Janvier 1946

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Janvier 1946
Nombre de jours 31
Premier jour Mardi 1er janvier 1946
2e jour de la semaine 1
Dernier jour Jeudi 31 janvier 1946
4e jour de la semaine 5

Calendrier
janvier 1946
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1   1er 2 3 4 5 6
2 7 8 9 10 11 12 13
3 14 15 16 17 18 19 20
4 21 22 23 24 25 26 27 
5 28 29 30 31      
1946Années 1940XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Décembre 1945 Février 1946 Suivant
Janvier précédent et suivant
Précédent Janvier 1945 Janvier 1947 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • Une révolte dans la ville de León, au centre du Mexique, fait plus de vingt morts après la proclamation des résultats des élections communales.
  • La Grande-Bretagne accepte l’ouverture de négociations en vue de son retrait d'Égypte.
  • Janvier - mai, puis 1947 : échec des conférences américano-soviétiques pour l’unification de la Corée[1] (1946 et 1947).
  • Janvier - avril : commission Bevin (chef de la diplomatie britannique) sur le sort des Juifs d’Europe. Elle conclut à la nécessité du Mandat ou à la tutelle de l’ONU en Palestine. Elle propose l’annulation des principales résolutions du Livre blanc de 1939, dont les quotas à l’immigration, et estime qu’il faut favoriser le développement économique pour que les Arabes rattrapent le niveau de vie des Juifs. Le rapport est rejeté par les deux parties. La tension monte entre Washington et Londres durant l’été en raison du refus britannique de favoriser l’immigration juive d’Europe.


  • 15 janvier : les alpinistes autrichiens Heinrich Harrer et Peter Aufschnaiter, évadés d’un camp de prisonniers en Inde, parviennent à Lhassa après avoir traversé l’Himalaya. Ils y rencontrent le jeune dalaï-lama et gagnent sa confiance.
  • 17 janvier : le Tanganyika et le Cameroun britannique passent sous tutelle de l´ONU, sous pression des États-Unis qui préparent la décolonisation après la Seconde Guerre mondiale. Le but des Américains étant d´éviter que les colonies deviennent des États communistes[5].

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La guerre de 1950-1953 et les deux Corée », Chronologie Corée, sur www.clio.fr (consulté le 25 août 2009)
  2. [PDF] « Traités et accords internationaux enregistrés ou classés et inscrits au répertoire au Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies », sur untreaty.un.org, Organisation des Nations unies,‎ (consulté le 25 août 2009)
  3. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1785
  4. Michel Agier, Jean Copans et Alain Morice, Classes ouvrières d'Afrique noire, Karthala, , 296 p. (ISBN 2-86537-168-9, lire en ligne), p. 89
  5. Richard A. Joseph, Le mouvement nationaliste au Cameroun : Les Origines sociales de l'UPC (1946-1958), Karthala, , 414 p. (ISBN 2-86537-157-3, lire en ligne), p. 93