Ennemi public (film, 1993)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ennemi public.
Ennemi public
Titre original Public Access
Réalisation Bryan Singer
Scénario Bryan Singer
Michael Feit Dougan
Christopher McQuarrie
Acteurs principaux
Sociétés de production Cinemabeam
Kenneth Kokin/Adam Ripp productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Durée 90 minutes
Sortie 1993

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ennemi public (Public Access) est film américain réalisé par Bryan Singer, sorti en 1993. Il reçut le Prix du Jury du festival du film de Sundance et du festival de Deauville en 1993. Il s'agit du premier long métrage du réalisateur.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un inconnu au visage séduisant s'installe dans la petite ville de Brewster. Afin de trouver des solutions aux problèmes de la ville, il crée une émission sur la chaîne de télévision locale, à l'heure où l'audience est la plus forte. En réalité, ce nouveau venu prend un malin plaisir à semer les germes du doute et de la médisance.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Coproducteur : Adam Ripp
Producteur délégué : Bryan Singer
États-Unis : (festival du film de Sundance)
Portugal : (Fantasporto)
France : (DVD[2])

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Ron Marquette : Whiley Pritcher
  • Dina Brooks : Rachel
  • Burt Williams : Bob Hodges
  • Larry Maxwell : Jeff Abernathy
  • Charles Kavanaugh : le maire Breyer
  • Brandon Boyce : Kevin Havey
  • Margaret Kerry : Marge
  • Randall Slavin : Pudd
  • Liz Dilts : Lisa
  • Mark Norling : Lyle Macintosh
  • Jason Varlance : Tray
  • Christopher McQuarrie : un policier

Accueil et sortie[modifier | modifier le code]

Le film reçoit le Prix du Jury du Festival du film de Sundance (partagé avec Ruby in Paradise), le prix du public du meilleur long-métrage au Festival du film de Floride et le prix du jury du Festival de Deauville en 1993[3], soit un excellent accueil critique pour un premier film.

Malgré la critique, il est très mal distribué aux États-Unis et sort uniquement en salles Art et essais en Europe et n'a donc pas un grand accueil public. Ce premier long lui permet toutefois d'avoir un argument solide pour réaliser ses prochains films, et notamment pour aller à la rencontre des grands acteurs qui accepteront de signer avec lui deux ans plus tard pour Usual Suspects.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]