.

Yolaine de Courson est une femme politique française née le 14 juillet 1954[1] à Neuilly-sur-Seine. Elle est élue députée de la quatrième circonscription de la Côte-d'Or lors des élections législatives françaises de 2017[2].

Famille[modifier | modifier le code]

C'est la fille d'Alain de Courson de La Villeneuve (1917-2012), officier, et de Huguette de Hauteclocque (1928-2009). Son grand-père Jean de Hautecloque, ambassadeur de France, était le cousin germain du maréchal Philippe Leclerc de Hauteclocque. Elle est la sœur d'Hughes de Courson, membre fondateur du groupe Malicorne et la cousine issu de germain d'Arnaud de Courson, homme politique. Elle est mariée et mère de deux enfants.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a vécu les vingt premières années de sa vie en Espagne[3]. Elle a une formation marketing (IFG), arts plastiques (maîtrise à Panthéon-Sorbonne), master pro de sémiologie avec l'université de Limoges. Elle a dirigé une agence Early Bird pendant 15 avant de travailler en free lance dans la formation.

Elle s'est fixée avec son mari en Bourgogne vers 2002 d’abord à Cruchy sur la commune de Saint-Rémy, puis à Arrans, où celui-ci demeure. Passionnée de chevaux et d'attelage, elle possède avec lui des chevaux de traits ardennais et intègre, au fil du temps, plusieurs associations, comme la Société naturaliste du Montbardois, les Traits de Bourgogne.

Son implication politique lui est venue à la suite de la démission de trois personnes lors du mandat précédent. « Au départ, c’était en tant que conseillère, mais le maire a déménagé quelques mois avant les élections et nous avons alors constitué une liste. Je me suis présentée car je trouvais qu’il y avait des choses à faire dans ce village et je voulais défendre les petits bourgs ruraux. J’y suis d’autant plus attachée que je trouve qu’il y a une similitude entre la Bourgogne et la Castille. »

Elle a été maire d'Arrans de mars 2014 à septembre 2017. Elle a démissionné de son mandat pour se consacrer à celui de députée.

Elue depuis le 18 juin 2017[4], elle siège dans deux commissions : Développement durable et aménagement du territoire[5] et Affaires européennes et fait partie de deux groupes informels au sein des députés de la majorité : Agriculture et ruralité.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yolaine de Courson sur le Projet Arcadie.
  2. « Côte-d'Or : Yolaine de Courson, nouvelle députée En marche de la 4e circonscription », France 3, 19 juin 2017.
  3. [1]
  4. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  5. Assemblée Nationale, « Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 24 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]