Euro disco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Euro disco
Description de cette image, également commentée ci-après
Modern Talking le 21 juin 2003 à Berlin.
Origines stylistiques Disco, pop, rock
Origines culturelles Années 1970 en Europe (notamment la France, l'Allemagne et l'Italie)
Instruments typiques Guitare électrique, Guitare basse

Genres dérivés

Europop, Eurodance

Genres associés

Italo disco

L'Euro disco (ou Eurodisco) est la variété européenne de la musique électronique qui a évolué du disco dans les années 1970 ; incorporant des éléments de pop, new wave et du rock dans une ambiance de danse disco. De nombreuses compositions d'Euro disco disposent des paroles chantées en anglais, bien que les chanteurs partagent souvent une autre langue maternelle.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Euro Disco est en grande partie une ramification des tendances de la musique américaine contemporaine du jazz, du rock, du soul, du funk et du disco. Dans les années 1950 et 1960, en plus de l'importante influence américaine, il est courant que les Français et les Italiens créent de la musique pop avec un son plutôt orienté vers la danse. Déjà à cette époque, des succès Europops sont répandus en France, en Italie et Allemagne, en raison du Scopitone français et du Cinebox/Coilorama italien. Une autre racine est le concours Eurovision de la chanson, particulièrement durant les années 1970.

La chanson « Waterloo » du groupe pop suédois ABBA, qui a remporté le concours Eurovision de la chanson 1974, est un exemple d'une chanson Europop des années 1970 et avec une manière typique de danser[1]. Le succès a été énorme et de nombreux producteurs européens produisent aussitôt de nombreux succès pop qui ne ressemblent pas tout à fait au style d'ABBA, mais conservent cette façon de danser. Dans un très court laps de temps, une nouvelle branche de la musique commerciale prend son essor en Europe et répond à une demande de danse sociale. Le style de danse discofox est le résultat de ce foisonnement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kenny O’Connor John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.56.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]