Centre belge de la bande dessinée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centre belge de la bande dessinée
Centre Belge de la Bande Dessinée - 30.jpg

Le Centre Belge de la Bande Dessinée

Informations générale
Ouverture
Surface
4 200 m2[1]
Visiteurs par an
> 200 000 visiteurs par an[1]
Site web
Collections
Collections
Histoire de la bande dessinée belge
Bâtiment
Architecte
Localisation
Pays
Commune
Adresse
CBBD
Rue des Sables 20
1000 Bruxelles
Coordonnées
Localisation sur la carte de Bruxelles
voir sur la carte de Bruxelles
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg

Le Centre Belge de la Bande Dessinée, ou Musée de la BD, est un musée consacré à la bande dessinée. Il est installé à Bruxelles, rue des Sables, dans le bâtiment art nouveau conçu par Victor Horta en 1906 pour abriter les grands magasins de tissus Waucquez. À proximité du site, une statue monumentale de Gaston Lagaffe en indique la présence.

Présentation[modifier | modifier le code]

Après une complète restauration des lieux, le Centre belge de la bande dessinée a ouvert ses portes le [1].

Devenu un grand musée à vocation internationale, le centre abrite une exposition permanente qui retrace l’histoire de la bande dessinée et qui présente cet Art en faisant la part belle à différents auteurs classiques et contemporains ainsi que plusieurs expositions temporaires sur, par exemple, des auteurs en particulier, (tels que Hergé, Franquin, Peyo, Bob de Moor, Vandersteen, Walthéry, mais aussi Will Eisner, Posy Simmonds, ...) un style de BD ou encore une édition. Le Centre possède également la plus grande bibliothèque de bandes dessinées[réf. souhaitée] et centre de documentation accessible au public (à tel point que le bâtiment Horta seul ne suffit pas à contenir toutes les BD).

Il organise également des rencontres entre les auteurs et le public, des cours de bande dessinée pendant l'année et des stages pendant les vacances.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr) « Le mariage du 9e Art et de l’Art Nouveau », sur http://www.cbbd.be (consulté le 11 février 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]