La Momie (film, 2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Momie
Titre original The Mummy
Réalisation Alex Kurtzman
Scénario Jon Spaihts
Christopher McQuarrie
Acteurs principaux
Sociétés de production Dark Universe
Perfect World Pictures
Sean Daniel Company Production
Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau du Japon Japon
Genre Action
Aventure
Fantastique
Epouvante-horreur
Durée 111 minutes
Sortie 2017


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Momie (The Mummy) est un film américano-sino-japonais réalisé par Alex Kurtzman, sorti en 2017.

Reboot de la franchise La Momie, il devait être le premier film du Dark Universe, un univers commun développé par Universal Pictures mais finalement annulé[1]. Cet univers devait remettre en scène les personnages de la célèbre série de films d'horreur du studio Universal Monsters[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1127, un groupe de croisés anglais cache un rubis de l'Égypte antique dans la tombe de l'un d'entre eux.

De nos jours, à Londres, un chantier ferroviaire souterrain pour le Crossrail met au jour leurs catacombes.

En Irak, Nick Morton, membre d'élite de l'armée américaine et surtout voleur d'objets archéologiques, est sur les traces d'une antiquité avec son partenaire Chris Vail. Alors qu'ils sont officiellement chargés de localiser le bunker d'un groupe terroriste, ils vont découvrir un étrange tombeau égyptien. Avec l'aide de l'archéologue Jenny Halsey, ils emportent le sarcophage de la princesse égyptienne Ahmanet, condamnée à être momifiée vivante il y a cinq mille ans. Son crime ? Avoir vendu son âme au dieu Seth pour régner à la place de son père.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Production associée : Kevin Elam
Production déléguée : Roberto Orci et Jeb Brody

Distribution[modifier | modifier le code]

Version française (VF) sur AlloDoublage[11]:  Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[12]

Production[modifier | modifier le code]

Les acteurs principaux Tom Cruise et Sofia Boutella à la première australienne du film.

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En , Universal Studios annonce le développement d'un reboot de la saga La Momie avec Jon Spaihts comme scénariste et Sean Daniel, qui avait déjà produit la version de 1999[13]. En , Universal signe un partenariat avec Roberto Orci et Alex Kurtzman pour produire le film via leur société K/O Paper Products (en)[14]. En , il est révélé qu'Universal a choisi Len Wiseman pour réaliser le film[15]. En , il est dit que ce reboot sera différent de la précédente trilogie, avec une nouvelle mythologie, et que l'intrigue se situera dans le présent[16]. En , Universal charge Billy Ray d'écrire une autre version du script de Jon Spaihts[17]. En , Len Wiseman est contraint de quitter le projet en raison d'un conflit d'emploi du temps[18]. En , il est rapporté que l'Argentin Andrés Muschietti serait en négociation pour reprendre le poste de réalisateur[19]. En , Roberto Orci révèle que le reboot de La Momie et celui de Van Helsing feront partie du même univers partagé[20]. En , Andrés Muschetti quitte finalement le projet pour des différends artistiques, alors que Jon Spaihts a écrit la version finale du script[21].

En , Universal annonce qu'Alex Kurtzman et Chris Morgan ont été chargés de développer des films d'horreur autour d'autres personnages célèbres comme le Monstre de Frankenstein et sa fiancée, Dracula, le Loup-Garou, L'Étrange Créature du lac noir, L'Homme invisible et Van Helsing[22] (le nom de cet univers partagé n'est révélé qu'en  : le Dark Universe[2]). Toujours en juillet, Alex Kurtzman reprend le poste de réalisateur[23]. En , The Hollywood Reporter annonce que la nouvelle Momie sera un personnage féminin[24].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Un temps intéressé par le rôle de Van Helsing, Tom Cruise entre en négociations en pour incarner un soldat des forces spéciales et fait embaucher Christopher McQuarrie comme scénariste[25],[26],[27]. En , The Hollywood Reporter rapporte que Sofia Boutella devrait jouer l'antagoniste principal du film[28]. Leur présence est confirmée en [29].

En , Annabelle Wallis est annoncée dans le rôle d'une archéologue[30]. Jake Johnson rejoint ensuite la distribution dans le rôle d'un soldat, apparemment écrit spécialement pour lui[27]. Marwan Kenzari décroche ensuite un rôle non spécifié[31]. En , Russell Crowe est annoncé dans le rôle du docteur Jekyll, rôle qu'il devrait reprendre dans d'autres films du Dark Universe[32],[33].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le à Oxford en Angleterre[34]. Les décors du tombeau de la princesse Ahmanet, de la catacombe des croisés et des installations du docteur Jekyll sont construits au Studios de Shepperton[35]. Au mois de mai, le tournage se déplace dans une forêt du comté de Surrey et à l'abbaye de Waverley[36]. Des scènes sont également tournées à Londres, notamment au musée d'histoire naturelle et sur le Waterloo Bridge[37]. Pour la séquence du crash aérien, l'équipe se rend en juillet à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac et prend place à bord de l'Airbus A310 ZERO-G de Novespace qui effectue soixante vols paraboliques[38]. Le tournage se poursuit pendant deux semaines en Namibie, pour les scènes extérieures se déroulant en Irak et en Égypte ancienne, et s'achève à Londres le [39],[40].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

La Momie
Score cumulé
SiteNote
Metacritic34/100[41]
Rotten Tomatoes16 %[42]
Allociné2.3 étoiles sur 5[43]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
L'équipe du film à la première mondiale, en Australie, en mai 2017.

Le film reçoit globalement de mauvaises critiques. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il n'obtient que 16 % d'opinions favorables, avec une note moyenne de 4,210, pour 306 avis[42]. Sur Metacritic, il obtient une moyenne de 34100 pour 44 critiques[41].

En France, le site Allociné propose une note moyenne de 2,35 à partir de l'interprétation de critiques provenant de 20 titres de presse[43]. Certaines critiques sont plutôt positives. Dans CNews Matin, on peut lire : « Cette nouvelle version mêle action et aventure, pour un résultat inégal. À la peine en début de film, Tom Cruise, au côté d'Annabelle Wallis, s'en sort mieux dès que le scénario s'emballe[44]. » Dans Le Journal du dimanche, Stéphanie Belpêche écrit : « Loin de La Momie version Stephen Sommers (1999), un divertissement familial qui misait tout sur l'humour, on se prend ici plus au sérieux. Notamment au détour de scènes d'action spectaculaires, comme celle où Tom Cruise se retrouve en gravité zéro dans un avion en chute libre[45]. » Marine Quinchon des Fiches du Cinéma souligne la performance de Tom Cruise qui « revient truster le grand écran avec un film d'aventures complètement idiot mais plutôt drôle, le tout filmé avec des moyens pléthoriques, qui en mettront plein les mirettes »[46]. Dans Les Inrockuptibles, Alexandre Buyukodabas écrit : « Un geste violent qui dessine en creux une triple et fascinante momification : celle de la momie sans repos, celle du cinéma hollywoodien des débuts de son âge d'or, et, plus troublant, celle de Tom Cruise, éternel golden boy dont le physique défie le temps, mort-vivant de cinéma au faciès de bouffon rieur et d'éternel enfant[47]. » Dans Télérama, Cécile Mury plébiscite elle aussi l'acteur : « La star hante chaque plan, chaque cascade, avec une dose inhabituelle d'autodérision. C'est l'autre bonne surprise : un humour alerte et bon enfant, pas du tout momifié[48]. »

Du côté des avis négatifs, on peut citer la critique de Rose Piccini dans Cinemateaser : « La Momie peut être vraiment séduisant — et pour de bonnes raisons — mais s'il avait cru davantage en l'intelligence du public, il aurait été bien plus que ça[49]. » Dans Le Figaro, Étienne Sorin écrit à propos de Tom Cruise : « Dans La Momie, il joue un Indiana Jones au rabais. Moins de cerveau, plus de muscles[50]. » Isabelle Regnier du Monde rédige le chapeau de sa critique comme suit : « Bondissant comme à son habitude, l'acteur américain ne parvient pas à sauver de l'ennui ce remake d'un classique du cinéma d'épouvante. » Elle ajoute dans son article que « La Momie suscite une forme d'effarement, teintée d'ennui sévère, faute de provoquer un effroi véritable »[51]. Dans L'Obs, François Forestier ironise : « La Momie est le reboot du film de 1999, qui était la reprise du film de 1971, qui était le décalque du film de 1959, qui était la redite du film de 1940, lequel était le remake du film de 1932. Bref, c'est comme de la blanquette recuite. Ça a le goût du veau avarié, c'est gélatineux, et y a des grumeaux[52]. » Dans L'Express, Eric Libiot reproche au film de ne jamais former un objet fini en soi, mais de se contenter de mettre en place des personnages potentiels à exploiter, d'où son impression d'« un film qui ne finit pas mais qui ne commence pas non plus », symptôme de la « taylorisation de la production à Hollywood, entièrement passée du côté de l'industrie, abandonnant définitivement le peu d'envie artistique qui faisait encore parfois illusion »[53]. Olivier Lascar, de Sciences et Avenir, trouve le film « graphiquement laid » et estime que « seuls les fans hardcore de Tom Cruise pourront y trouver leur compte », précisant que « face à la superstar — qui quitte rarement l'écran — les autres personnages sont réduits au rang de silhouettes ». Il indique aussi que l'on voit la princesse Ahmanet contempler les pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos alors qu'elle est censée avoir été momifiée cinq cents ans plus tôt[54].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
80 227 895 $[55] 11
Drapeau de la France France 1 373 537 entrées[56] 9

Monde Total mondial 409 231 607 $[55] 16

Lors de son premier week-end aux États-Unis, le film effectue un mauvais démarrage. Il ne rapporte que 31 688 375 $ de recettes et ne prend que la seconde place du classement, derrière Wonder Woman, sorti la semaine précédente[57]. Le week-end suivant, la fréquentation du film chute de 56 % et ne rapporte que 14 510 960 $[58]. En dix semaines d'exploitation, le film cumule 80 227 895 $ de recettes[55].

En France, le film est en tête du box-office lors de sa première semaine d'exploitation avec un total de 474 305 entrées, juste devant Wonder Woman[59]. Lors de sa deuxième semaine d'exploitation, il obtient un total de 404 826 entrées et se glisse à la troisième place du classement, derrière Baywatch : Alerte à Malibu et Wonder Woman[60]. En dix semaines d'exploitation, le film cumule 1 373 537 entrées[56].

En dépit des mauvaises critiques et d'une réception mitigée auprès du public, le film engrange l'équivalent de trois fois son budget initial (hors marketing) avec 409 231 607 $ de recettes mondiales[55]. Son premier week-end d'exploitation a rapporté 174 425 421 $ au niveau mondial, le meilleur démarrage pour un film avec Tom Cruise (le précédent record était détenu par La Guerre des mondes, sorti en 2005)[55],[61].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 2017 et 2018, La Momie a été sélectionné 22 fois dans diverses catégories et a remporté 5 récompenses[62],[63].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Festivals de cinéma Prix Lauréat(es)
2017 Association des critiques de cinéma de Saint-Louis Pire film de l'année -
Société de critiques de films Internet
(Internet Film Critic Society)
Pire film -
2018 Alliance des femmes journalistes de cinéma Prix Mention Spéciale EDA de la suite ou remake qui n'aurait pas dû être fait -
Prix Razzie[62],[63] Prix Razzie du pire acteur Tom Cruise
Tellement pourri que vous l'avez aimé -

Nominations[modifier | modifier le code]

Année Festivals de cinéma Catégorie Nommé(es)
2017 Prix de la bande-annonce dorée Meilleur blockbuster de l'été 2017 Universal Pictures et Wild Card
Meilleur spot TV de film d'action Universal Pictures et Wild Card
Meilleure affiche de blockbuster d'été Universal Pictures
Meilleure affiche de cinéma Universal Pictures
Publicité la plus innovante pour un long métrage Universal Pictures et Trailer Park
Meilleure affiche de blockbuster de l'été 2017 Universal Pictures
Prix Schmoes d'or
(Golden Schmoes Awards)
Pire film de l'année -
La plus grande déception de l'année -
2018 Alliance des femmes journalistes de cinéma Plus flagrante différence d'âge entre le personnage principal et l'aimée Tom Cruise, Annabelle Wallis et Sarah Wright
Prix de la bande-annonce dorée Spot TV en molleton doré Universal Pictures et Rogue Planet
Prix Razzie[62],[63] Pire suite, prequel, remake ou dérivé -
Pire film -
Pire scénario David Koepp, Christopher McQuarrie, Dylan Kussman, Jon Spaihts, Alex Kurtzman et Jenny Lumet
Pire acteur dans un second rôle Russell Crowe
Pire actrice dans un second rôle Sofia Boutella
Pire réalisateur Alex Kurtzman
Taurus - Prix mondiaux des cascades Meilleur gréement acrobatique Michael Li, Scott Armstrong, George Bailey, Oliver Bailey, Wolfgang Stegemann et Universal Studios

Analyse[modifier | modifier le code]

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Le film fait référence à sa version de 1999 :

