Sacrilège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Est sacrilège celui qui par une action manque de respect ou marque de l'irrespect volontairement pour ce que d'autres tiennent pour sacré. Ce qu'ils perçoivent comme son crime est également nommé « sacrilège » et s'il leur paraît délibéré il est appelé « profanation » . Le terme pour les paroles jugées sacrilèges est « blasphème ».

Les notions de sacré et de profane varient énormément dans le temps et selon le groupe humain considéré, de sorte qu'il n'existe pas de sacrilège objectif.

En Occident, à l'origine, dans le droit romain, le sens de sacrilège se limitait au vol ou le fait de casser une chose sacrée. Durant le Moyen Âge, il a été étendu.

Le pouvoir royal affirme que les sacrilèges sont des crimes de la Majesté royale puisqu’on porte atteinte à l’autorité du pouvoir royal en passant par l’Église et l’essence même du pouvoir royal. Donc ils sont jugés par les tribunaux royaux.


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]