Jules Ouvrard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jules Ouvrard
Album des députés au Corps législatif entre 1852-1857-Ouvrard.jpg
Fonctions
Conseiller général
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Père
Autres informations
Propriétaire de

Julien Ouvrard, dit Jules Ouvrard (, Haute-Fontaine - , Paris), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du célèbre banquier Gabriel-Julien Ouvrard, il fit ses études au lycée Napoléon, entra en 1822 au ministère de l'Intérieur, mais en sortit eu 1824, à l'époque où son père eut des démêlés avec le gouvernement. Propriétaire du Clos-Vougeot, il s'adonna alors à la viticulture. En 1830, il publia une brochure sur la Conversion des Rentes, collabora pendant quelque temps à la Presse et fut nommé colonel de la garde nationale de Nuits.

Conseiller général de la Côte-d'Or de 1840 à 1848, il se rallia, après la révolution de février et l'élection présidentielle du 10 décembre, à la politique du prince Louis-Napoléon Bonaparte, fut élu, comme candidat du gouvernement, député de la 2e circonscription de la Côte-d'Or, le 29 février 1852, et fut réélu, le 22 juin 1857. À la Chambre, il fit partie de la commission du budget et de la commission des crédits supplémentaires, et fut rapporteur du projet de loi relatif à la caisse de retraites pour la vieillesse.

Décédé en juin 1861, il fut remplacé, le 18 août suivant, par Marey-Monge. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (20e division).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Réflexions sur la proposition de M. Gouin, relative à la conversion de la rente 5%, 1838

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :