Jack Reacher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jack Reacher
Titre original Jack Reacher
Réalisation Christopher McQuarrie
Scénario Christopher McQuarrie
Josh Olson
Acteurs principaux
Sociétés de production Mutual Film Company
Paramount Pictures
Skydance Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Policier
Durée 130 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jack Reacher est un film policier américain coécrit et réalisé par Christopher McQuarrie, sorti le . C'est l'adaptation cinématographique du roman Folie furieuse (One Shot) de Lee Child paru en 2005, 9e tome des aventures de Jack Reacher.

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans la ville de Pittsburgh, un homme gare une camionnette dans un parking et, après avoir payé le parcmètre, se met en position avec un fusil à lunettes et abat cinq personnes avant de fuir à bord du véhicule. Un suspect est rapidement identifié et arrêté : James Barr, un ancien sniper de l'armée américaine. Lors de son interrogatoire, Barr refuse de parler à l'inspecteur Emerson et au procureur Alex Rodin, mais note sur un bloc-notes de contacter un certain Jack Reacher. Reacher est un ancien policier militaire vivant sans attache. Lorsqu'il apprend l'arrestation de Barr, ce dernier débarque à Pittsburgh et rencontre Emerson et Rodin, qui lui refuse l'accès aux pièces à conviction, mais lui permet de rencontrer Barr, mais ce dernier est hospitalisé dans le coma après avoir été agressé par des co-détenus.

À l'hôpital, Reacher rencontre Helen, l'avocate de Barr et également la fille de Rodin, prête à tout pour sauver son client du couloir de la mort. Reacher explique à la jeune femme que Barr a été impliqué dans une tuerie similaire lorsqu'il était soldat en Irak, en abattant quatre hommes, tout en ajoutant que les victimes étaient impliqués dans des viols. Voulant étouffer l'affaire, l'armée abandonne les charges, mais Reacher s'est promis qu'il l’abattrait en cas de récidive. Helen tente d'engager Reacher comme enquêteur, qui après avoir un temps refusé, accepte la proposition à condition qu'Helen visite les familles des victimes afin de se renseigner sur les personnes tuées ce jour-là. En se rendant sur les lieux du crime, Reacher découvre des incohérences et pense qu'un sniper formé aurait abattu les victimes dans la camionnette au pont Fort Duquesne. Au fur et à mesure de ses investigations, il rapporte ses conclusions à Helen et suggère qu'Oline Archer, propriétaire d'une entreprise de construction abattue par le sniper, était la cible visée, tandis que les quatre autres victimes ont été tuées pour masquer l'assassinat d'Archer.

Après avoir été impliqué dans une bagarre dans un bar, Reacher comprend qu'une personne veut le forcer à abandonner l'enquête, mais quand la jeune femme payée pour déclencher la bagarre a été assassinée et que le corps ait été retrouvée près du motel où il est installé afin d'être suspecté du meurtre, Reacher, nullement découragé à laisser tomber, part dans un stand de tir dans l'Ohio appartenant un sergent retraité des Marines Martin Cash, où Barr avait l'habitude de s'entraîner. Cash accepte de parler à Reacher que s'il démontre ses capacités de tireur embusqué de l'armée.

Reacher découvre que Barr a été manipulé par un certain Charlie, qui travaille pour le Zec, ancien prisonnier des goulags soviétiques devenu chef de gang se faisant passer pour des hommes d'affaires légitimes. Par la suite, Helen est kidnappée par le gang, assisté d'Emerson, qui travaille pour eux en la retenant dans une carrière. Grâce au téléphone d'Helen, Charlie donne rendez-vous à Reacher afin qu'il se livre. Avec l'aide de Cash, Reacher affronte un à un les hommes du Zec, notamment Charlie, qu'il frappe mortellement avec sa botte, et Emerson, qu'il abat avec un fusil. Ayant délivré Helen, Reacher affronte et abat le Zec afin de « rétablir la justice », puis fuit avec Cash, en laissant Helen l'innocenter. Lorsque Barr se réveille de son coma, Helen le rencontre à l'hôpital. Ce dernier, ayant aucun souvenir des évènements récents, estime qu'il doit être coupable de la tuerie. Barr parle de la manière dont il aurait tué les victimes, confirmant que la théorie de Reacher innocentant l'ex-sniper était fondée. Ignorant qu'il n'est plus suspecté des meurtres, Barr est prêt à avouer, craignant que Reacher vienne rendre justice si la loi ne le fait pas. Reacher, quant à lui, quitte Pittsburgh et reprend sa vie de solitaire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : Version française (VF) sur AlloDoublage[3] et Doublagissimo[4] ; Version québécoise (VQ) sur doublage.qc.ca [5]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Jack Reacher rencontre un accueil critique allant de positif à mitigé dans les pays anglophones, recueillant 61 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 168 commentaires collectés et une note moyenne de 6,2/10[6], tandis que le site Metacritic lui attribue une moyenne de 50/100, basé sur 35 commentaires collectés[7]. En France, le film rencontre un accueil favorable, puisque le site AlloCiné lui attribue une note moyenne de 3,2/5, basé sur 23 commentaires collectés[8].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau de la France France 1 410 051 entrées[9],[10] [11] 7[11]
Amérique du Nord 80 070 736 $ [12] 13[12]
Total Monde 218 340 595 $[1]

