Walkyrie (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valkyrie (homonymie).
Walkyrie
Description de cette image, également commentée ci-après

Claus von Stauffenberg (à l’extrême gauche), Adolf Hitler et Wilhelm Keitel, le 15 juillet 1944, au Wolfsschanze

Titre original Valkyrie
Réalisation Bryan Singer
Scénario Christopher McQuarrie
Nathan Alexander
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
United Artists
Bad Hat Harry Productions
Achte Babelsberg Film
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Drame historique
Durée 120 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Walkyrie (Valkyrie) est un film américano-allemand réalisé par Bryan Singer, sorti en 2008. Il retrace le complot du 20 juillet 1944 contre Adolf Hitler.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Complot du 20 juillet 1944.

En 1943, durant la Seconde Guerre mondiale, le colonel allemand Claus von Stauffenberg rentre en Allemagne gravement blessé au combat après un raid de la Royal Air Force en Tunisie. Peu à peu, il s'oppose à la politique d'Adolf Hitler. Il décide de rejoindre la résistance allemande. Tous s'organisent alors pour mettre au point l'« Opération Walkyrie », un plan complexe pour abattre le Führer et mettre en place un gouvernement d'opposition. Mais le destin et les circonstances vont s'allier pour forcer Stauffenberg, qui n'était qu'un des nombreux conspirateurs, à jouer un rôle de premier plan dans la conspiration. Il va non seulement devoir diriger le coup d'État pour prendre le contrôle du gouvernement, mais c'est aussi lui qui sera chargé de tuer Hitler.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

États-Unis :
Allemagne :
Belgique, France, Suisse :

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (VF) sur AlloDoublage[3]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le réalisateur Bryan Singer, à la première allemande du film, en janvier 2009.

En 2002, le scénariste Christopher McQuarrie est en voyage à Berlin, à la recherche d'un sujet. Il visite notamment le Bendlerblock. Il se renseigne alors davantage sur le complot du 20 juillet 1944 contre Adolf Hitler. Il est tout de suite fasciné par le fait que les conspirateurs étaient parfaitement conscients de ce qu'arriverait s'ils rataient leur tentative d'assassinat et il a voulu rendre leur histoire plus célèbre[4]. Il contacte Nathan Alexander, pour coécrire le film[5]. Il s'inspire du téléfilm Conspiration (2001) qui traite de la conférence de Wannsee[4]. McQuarrie envisage également de diriger lui-même le film, mais il réalise qu'un financement sera plus facile à trouver si son ami Bryan Singer est le réalisateur[5].

Après les blockbusters X-Men (2000), X-Men 2 (2003) et Superman Returns (2006), Bryan Singer souhaite se concentrer sur un projet plus petit, avant une éventuelle suite à Superman Returns[6]. Bryan Singer et Christopher McQuarrie ont toujours été influencés par la Seconde Guerre mondiale, dès leur enfance dans le New Jersey, ce qu'on retrouve dans certains films de Singer, Un élève doué et X-Men. Bryan Singer n'était pas étranger à cette histoire car dans les années 1980 sa mère est allé à Bonn rencontrer Freya von Moltke, veuve de Helmuth von Moltke, fondateur du groupe de résistance le Cercle de Kreisau[7]. Après la découverte du script de Nathan Alexander et Christopher McQuarrie, Singer veut réaliser le film. Il s'immerge dans l'histoire de l'Allemagne nazie en lisant notamment le livre non-fictionnel Le Troisième Reich, des origines à la chute : Une histoire de l'Allemagne nazie (The Rise and Fall of the Third Reich, 1960) de William L. Shirer et en rencontrant Rochus Misch, l'un des gardes du corps d'Adolf Hitler, et dernière personne à l'avoir vu vivant[8].

McQuarrie suggère de proposer le projet à United Artists, à l'époque dirigé par Paul Wagner, et Tom Cruise, qui accepte de le financer immédiatement en mars 2007[9]. Alors que Singer et McQuarrie prévoyaient à l'origine de faire un petit film avec un budget inférieur à 20 millions de dollars, le budget et l'ambition doivent être revus à la hausse avec la participation de l'acteur[10]. Le budget est désormais de 60 millions[11]. Le film est alors titré Operation Valkyrie, mais Bryan Singer préfère finalement Valkyrie.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Thomas Kretschmann devait initialement tenir le rôle de Claus von Stauffenberg, mais en voyant sa photographie, Tom Cruise se trouva des similitudes et décida de l'interpréter, laissant à Kretschmann le rôle d'Otto-Ernst Remer[5].

Tournage[modifier | modifier le code]

Cour centrale du Bendlerblock à Berlin.

Le film est tourné entre juillet et octobre 2007. Il devait se dérouler sur des sites militaires allemands mais le ministère fédéral des Finances allemand refuse d'accorder une autorisation de tournage au Bendlerblock, ainsi qu'autour du monument à la Résistance en raison des croyances scientologues de Tom Cruise[12]. De nombreux hommes politiques et personnalités allemandes, y compris le fils aîné de Stauffenberg, Berthold Maria von Stauffenberg[12], regrettent également ouvertement qu'un scientologue joue un héros de la résistance allemande.

Le mémorial de la Résistance allemande (Gedenkstätte Deutscher Widerstand) laisse en revanche l'équipe accéder à ses locaux et à des documents[13].

Musique[modifier | modifier le code]

Valkyrie
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de John Ottman
Sortie [14]
Enregistré Bastyr University Chapel[15] (comté de King)
Durée 63:14
Genre musique de film
Compositeur John Ottman, Lior Rosner
Producteur Robert Townson
Label Varèse Sarabande

Albums de John Ottman

La musique du film est composée par John Ottman, fidèle collaborateur de Bryan Singer, qui signe également le montage du film.

Liste des titres
  1. They'll Remember You (interprété par le Rundfunkchor Berlin, composé par Lior Rosner[15]) - 4:19
  2. Operation Valkyrie - 5:10
  3. What's This Really All About - 3:44
  4. Bunker Bust - 3:45
  5. March 13 Attempt - 3:37
  6. Midnight Waltz (composé par Lior Rosner) - 2:10
  7. A Place To Change - 4:09
  8. Seconds Lost - 3:33
  9. Getting The Signature - 4:04
  10. The Officer's Club - 2:37
  11. The Way It Should Go - 3:23
  12. If I Were That Man - To The Berghof - 2:21
  13. I'm Sorry - 3:03
  14. Important Call - 4:06
  15. No More Indecision - 2:31
  16. Olbricht Gives The Order - 3:17
  17. Operation Terminated - 1:15
  18. Long Live Sacred Germany - 6:12

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
83 077 833 $[1] [16] 16[16]
Drapeau de la France France 702 175 entrées[17]
Alt=Image de la Terre Mondial 200 276 784 $[1] - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source : Internet Movie Database[18]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]