Footwork (Chicago)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le footwork est un style de musique électronique ainsi qu'une street dance originaire de Chicago[1].

Description et historique[modifier | modifier le code]

La danse implique un mouvement très rapide des pieds accompagné de "twists and turns", elle a régulièrement lieu sous la forme de battle similaire à ceux rencontré dans le milieu du breakdance[2]. La musique quant à elle a évolué depuis la Chicago Juke, R.P. Boo fait partie des pionniers. Le genre s'est ensuite popularisé à l'extérieur de Chicago grâce à l'ajout du vidéoclip d'un single de Dude 'n Nem : "Watch My Feet" en 2007[3].

« The most recent development in house's evolution, however, is a sound called 'footwork'. On Friday evenings at the Underground Tracks Factory, teenagers face off and improvise footwork dance battles. Their feet fly at insane speeds, something of a cross between house dance, tap dancing and breakdancing footwork. It looks like a dance from another dimension. The music they dance to is related to juke, but it's way more spacious, with more rhythmic complexity. Some tracks like "Reverb" by DJ Rashad are downright experimental walls of pulsating noise that would make John Cage proud. All these styles speak to the truth that house music never really left Chicago, as is often said. Its legacy continues to reverberate and mutate throughout the city. We spoke to footwork founder R.P. Boo under the roaring L train tracks in downtown Chicago. "A lot of people think that house music has gone undergound. House music is still here! I am what happened to house music."[4]

Traduction :

Le plus récent développement dans l'évolution de la house, cependant, est un son appelé "footwork". Durant les vendredis soirs dans L'Underground Tracks Factory, les adolescents s'affrontent et improvisent des battles de dance footwork. leurs pieds volent à une vitesse démentes, c'est quelque chose entre la house dance, le tap dancing, et le breakdance footwork. Ça ressemble à une danse d'une autre dimension. La musique qu'ils danse se rapporte à la Juke, mais c'est beaucoup spacieux, avec plus de complexité rythmique. certains morceaux comme "Reverb" par Dj Rashad sont carrément des murs de bruits pulsés expérimentaux qui remplirait John Cage de fierté. tout ces styles montre que la house n'a jamais vraiment quitté Chicago, comme je l'ai toujours dit. son héritage continue de résonner et de muter dans la ville entière. Nous avons parlé au fondateur du footwork R.P. Boo sous le Chicago "L" (métro de Chicago) rugissant dans le centre-ville. "Un grand nombre de personnes pensent que la musique house a quitté l'underground. La house y est toujours ! Je suis ce qui est arrivé à la musique house."[4]. »

Teklife est pour l'instant le crew le plus actif, il est constitué en 2013 de Dj Rashad, Dj Spinn, Dj Manny, Rp Boo (D'Dynamic), Dj Gant-Man, Taso, Traxman (GETO Djs), Heavee D, Dj Earl, Dj Tre, Boylan, Dj Taye, Lightbulb, Feloneezy (Mystic stylez), Jackie Dagger (Mystic stylez), Freshtilldef, Moondoctor, Durban, TCJ, Tripletrain, Ashes57.

Les labels Planet Mu et Hyperdub sont connus pour avoir contribué à populariser les artistes officiant dans le style tels que Dj Nate ou Dj Rashad (Teklife).

Caractéristiques musicales[modifier | modifier le code]

On peut caractériser le footwork comme oscillant majoritairement autour de 160 Bpm, ses éléments rythmiques font souvent appels à la Tr-808 de Roland. Ses vocaux sont très répétitifs et emprunte souvent des acapellas hiphop.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hazel Sheffield, « Footwork takes competitive dancing to the Chicago streets », The Guardian,‎ (consulté le 26 janvier 2011)
  2. SAMI YENIGUN and WILLS GLASSPIEGEL, « Chicago's Footwork Music And Dance Get A Transatlantic Lift », National Public Radio,‎ (consulté le 26 janvier 2011)
  3. Miles Raymer, « Music for Feet:The Chicago dance style footwork already has MTV's attention. But footwork music may be too weird for mainstream ears. », Chicago Reader,‎ (consulté le 26 janvier 2011)
  4. a et b Épisode Midwest Electric: The Story of Chicago House and Detroit Techno de la série [Afropop Worldwide]. Diffusé pour la première fois le 2011-06-16 sur le réseau Public Radio International. Visionner l'épisode en ligne