  • Annabelle Wallis assomme un des gardes avec le Livre d'or d'Amon-Râ.
  • Pendant la poursuite dans les rues de Londres, la tempête de sable prend la forme du visage de la Momie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour la violence, l'action et les images effrayantes, et pour certains contenus suggestifs et la nudité partielle. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charlie Ridgely, « Universal Moving Forward With New Invisible Man Movie, Leaving Dark Universe Behind », comicbook.com,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2019)
  2. a et b « Dark Universe : Johnny Depp et Jarvier Bardem intègrent officiellement la saga monstrueuse d'Universal », sur Allociné, (consulté le 23 mai 2017).
  3. a et b (en) La Momie - Société de Production / Sociétés de distribution sur l’Internet Movie Database (consulté le 22 janvier 2021).
  4. « Sociétés de distribution du film La Momie », sur Allociné (consulté le 22 décembre 2020).
  5. « Universal Pictures France », sur universalpictures.fr (consulté le 22 janvier 2021).
  6. (en) « Budget du film The Mummy », sur Box Office Mojo.com (consulté le 22 janvier 2021).
  7. (en) La Momie - Spécifications techniques sur l’Internet Movie Database (consulté le 22 janvier 2021).
  8. (en) La Momie - Dates de sortie sur l’Internet Movie Database (consulté le 22 janvier 2021).
  9. (en) La Momie - Guide Parental sur l’Internet Movie Database (consulté le 22 janvier 2021).
  10. « Visa et Classification - Fiche œuvre La Momie », sur CNC (consulté le 22 janvier 2021).
  11. «Fiche du doublage français du film», consulté le 17 septembre 2017
  12. « Fiche du doublage québécois de La Momie », sur Doublage Québec (consulté le 9 septembre 2017).
  13. (en) Brian Gallagher, « The Mummy Gets Reboot from Prometheus Writer Jon Spaihts », sur MovieWeb (en), (consulté le 6 mars 2014).
  14. (en) « Universal Signs Kurtzman And Orci; Pair Takes On The Mummy And Van Helsing », sur Deadline, (consulté le 9 mars 2014).
  15. (en) Mike Fleming Jr, « Len Wiseman Wrapping Up Deal To Helm Universal Reboot Of The Mummy », sur Deadline, (consulté le 9 mars 2014).
  16. (en) « The Mummy Remake to Be an Epic Horror Movie Set in Present Day America », sur MovieWeb (en), (consulté le 9 mars 2014).
  17. (en) Claude Brodesser-Akner, « Starving for Mummy Reboot, Universal Hires Hunger Games Screenwriter to Pen Competing Script », sur Vulture, (consulté le 9 mars 2014).
  18. (en) Jeff Sneider, « Director Len Wiseman Exits The Mummy Reboot at Universal », sur The Wrap, (consulté le 9 mars 2014).
  19. (en) Borys Kit, « Mama Director in Talks to Helm Mummy Reboot for Universal », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 9 mars 2014).
  20. (en) Chris Tilly, « Bob Orci Discusses Van Helsing Reboot », sur IGN, (consulté le 9 mars 2014).
  21. (en) Jeff Sneider, « Mummy Reboot Loses Mama Director Andy Muschetti », sur The Wrap, (consulté le 8 mai 2014).
  22. (en) Mike Fleming Jr, « Universal Taps Alex Kurtzman, Chris Morgan To Relaunch Classic Movie Monster Franchises », sur Deadline, (consulté le 31 juillet 2014).
  23. (en) Borys Kit, « Alex Kurtzman to Direct The Mummy Reboot », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 31 juillet 2014).
  24. (en) Rebecca Ford, « New Mummy in Universal's Monster Universe Might Be Female », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 25 novembre 2015).
  25. (en) « The Movie Psychic: A Psychic Review Of The Mummy », sur FILMINK (en), (consulté le 16 septembre 2016).
  26. (en) Justin Kroll, « Tom Cruise in Talks to Star in The Mummy Reboot », sur Variety, (consulté le 25 novembre 2015).
  27. a et b (en) Borys Kit, « New Girl Star Jake Johnson Joins Tom Cruise in The Mummy », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 9 mars 2016).
  28. (en) Borys Kit et Rebecca Ford, « Kingsman Actress Sofia Boutella in Talks to Star in The Mummy (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 9 décembre 2015).
  29. (en) Justin Kroll, « Tom Cruise's The Mummy Gets New Release Date », sur Variety, (consulté le 22 janvier 2016).
  30. (en) Justin Kroll, « Tom Cruise's Mummy Reboot Casts Annabelle Wallis », sur Variety, (consulté le 9 mars 2016).
