Portail:Cinéma japonais

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Japan film clapperboard.svg Portail du

cinéma japonais

Le cinéma japonais est l'un des cinémas nationaux à l'histoire la plus prestigieuse.

3 053 articles sont actuellement liés au portail,
ventilés en 370 catégories.

Lumière sur [modifier

Dans Le Fardeau de la vie (1935).

Kinuyo Tanaka (田中 絹代, Tanaka Kinuyo?) est une actrice et réalisatrice japonaise, née à Shimonoseki le et morte à Tokyo le .

Considérée comme l'une des plus grandes actrices japonaises, Kinuyo Tanaka apparait dans plus de 250 films et sa carrière court sur un demi-siècle. Elle fait ses débuts d'actrice à la Shōchiku en 1924 à l'âge de quatorze ans et devient rapidement une star du cinéma muet. En 1931, elle se retrouve à l'affiche de Mon amie et mon épouse (マダムと女房, Madamu to nyōbō?), le premier film parlant japonais. Elle tourne avec les plus grands cinéastes de son temps : Yasujirō Ozu, Mikio Naruse, Heinosuke Gosho, Hiroshi Shimizu ou encore Keisuke Kinoshita. Sa collaboration riche de quinze films en particulier avec Kenji Mizoguchi, qui lui confie des rôles de femmes engagées à la personnalité complexe, lui vaut une reconnaissance internationale dans les années 1950. À partir des années 1960, sa carrière déclinant, elle se tourne principalement vers la télévision et ne fait plus que des apparitions dans des seconds rôles au cinéma, jusqu'à un retour triomphal en 1974 dans Sandakan N° 8 (サンダカン八番娼館 望郷, Sandakan hachibanshōkan bōkyō?) qui lui vaut de nombreux prix d'interprétation dont l'Ours d'argent de la meilleure actrice à la Berlinale 1975.

Seconde femme japonaise à passer derrière la caméra avec Lettre d'amour (恋文, Koibumi?, 1953), elle réalise six films, sortis entre 1953 et 1962, devenant ainsi la seule femme cinéaste active durant l'âge d'or du cinéma japonais des années 1950.

En 1985, moins de huit ans après sa mort, le prix Kinuyo Tanaka, qui récompense chaque année une actrice pour l'ensemble de sa carrière, est créé dans le cadre des prix du film Mainichi et un musée consacré à l'actrice-réalisatrice ouvre ses portes dans sa ville natale de Shimonoseki en 2009.

Arrêt sur image [modifier

Le réalisateur Takeshi Kitano.

Index thématique [modifier

Histoire, courants et mouvements

Cinéma japonaisAccord des cinq compagniesChanbaraJidai-gekiNouvelle Vague japonaiseYakuza eigaKaijū eigaJ-HorrorPinku eiga

Films

L'Été de KikujiroOutrageOutrage: BeyondOutrage: CodaTokyo Sonata

Personnes

Réalisateurs

Ishirō HondaKon IchikawaShōhei ImamuraDaisuke ItōKeisuke KinoshitaTeinosuke KinugasaTakeshi KitanoHirokazu Kore-edaTatsumi KumashiroAkira KurosawaKiyoshi KurosawaShōzō MakinoTakashi MiikeKenji MizoguchiMikio NaruseNagisa ŌshimaYasujirō OzuYasujirō ShimazuKaneto ShindōSeijun SuzukiTomu UchidaKōzaburō YoshimuraHayao MiyazakiKōji Fukada

Producteurs

Masaichi NagataNagamasa KawakitaKashiko KawakitaTomoyuki TanakaShirō Kido

Scénaristes

Hideo OguniYōko Mizuki

Acteurs et actrices

Matsunosuke OnoeSetsuko HaraHideko TakamineAyako WakaoRinko KikuchiToshirō MifuneTakashi ShimuraKen UeharaJoe ShishidoSonny ChibaTakeshi KaneshiroKinuyo Tanaka

Autres

Eiji Tsuburaya (effets spéciaux) • Eiko Ishioka (costumière) • Kazuo Miyagawa (directeur de la photographie)

Organisations

Sociétés de production

NikkatsuShōchikuTōhōShintōhōDaieiToeiArt Theatre GuildDaiichi EigaShinkō KinemaAssociation cinématographique du Mandchoukouo

Festivals

Récompenses

Arborescence [modifier

Articles labellisés [modifier