Sébastien Ministru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant belge
image illustrant un journaliste image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un écrivain belge et un journaliste belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sébastien Ministru, né le à Mons[1], est un journaliste littéraire et un chroniqueur radio belge.

Il est actuellement rédacteur en chef adjoint du magazine Moustique, qu'il a rejoint dès 1984 alors qu'il est encore aux études.

Sa première expérience radio a lieu en 1998 sur Bruxelles-Capitale, où il signe son premier billet d'humeur dans l'émission de Jean-Pierre Hautier. Lors du lancement de Pure FM, Rudy Léonet lui demande de participer au magazine LGBT Bang Bang[2]. Il devient ensuite également chroniqueur radio tous les matins dans Snooze (présentée par Vanessa Klak, en compagnie de Greg Carette, Bouchra Bat et Pierre Scheurette), jusqu'à son départ de la RTBF en 2015.

Il est par ailleurs auteur de pièces de théâtre, il a collaboré plusieurs fois avec Laurence Bibot[3] et a reçu le prix Ex-libris en 2002, récompense belge décernée au meilleur journaliste littéraire.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Un homard! Où ça ? (1999)[1]
  • eXcit (2001)
  • La fête des mères (2005)
  • Fever (2006)
  • Cendrillon, ce macho ! (2008)
  • Antoine Guillaume assume ! (2010, coécrit avec Antoine Guillaume)
  • Ciao Ciao Bambino ! (2013)

Références[modifier | modifier le code]