  31. (en) Justin Kroll, « Marwan Kenzari Joins Tom Cruise in The Mummy Reboot », sur Variety, (consulté le 8 avril 2016).
  32. (en) Justin Kroll, « Russell Crowe in Talks to Join Tom Cruise in The Mummy Reboot », sur Variety, (consulté le 16 septembre 2017).
  33. Elodie Bardinet, « Tout ce qu'on sait sur le Dark Universe d'Universal », sur Première, (consulté le 16 septembre 2017).
  34. (en) « Actor Tom Cruise in Oxford filming for The Mummy reboot », sur Oxford Mail (en), (consulté le 8 avril 2016).
  35. (en) Ra Moon, « Where was The Mummy filmed? », sur Atlas of Wonders, (consulté le 15 septembre 2017).
  36. (en) Poppy Danbine, « Action man! Tom Cruise looks ready for adventure as he begins filming for The Mummy reboot movie in Surrey », sur Mail Online, (consulté le 15 septembre 2017).
  37. (en) Nick Goundry, « The Mummy filmed from UK base », sur The Knowledge, (consulté le 15 septembre 2017).
  38. Jeanne Travers, « Dans La Momie, cascades impressionnantes de Tom Cruise en apesanteur dans le ciel de Bordeaux », sur France 3 Nouvelle-Aquitaine, (consulté le 15 septembre 2017).
  39. Nikko, « Tournage en Namibie pour La Momie », sur L'Écran fantastique (consulté le 5 septembre 2017).
  40. Steven Biscotti, « The Sarcophagus Closes on The Mummy; Principal Photography Wraps! », sur Universal Monsters Universe, (consulté le 15 septembre 2017).
  41. a et b (en) « Critic Reviews for The Mummy (2017) », sur Metacritic (consulté le 27 janvier 2020).
  42. a et b (en) « The Mummy (2017) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 15 mai 2020).
  43. a et b (en) « Critiques Presse pour le film La Momie », sur Allociné (consulté le 15 mai 2020).
  44. « Universal fait revivre « la Momie » », CNews Matin, no 2088,‎ , p. 12.
  45. Stéphanie Belpêche, « Ce qui nous lie, La Momie, Nos patriotes... les films en salles cette semaine », sur Le Journal du dimanche, (consulté le 15 septembre 2017).
  46. Marine Quinchon, « Les sorties du 14 juin 2017 », sur Les Fiches du cinéma, (consulté le 15 septembre 2017).
  47. Alexandre Buyukodabas, « Universal ressuscite sa « Momie » pour un blockbuster peu convaincant », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 15 septembre 2017).
  48. Cécile Mury, « La Momie d'Alex Kurtzman », sur Télérama, (consulté le 15 septembre 2017).
  49. Rose Piccini, « La Momie : chronique », sur Cinemateaser, (consulté le 15 septembre 2017).
  50. Étienne Sorin, « La Momie : la critique de la rédaction », sur Le Figaro, (consulté le 15 septembre 2017).
  51. Isabelle Regnier, « La Momie : Tom Cruise en pillard cynique », sur Le Monde, (consulté le 15 septembre 2017).
  52. François Forestier, « Marre de Tom Cruise », sur L'Obs, (consulté le 15 septembre 2017).
  53. La Momie, un film qui ne finit pas mais qui ne commence pas non plus, article d'Eric Libiot dans L'Express le 14 juin 2017. Page consultée le 25 août 2020.
  54. Olivier Lascar, « Tom Cruise dans La Momie, un film inculte », sur Sciences et Avenir, (consulté le 15 septembre 2017).
  55. a b c d et e (en) « The Mummy (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le 15 juin 2017).
  56. a et b « La Momie (2017) », sur JP's Box-Office (consulté le 15 juin 2017).
  57. (en) Brad Brevet, « Wonder Woman Tops Cruise's Mummy for Second Week at #1 », sur Box Office Mojo, (consulté le 15 septembre 2017).
  58. (en) Brad Brevet, « Cars 3 Speeds to Weekend #1 as Wonder Woman Tops $570M Worldwide », sur Box Office Mojo, (consulté le 15 septembre 2017).
  59. Gauthier Jurgensen, « Box-office France : Tom Cruise et La Momie en tête », sur Allociné, (consulté le 24 juillet 2017).
  60. Gauthier Jurgensen, « Box-office France : la Fête du cinéma gonfle les muscles de Baywatch et de Wonder Woman », sur Allociné, (consulté le 24 juillet 2017).
  61. (en) Brian Gallagher, « The Mummy Bombs in the U.S. But Makes Up for It Overseas », sur MovieWeb (en), (consulté le 15 septembre 2017).
  62. a b et c (en) La Momie : La Tombe de l'empereur Dragon - Distinctions sur l’Internet Movie Database (consulté le 22 janvier 2021)
  63. a b et c « Palmares du film La Momie », sur Allociné (consulté le 22 janvier 2021).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]