Charles Mazeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mazeau.
Charles Mazeau
Mazeau, Charles (Le Pays, 1896-03-22).jpg
Fonctions
Premier président de la Cour de cassation
-
Sénateur de la Troisième République (d)
Côte-d'Or
-
Député
Côte-d'Or
-
Conseiller général (d)
Canton de Gevrey-Chambertin
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Charles Mazeau, né à Dijon le et mort à Paris le , est un homme politique français.

Il fut premier président de la Cour de cassation de 1890 à 1900 pendant l'Affaire Dreyfus. En sa qualité de président, il signe le 3 juin 1899 l'arrêt de cassation qui renvoie Alfred Dreyfus devant le deuxième Conseil de guerre de Rennes[1].

Conseiller général de la Côte-d'Or élu dans le canton de Gevrey-Chambertin en novembre 1869, il est élu en 1871 à l'Assemblée nationale à l'occasion des élections partielles de juillet. Il devient sénateur de la Côte-d'Or en 1876, poste qu'il occupa jusqu'en 1903[2].

Il fut ministre de la Justice du au dans le 1er gouvernement de Maurice Rouvier.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Chronologies[modifier | modifier le code]