Sofia Boutella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sofia Boutella
Description de cette image, également commentée ci-après
Sofia Boutella en 2018
Naissance (36 ans)
Bab El Oued (Algérie)
Nationalité Drapeau : France Française
Drapeau : Algérie Algérienne
Profession Danseuse hip-hop
Actrice
Films notables Kingsman : Services secrets
Star Trek : Sans limites
La Momie
Atomic Blonde

Sofia Boutella, née le à Bab El Oued (Algérie), est une actrice et danseuse de hip-hop franco-algérienne.

Après des débuts remarqués en tant que danseuse de hip-hop, elle entame une carrière d'actrice et décroche des rôles dans plusieurs films internationaux comme Kingsman : Services secrets (2015), Star Trek : Sans limites (2016), La Momie (2017), Atomic Blonde (2017) et Climax (2018).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Fille du chanteur et compositeur algérien Safy Boutella et d'une mère algérienne architecte nommée Samia, elle apprend la danse classique à l'âge de cinq ans en Algérie. À douze ans elle quitte l'Algérie avec sa famille pour la France, et découvre la gymnastique rythmique et sportive. Elle commence à danser le hip-hop à 16 ans, puis rejoint la troupe de breakdance des Vagabond Crew, qui remporte le Battle of the Year en 2006. La même année elle participe à Chienne de vie, créé sans salle et sans matériel mais qui connaitra un certain succès, et au groupe Aphrodites créé par Momo du Vagabond Crew.

Débuts et révélation par la danse[modifier | modifier le code]

En parallèle, elle se fait repérer à 17 ans par Blanca Li, célèbre chorégraphe ayant déjà travaillé notamment avec Daft Punk, qui lui propose alors un rôle dans son film Le défi où elle interprète Samia. On la voit également dans un spot de publicité pour la marque Narta.

La consécration arrive en 2005 lorsque, choisie par le chorégraphe Jamie King (en), Nike fait d'elle son modèle afin de changer l'image de la marque : plus féminine et plus hip-hop. C'est une étape importante dans la carrière de la jeune danseuse, ce contrat accroît sa notoriété et lui permet de travailler avec de nombreuses stars comme Madonna (dont elle fait en 2005 la tournée The Confessions Tour), Jamiroquai, Rihanna ou encore Mariah Carey[1]. Elle a également tourné dans un clip en 2004, du DJ house suédois Axwell pour Feel The Vibe.

Sofia repart en tournée avec Madonna pour son Sticky & Sweet tour en 2008, et dont les dates sont prolongées jusqu'à fin 2009. Sélectionnée pour le This Is It de Michael Jackson, elle y renonce pour participer à cette prolongation.

En 2012, elle fait partie des danseuses qui entourent Madonna dans le show à la mi-temps du Super Bowl XLVI. La même année, elle est l'héroïne du film de danse StreetDance 2.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Lors de l'avant première australienne de La Momie (2017).

En 2013, elle rejoint la distribution du film d'espionnage Kingsman : Services secrets de Matthew Vaughn, sorti début 2015. Ce rôle de Gazelle, une impitoyable tueuse dont les pieds ont été remplacés par des lames de métal, la révèle au grand public. En 2014, le flop critique et commercial du film de science-fiction britannique Monsters: Dark Continent (suite du succès surprise de 2010, Monsters, de Gareth Edwards), passe ainsi inaperçu.

En avril 2015, elle est officialisée pour tenir un rôle clé du troisième opus du reboot de la saga Star Trek. Star Trek : Sans limites sort un an plus tard, et lui permet de confirmer dans un registre physique : maquillée de la tête aux pieds, elle incarne Jaylah, une extra-terrestre amenée à s'allier avec les héros.

La même année, elle est à l'affiche de deux productions britanniques, qui lui permettent d'incarner des personnages plus développés : le film d'action militaire Tiger Raid, aux côtés de Brian Gleeson et Damien Molony ; puis le thriller dramatique Jet Trash, dont elle est la tête d'affiche, secondée par l'acteur irlandais Robert Sheehan.

Elle fait ensuite partie de la distribution de deux blockbusters hollywoodiens sortis durant l'été 2017 : d'abord le reboot de La Momie, La Momie, où elle tient le rôle-titre, face au héros incarné par la star Tom Cruise. Puis elle fait partie du casting entourant l'oscarisée Charlize Theron, titulaire du rôle-titre du thriller d'action Atomic Blonde

Cette exposition médiatique lui permet de recevoir le prix de la star féminine de demain durant le CinemaCon[2].

L'année suivante, elle tente de s'éloigner des blockbusters en évoluant dans deux projets présentés au Festival de Cannes 2018 : tout d'abord, elle tient un second rôle dans le téléfilm de science-fiction, Fahrenheit 451, produit par la chaîne câblée HBO, et réalisé par Ramin Bahrani. Elle y évolue aux côtés de la jeune star Michael B. Jordan et de l'expérimenté Michael Shannon. Mais surtout, elle tient l'un des deux premiers rôles du cinquième long-métrage du réalisateur français Gaspar Noé, le drame horrifique Climax. Elle y incarne une jeune danseuse en proie a la démence et la folie .

Durant l'été, elle est l'une des vedettes d'Hotel Artemis, un film de science-fiction, réalisé par le scénariste Drew Pearce. L'actrice y donne la réplique à Jodie Foster et à la valeur montante Sterling K. Brown.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

En tant que figurante principale ;[modifier | modifier le code]

En tant que danseuse ;[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[7].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Razzie Awards 2018 : pire actrice dans un second rôle pour La Momie

Références[modifier | modifier le code]

  1. Groove mag, janvier 2007
  2. « Sofia Boutella to receive "Cinemacon Female Star of Tomorrow Award". », sur Cinemacon,
  3. Scherer A. : « Sofia Boutella : "J'aime les défis" », air le mag, no 30, juin 2012, p.  6-9
  4. a b c d e f et g « Sofia BOUTELLA », AgencesArtistiques.com (consulté le 9 mars 2011)
  5. (en) « The GEMINIZ – JUMP II », Shoonsports.com, (consulté le 10 mars 2011)
  6. (en) Joe Vogel, « Exclusive: Inside Michael Jackson's "Hollywood" », The Huffington Post, (consulté le 14 mars 2011)
  7. (en) « Sofia Boutella Awards », sur IMDb

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :