Onkyokei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Onkyokei
Origines stylistiques Japanoise, musique d'improvisation, musique électronique, lowercase,
Origines culturelles Fin des années 1990 ; Japon
Instruments typiques Variants
Popularité Underground ; certaines popularité à la fin des années 1990 et 2000
Scènes régionales Osaka, Tokyo

Onkyokei (音響系, Onkyōkei?, littéralement réverbération du son[1]) est une forme d'improvisation libre qui a émergé au Japon dans les années 1990. Les musiciens rattachés à ce mouvement mettent beaucoup plus en avant la texture sonore que la structure musicale, et n'hésitent pas à distiller dans leur musique des éléments venus de courants musicaux hétérogènes comme la musique bruitiste et la musique électronique, dans un hybride musical singulier[2].

Il est caractérisé par un jeu de scène très calme, pour ainsi dire inexistant, et l'utilisation libre des machines électroniques et du silence. Parmi les musiciens prééminents de cette scène on peut citer Toshimaru Nakamura, Sachiko M, Yoshihide Ōtomo et Taku Sugimoto. Le courant Onkyo influence le développement de l'improvisation électro-acoustique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cox, Christoph and Warner, Daniel, eds. (2004). Audio Culture: Readings in Modern Music, page 413. (ISBN 0-8264-1615-2).
  2. (en) John H. Haig and Andrew N. Nelson (1999). The Compact Nelson Japanese-English Character Dictionary, page 564. (ISBN 0-8048-2037-6).

Lien externe[modifier | modifier le code]