Acid trance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Acid trance
Origines stylistiques Acid house, trance
Origines culturelles Milieu des années 1990 ;
Europe
Instruments typiques Boîte à rythmes, clavier, séquenceur, synthétiseurs

Genres dérivés

Trance psychédélique

L'acid trance est un genre de musique électronique ayant émergé au tout début des années 1990.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'acid trance est dérivée de l'acid house et de la techno[1]. L'acid trance est historiquement l'un des premiers sous-genres de la trance, apparu au début des années 1990[1].

Il se caractérise par le son acid typique du synthétiseur Roland TB-303, et présente les traits caractéristiques des débuts allemands de la trance : des thèmes répétitifs et planants, un rythme proche de celui de la techno, mais une mélodie plus présente, en vue de créer un effet hypnotique. Il a souvent été confondu à tort avec la trance Goa[2].

Des artistes notables du genre incluent notamment : Art of Trance, Hardfloor[3], Kai Tracid, et Roman Flügel[4]. Quelques compilations utilisent le nom du genre acid trance comme Various - The Art of Acid Trance.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) S.U.N. Project, Sex, Drugs and Acid Trance, Trancentral Eight.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Paul Kurtz, Dictionnaire Etymologique des Anglicismes et des Américanismes, (ISBN 2322027367).
  2. (en) Rick Snoman, The Dance Music Manual: Tools, Toys and Techniques, (ISBN 0240519159), p. 219.
  3. (en) « Hardfloor », CMJ New Music Monthly, no 37,‎ . (lire en ligne).
  4. (en) « Roman Flügel - All the Right Noises Review », sur Pitchfork (consulté le 29 avril 2018).