Van Helsing (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Helsing.
Van Helsing
Réalisation Stephen Sommers
Scénario Stephen Sommers
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Genre Fantastique
Durée 132 min.
Sortie 2004

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Van Helsing est un film fantastique américain réalisé par Stephen Sommers sorti en 2004.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1888, après avoir tué Mr Hyde sur le toit de la cathédrale Notre-Dame de Paris (allusion à Quasimodo), le célèbre chasseur de monstres, le professeur Gabriel Van Helsing, est envoyé en Transylvanie par le Vatican pour contrer le comte Dracula, qui utilise les recherches du Dr Frankenstein, ainsi qu'un loup-garou, pour mener à bien de sinistres projets. Mais le professeur est secondé par Carl, un jeune moine assistant (nous rappelant un certain « Q » dans la série de films « James Bond »), et par Anna Valérius (Kate Beckinsale).

Sur place seulement, il rencontre la belle Anna, qui pourchasse elle aussi le comte, qui a décimé toute sa famille. Après avoir vaincu l'une des trois femmes de Dracula, Gabriel Van Helsing et Anna se rendent dans le château du comte, avec la ferme intention de le neutraliser pour toujours.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

À savoir[modifier | modifier le code]

  • Une saga de 4 tomes intitulée L'ange gardien du démon[1] (dans les éditions Edilivre) retrace le passé entre Gabriel Van Helsing et Dracula en 1461-1462, en Transylvanie, juste avant l'assassinat et la malédiction de ce dernier. Actuellement en cours de publication (le tome 1 va être réédité en une version entièrement recorrigée), le récit très apprécié des lecteurs avait connu un petit succès sur un site d'auteurs amateurs. L'histoire est bien loin de l'ambiance du film et les personnages nettement plus humains, profonds et recherchés. Une bande dessinée et des maquettes 3D tirées de cette saga s'apprêtent d'ailleurs à voir le jour.
  • C'est le sixième film de vampires ayant rapporté la plus grosse recette de l'histoire du cinéma, avec plus 300 millions de dollars[2].
  • La scène du bal (avec le miroir) fait référence à une autre scène de bal très connue : celle du film Le Bal des vampires de Roman Polanski en 1967.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Caroline Nicolier, L'ange gardien du démon, Edilivre
  2. « Vampires Movies at Box office », Boxofficemojo,‎