Fondation Roi Baudouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fondation Roi Baudouin
Brussels-Koning Boudewijnstichting - Fondation Roi-Baudouin (2).jpg
Agir ensemble pour une société meilleure
(en) Working together for a better societyVoir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaines d'activité
Siège social
Pays
Organisation
Site web
Identifiants
TVA européenne
BCE
OpenCorporates

La fondation Roi Baudouin est une fondation indépendante et pluraliste, active en Belgique et au niveau européen et international.

En 2018, la fondation et les fonds qu'elle gère ont attribué 44,8 millions d'euros de soutien à 1 986 organisations et 364 individus.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation Roi Baudouin est créée en 1976, à l'occasion des vingt-cinq ans de règne du roi Baudouin Ier de Belgique.

La présidence d'honneur est assurée par la reine Fabiola de 1993 jusqu'à sa mort en 2014[1].

En 2001, la fondation lance le prix Jean Vin qui récompense chaque année des projets de conservation du patrimoine naturel des Hautes Fagnes[2]. En 2004, André Ganshof van der Meersch décède et lègue 150 hectares de ses terres dans les communes de Maransart et Vieux-Genappe à la fondation Roi Baudouin[3]. En 2007, la fondation lance un programme de 3 ans sur la question de l'alimentation et la nutrition chez les jeunes et dans les écoles[4].

En 2018, un nouveau domaine d'action a été créé au sein de la fondation Roi Baudouin appelé « développement durable » et qui soutient, notamment, des projets portant sur l'économie circulaire. La fondation appuie également 10 projets visant à former la jeunesse contre les fake news[5]. Suite à l'Incendie de Notre-Dame de Paris, la fondation Roi Baudouin ouvre un fonds pour récolter en Belgique les dons dédiés à sa reconstruction[6]. En 2019, la fondation çrée le fonds Bike in Brussels doté de 575 000 euros pour soutenir 5 projets visant à encourager l'utilisation du vélo à Bruxelles[7].

Description[modifier | modifier le code]

Tableau acquis par la fondation Roi-Baudouin avec l'aide de la Loterie nationale et donné en prêt à long terme aux musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.
Henri Evenepoel : Charles au jersey rayé (1898), donné à la Fondation.

Programmes :

  • Justice sociale et pauvreté
  • Santé
  • Patrimoine et culture
  • Engagement sociétal
  • Afrique, Amérique latine, Asie
  • Enseignement et développement des talents
  • Europe
  • Climat, environnement et biodiversité

La fondation réceptionne et gère les dons d'œuvres d'art. Elle acquiert ses propres œuvres à travers son Fonds du Patrimoine créé en 1987 (7000 œuvres et 6 fonds d'archives)[8]. Elle met aussi à disposition le Fonds du mécenat, une structure autonome qui permet aux philanthropes de réaliser leurs projets[9].

La fondation décerne des prix annuels dont le prix Jacqueline Nonkels qui encourage l'étude du surréalisme belge[9].

La fondation organise également des débats sur d’importants thèmes sociétaux, communique les résultats de la recherche dans des publications (gratuites), noue des partenariats et stimule la philanthropie en Belgique, en Europe et au niveau international.

La fondation dispose d'un capital propre de 214 millions d'euros, opère avec un budget annuel de 45 millions d'euros et gère 450 fonds (2015)[10].

Actions[modifier | modifier le code]

  • Financement de la restauration et réinstallation du vitrail de Léon d'Oultres (1530) à la cathédrale Saint-Paul de Liège (Fonds Richard Forgeur, Fonds David Constant)[9]
  • Plusieurs initiatives couvrant l'Islam en Belgique[11]
  • Depuis 2003: Appui aux villages en Afrique de l'association FXB[12]
  • Prix Reine Mathilde (annuel) : Adresse le thème de la vulnérabilité des enfants et des jeunes[1]

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c La reine Mathilde présidente d'honneur de la Fondation Roi Baudouin, www.lalibre.be, 25 mars 2015 (consulté le 29 novembre 2019)
  2. Les Amis de la Fagne récompensés par la Fondation Roi Baudouin, www.vedia.be, 27 septembre 2010 (consulté le 5 décembre 2019)
  3. Eric Meuwissen, Maransart - Un legs de 150 hectares à la Fondation Roi Baudouin Il aimait ses paysages et les a sauvés à jamais, www.lesoir.be, 22 octobre 2004 (consulté le 5 décembre 2019)
  4. Le réseau 'Mieux Manger à l'École'. un projet de la fondation Baudouin, www.educationsante.be, novembre 2007 (consulté le 5 décembre 2019)
  5. La Fondation Roi Baudouin sélectionne 10 projets pour éduquer aux médias et lutter contre les préjugés, www.rtbf.be, 19 novembre 2018 (consulté le 29 novembre 2019)
  6. La Fondation Roi Baudouin ouvre un compte pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, www.rtl.be, 17 avril 2019 (consulté le 29 novembre 2019)
  7. François Corbiau, La Fondation Roi Baudoin investit un demi-million d'euros pour le vélo à Bruxelles, www.rtbf.be, 28 novembre 2019 (consulté le 29 novembre 2019)
  8. Fondation Roi Baudoin, www.jvmagazine.be, 2 avril 2015 (consulté le 5 décembre 2019)
  9. a b et c Anne de Breuck, Patrimoine et philanthropie. La mission de la Fondation Roi Baudouin, www.cairn.info, janvier 2016 (consulté le 29 novembre 2019)
  10. Michel Visart, Fondation Roi Baudouin: qui contrôle ce budget de 45 millions par an?, www.rtbf.be, 18 mai 2015 (consulté le 5 décembre 2019)
  11. La Fondation Roi Baudouin, www.uclouvain.be (consulté le 29 novembre 2019)
  12. Newsletter de Fondation Roi Baudouin – Support envers FXB au Burundi, www.fxb.org, 16 décembre 2014 (consulté le 29 novembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]