André Taymans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taymans.
André Taymans
André Taymans.jpg
André Taymans
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activité

André Taymans, né le , est un dessinateur et un scénariste de bande dessinée belge.

Selon Patrick Gaumer, Taymans est un auteur qui, grâce à sa capacité à s'adapter à de multiples genres, « s’affirme comme l’un des principaux représentants de la bande dessinée belge contemporaine[1]. »

Carrière[modifier | modifier le code]

Mur Caroline Baldwin à Bruxelles.

Après des études de bande dessinée à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles et des voyages à travers le monde, André Taymans publie chez plusieurs éditeurs (Lefrancq, Alpen-Humanos, Le Lombard, Dupuis, Bayard…). Au début des années 1990, il dessine pour la jeunesse Les Aventures de Charlotte et Bouchon le petit cochon, deux séries publiées par les éditions Casterman. Par la suite, il crée Les Tribulations de Roxane pour la revue Okapi qui est édité en album en 2000 par les éditions JVDH, sous le titre La Traque. Parallèlement, à la demande des éditions Hachette, il redessine l’intégralité des couvertures des Six Compagnons, une série de romans pour la jeunesse de la Bibliothèque verte.

En 2002, avec la collaboration du romancier Patrick Delperdange (Prix Rossel 2005), André Taymans publie Assassine, dans la collection « Romans » des éditions Casterman. Cet album obtient le grand prix du dessin de la Chambre belge des experts en bande dessinée[réf. nécessaire]. Cette même année, il illustre Toison d’Or, un roman érotique de Patrick Delperdange, dans la collection l’Index des éditions JVDH.

En 2006, pour les éditions Flouzemaker, il travaille sur Sibylline, la petite souris créée 50 ans plus tôt par Raymond Macherot. Parallèlement, il termine pour les éditions Casterman une aventure inachevée du journaliste Guy Lefranc, datant de 1955. La sortie de cet album, intitulé Le Maître de l’Atome, coïncide avec les soixante ans de carrière de son créateur, Jacques Martin.

Mais ses principaux travaux portent sur Caroline Baldwin, héroïne apparue pour la première fois en 1996 dans les pages du magazine (À suivre), série dont il signe le scénario et le dessin. La série récolte plusieurs prix en Belgique et à l'étranger. Seize albums traduits dans de nombreuses langues (allemand, néerlandais, espagnol, italien, portugais …) sont parus entre 1996 et 2012[réf. nécessaire].

En 2014 il rejoint le Groupe Paquet et lance avec Pierre Paquet Place du Sablon, maison d'édition spécialisée dans les rééditions patrimoniales (Sydney Bruce, Petzi, Bob et Bobette, etc.). Il y poursuit sa série Les Tribulations de Roxane, réédite Les aventures de Charlotte et Assassine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]