Tecno-brega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tecno-brega
Origines stylistiques Techno, brega, pop des années 1980
Origines culturelles Belém, Brésil
Instruments typiques Claviers, échantillonneur, séquenceur, synthétiseur

Le tecno-brega est une musique brésilienne venant du nord du pays, et plus précisément de Belém[1]. Cette musique est souvent créée en remixant des chansons populaires et des musiques des années 1980. « Pur produit d'une région pauvre », c'est aussi « une revendication de la différence[2]. »

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le tecno-brega est une déclinaison de brega plus appréciée des jeunes brésiliens. Cette variante de brega reprend ou s'inspire des succès populaires avec une dose de rock, de pop, de samba, et de « musique robotique des années 1980[2]. » Les danses sont plus acrobatiques. L'abondante production est très souvent reprise par les nombreux groupes locaux et DJ, et écoutée lors des fêtes ou encore les dimanches après-midi à la plage où les bregueiros et autres DJs installent une sono personnelle impressionnante alimentée généralement par un groupe électrogène ou simplement par des moyens plus banals comme les voitures suréquipées au niveau acoustique. Elle a aussi ses chanteurs et chanteuses, dont Gaby Amarantos.

Production[modifier | modifier le code]

Cette musique est en partie produite dans des studio de fortune, et peut être distribuée par des marchands ambulants qui font ces CD eux-mêmes sans trop se soucier de droit d'auteur[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bruno Natal, « Somewhere: Tecnobrega in Brazil », (consulté le 25 mars 2015).
  2. a et b F.-X.G., « Gaby Amarantos, transe amazonienne », Libération,‎ , p. 21 (lire en ligne).
  3. « Tecno Brega », (consulté le 25 mars 2015).