Tribal house

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tribal house
Origines stylistiques House (en particulier funky house), tribe sud-américain et africain, deep house
Origines culturelles Début des années 1990, Afrique
Instruments typiques Boîte à rythmes, clavier, échantillonneur, séquenceur, synthétiseur
Popularité Modérée dans les années 1990, petite résurrection à la fin des années 1990 ainsi que les années 2010

Genres dérivés

Jungle Terror

Genres associés

Tech house

La tribal house est un sous-genre musical de la house mélangeant house traditionnelle et musique du monde[1]. La structure est similaire à celle de la deep house, mais fournit des percussions de type musique indigène (typiquement congas ou ses dérivés synthétisés).

Histoire[modifier | modifier le code]

Exemple de morceau tribal house (exemple : Floor Attak de Marck Smove).

Au début des années 1990, la house est scindée en nombreux autres sous-genres musicaux[2]. La tribal house est créée par un mélange de rythme en 4/4 et de la polyrythmie[2].

Classic Tribal House Tracks[modifier | modifier le code]

  • Danny Tenaglia - Elements
  • Victor Calderone - Deepest Jungle
  • Robbie Rivera - Feel This
  • Saeed And Palash - Watching You
  • Superchumbo - Irresistable

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Price, Emmett George, « House music », Encyclopedia of African American Music, ABC-CLIO, vol. 3,‎ , p. 406 (ISBN 0313341990, lire en ligne).
  2. a et b (en) Vladimir Bogdanov, All music guide to electronica: the definitive guide to electronic music, Backbeat Books, (ISBN 0879306289, lire en ligne), xiv.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • TribalKingdom - Son exemples de Tribal House sur SoundCloud (TM).