Sorti aux États-Unis dans 3 352 salles, Jack Reacher prend la seconde place du box-office avec 15 210 156 $ de recettes engrangées lors de son premier week-end d'exploitation, soit une moyenne de 4 538 $ par salles[1], ne parvenant à déloger Le Hobbit : Un voyage inattendu et ses 36 888 365 $, pour une moyenne de 8 997 $ par salles, en tête du box-office depuis sa sortie[13]. Par la suite, il ne parvient pas à enrayer sa chute au fil des semaines, connaissant des baisses de 28% à 63% de ses recettes, et finit son exploitation avec 80 070 736 $ après treize semaines resté à l'affiche[1]. C'est à l'étranger que le film fonctionne le mieux, avec 138 269 859 $ de recettes internationales, portant le cumul des recettes au box-office mondial à 218 340 595 $[1].

Suite[modifier | modifier le code]

En décembre 2013, Paramount Pictures et Skydance Productions confirment une suite au film. Christopher McQuarrie devrait en être le réalisateur. L'histoire sera basée sur le roman Never Go Back (2013) de Lee Child, 18e roman autour de Jack Reacher[14].

En mai 2015, il est révélé que le réalisateur Edward Zwick, qui a déjà dirigé Tom Cruise sur Le Dernier Samourai, serait approché pour remplacer Christopher McQuarrie[15], ce dernier venant d'achever la post-production du blockbuster Mission impossible : Rogue Nation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Lefebvre Cl., « Jack Reacher : un nouveau Tom Cruise sort de l’ombre », Air le mag, no 35,‎ , p. 18-21

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Budget et box-office américain - Box Office Mojo
  2. « JACK REACHER : Visa & Classification », sur cnc.fr (consulté le 23 août 2015) : « Mention : Tous publics avec avertissement.
    Avertissement : Ce film qui comporte quelques scènes violentes est susceptible de troubler un jeune public.
    Motivation : Autorisation pour tous publics assortie de l'avertissement suivant : "Ce film qui comporte quelques scènes violentes est susceptible de troubler un jeune public »
  3. « Fiche de doublage VF du film » sur AlloDoublage, consulté le 5 janvier 2013
  4. http://buffy.free.fr/doublagissimo/shows/jack_reacher.htm
  5. « Fiche de doublage VQ du film » sur doublage.qc.ca, consulté le 5 novembre 2012
  6. (en) « Jack Reacher – Rotten Tomatoes », Rotten Tomatoes (consulté le 23 décembre 2012)
  7. (en) « Jack Reacher », Metacritic (consulté le 23 décembre 2012)
  8. Critiques presse - AlloCiné
  9. Jack Reacher - AlloCiné
  10. Box-office Jack Reacher - Jp's Box-office
  11. a et b Box-office Jack Reacher - CBO
  12. a et b (en) Box-office américain par semaine - Box Office Mojo
  13. (en) « December 21-23, 2012 Weekend », sur Box Office Mojo (consulté le 28 avril 2014)
  14. Tom Cruise sera de retour dans une suite de Jack Reacher ! - AlloCiné.fr
  15. http://variety.com/2015/film/news/tom-cruise-jack-reacher-2-ed-zwick-directing-1201500583/