Lowercase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lowercase
Origines stylistiques Ambient, musique expérimentale, musique minimaliste
Origines culturelles Los Angeles
Instruments typiques Ordinateur[1],[2]

Genres dérivés

Uppercase

Le lowercase (ou lower case[3]) est un genre musical dérivé de l'ambient, caractérisé par des sons habituellement inaudibles amplifiés à des niveaux extrêmes. Le genre est popularisé par Steve Roden[3],[1] grâce à l'album intitulé Forms of Paper. Selon Roden, le style « doit être découvert et développé[4]. »

De nombreux artistes tels que Kim Cascone, Tetsu Inoue, Bhob Rainey, Richard Chartier, Toshimaru Nakamura[2], et Bernhard Günter[5], ont contribué au mouvement lowercase Des labels tels que Trente Oiseaux, 12k, et Raster-Noton, ont principalement fait paraître des albums lowercase.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Warburton : Lowercase-Sound 2002, dans : The Wire, No. 231, mai 2003, S.73.
  • (en) Arielle Saiber : The Polyvalent Discourse of Electronic Music dans : PMLA, vol. 122, no. 5, 2007, S. 1613–1625.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Steve Roden Biography », sur AllMusic (consulté le 5 mars 2015).
  2. a et b (en) « Whisper the Songs of Silence », sur Wired, (consulté le 5 mars 2015).
  3. a et b (en) Charles Michael Sharp, Improvisation, Identity and Tradition: Experimental Music Communities in Los Angeles, University of California, , p. 429-430.
  4. (it) Scultori di suono: percorsi nella sperimentazione musicale contemporanea (Daniela Cacella, Tuttle, 2009, page 121).
  5. (en) « Bernhard Günter Interview », sur Paris Transatlantic (consulté le 8 mars 2015).