Séquenceur musical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séquenceur.
Un séquenceur (QY10, en haut) commandant un synthétiseur (en bas)

Un séquenceur musical est un outil matériel ou logiciel[1] capable d'enregistrer des partitions de musique afin de piloter des instruments de musique électronique. Il ne produit aucun son par lui-même.

Suivant la technologie utilisé, ces commandes peuvent être une simple séquences de tensions pour les instruments analogiques, ou des messages numérique (par exemple en MIDI).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les ancêtres du séquenceur sont les instruments de musiques mécaniques comme la boite à musique ou le rouleau de piano pneumatique. La partition musicale est alors décrite sur des supports mécaniques comme des cylindres comportant des picots, ou des rubans perforés.

le Q960, séquenceur analogique de Moog

En musique électronique, le séquenceur a d'abord été un module analogique. Les plus anciens modules séquenceur analogiques étaient limités à des séquences de 8 ou 16 notes au maximum et dans les années 70 rares étaient les séquenceurs permettant des séquences d'un nombre plus étendu de notes (l'un des tous premiers séquenceurs très performants fut celui du EMS Synthi AKS qui en 1971 permettait des séquences de 256 notes).

L'arrivée du numérique a permis de gérer des séquences plus détaillés. Le protocole MIDI a été créé dans les années 1980 afin de standardiser les instruments, et permet de commander 16 instruments polyphoniques, avec de nombreux paramètres et effets (la vélocité des notes, la position des pédales, l'intensité du souffle, etc.)[2].

La puissance de calcul et de stockage des ordinateurs a permis aux séquenceurs logiciel de gérer de séquences sans limites. Les séquenceurs logiciels sont devenus extrêmement complets, leur capacité d'enregistrement permettant même de séquencer des partitions complètes d'un orchestre. Les séquenceurs sont même intégrés à des logiciels plus complets appelés stations audionumériques regroupant toutes les fonctionnalités nécessaires à la musique assistée par ordinateur.

Exemples de Séquenceurs[modifier | modifier le code]

Un séquenceur Yamaha QY10

Séquenceurs matériels[modifier | modifier le code]

Séquenceurs logiciels[modifier | modifier le code]

Logiciels intégrant un séquenceur[modifier | modifier le code]

capture d'écran
Séquenceur intégré à Cubase
  • Ableton Live (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI)
  • ACID Pro (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI)
  • Ardour (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI)
  • Aria Maestosa (séquenceur, contrôleur MIDI)
  • Cubase (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI, éditeur de partitions)
  • Digital Performer (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI, éditeur de partitions)
  • FL Studio (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI, éditeur de partitions)
  • LMMS (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI)
  • Logic Pro (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, expandeur, contrôleur MIDI, éditeur de partitions)
  • Presonus Studio One (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI)
  • Pro Tools (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI)
  • Reaper (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI)
  • Reason (expandeur, échantillonneur, processeur d'effets, séquenceur, contrôleur MIDI)
  • Sensomusic Usine (séquencer modulaire)
  • Sonar (musique) (séquenceur, échantillonneur, processeur d'effets, contrôleur MIDI, éditeur de partitions)
  • Soundtrack Pro (expandeur, échantillonneur, processeur d'effet, séquenceur)
  • ThunderBeatD3[11] - Windows 98/Vista/7 (expandeur, échantillonneur, processeur d'effet, séquenceur)

Références[modifier | modifier le code]