Barry Pepper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barry Pepper
Description de cette image, également commentée ci-après
Barry Pepper, en 2009.
Nom de naissance Barry Robert Pepper
Naissance (52 ans)
Campbell River (Canada)
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Drapeau des États-Unis Américaine (depuis 2006)
Profession Acteur
Films notables Il faut sauver le soldat Ryan
Ennemi d'État
La Ligne verte
Mémoires de nos pères
Trois enterrements
Site internet barrypepper.com

Barry Pepper est un acteur américano-canadien[1], né le à Campbell River (Colombie-Britannique).

Il se fait connaître pour ses nombreux seconds rôles dans de grosses productions hollywoodiennes, ayant notamment été à l'affiche de trois longs métrages nommés pour l'Oscar du meilleur film : Il faut sauver le soldat Ryan, La Ligne verte et True Grit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Barry Robert Pepper naît le à Campbell River, en Colombie-Britannique.

Il prend des cours d'acteur à l'Actors Studio, à Vancouver[Quand ?][réf. nécessaire].

Carrière[modifier | modifier le code]

Au début des années 1990, Barry Pepper fait ses premières armes dans les téléfilms A killer among friends (1992), Johnny's girl (1995) et Le Titanic (1996) avant de s'illustrer au cinéma dans la comédie familiale suisso-canadienne Urban safari (id.) et le film d'action Firestorm (1998).

Son premier rôle majeur est celui du sniper Daniel Jackson dans Il faut sauver le soldat Ryan (1998). Il est ensuite successivement agent de la NSA dans Ennemi d'État (1998), gardien de prison dans La Ligne verte (1999), jeune et héroïque chasseur dans Battlefield Earth (id.). Son visage taillé à la serpe et son physique émacié deviennent familiers pour le grand public.

En 2002, il est nommé aux Emmy Awards et aux Golden Globes pour sa prestation dans le téléfilm 61*. Il figure, tout comme Vin Diesel et Seth Green, parmi Les Hommes de main du duo de scénaristes Koppelman / Levien. Il joue à nouveau les seconds rôles dans un film de guerre, cette fois au côté de Mel Gibson, dans Nous étions soldats de Randall Wallace (2001), avant de donner la réplique à Edward Norton et Philip Seymour Hoffman dans La 25e Heure de Spike Lee.

Il se fait remarquer par Tommy Lee Jones, qui l'invite en 2004 à entreprendre avec lui le périple initiatique de Trois enterrements, et tourne en 2006 sous la direction de Clint Eastwood, dans le film Mémoires de nos pères. On le retrouve ensuite dans Blackout (Unknown) de Simon Brand, et aux côtés de Will Smith dans Sept vies (2009).

En 2010, il est présent dans le film des frères Coen True Grit et incarne Robert F. Kennedy dans la mini-série télévisée Les Kennedy. Ce dernier rôle lui vaut de remporter en 2011 le Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Barry Pepper est marié depuis 1997, et père d'une fille nommée Annaliese (née en 2000).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Guillaume Lebon est la voix française régulière de Barry Pepper. David Krüger l'a doublé à quatre reprises.

Au Québec, il est régulièrement doublé par Gilbert Lachance. Patrice Dubois, Daniel Picard et François Sasseville l'ont doublé à deux reprises chacun.

En France
et aussi

Au Québec
et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bob Strauss, « Barry Pepper: a Canadian in iconic American roles », sur theglobeandmail.com, (consulté le ).
  2. a b c et d « Comédiens ayant doublé Barry Pepper en France » sur RS Doublage, mis en ligne le 22 décembre 2013
  3. a b c d e et f « Comédiens ayant doublé Barry Pepper au Québec » sur Doublageqc

Liens externes[modifier | modifier le code]