Laïla Marrakchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marrakchi.
Laïla Marrakchi
Description de cette image, également commentée ci-après
Laïla Marrakchi au festival de Cannes en 2006.
Naissance (43 ans)
Casablanca
Drapeau du Maroc Maroc
Nationalité Drapeau du Maroc Marocaine
Profession Réalisatrice, scénariste

Laïla Marrakchi (Casablanca, 10 décembre 1975) est une réalisatrice marocaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Née en 1975 à Casablanca, Laïla Marrakchi est l'épouse du cinéaste Alexandre Aja[1] (La colline a des yeux, Mirrors..) né en 1978, fils du cinéaste Alexandre Arcady et de la critique de cinéma Marie-Jo Jouan.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle est titulaire d’un DEA en études cinématographiques et audiovisuelles de l'Université Paris III.

Elle assiste la mise en scène de divers films et passe à la réalisation de son premier court métrage en 2000 avec L’Horizon perdu. Deux documentaires plus loin, (Femmes en royaume chérifien et Derrière les portes du hammam en 2001), c'est un autre court métrage présenté au Festival international du film francophone à Namur en 2002 : Deux cents dirhams.

Son premier long métrage, Marock, est produit en 2004 et figure dans la section Un certain regard au Festival de Cannes en 2005[2]. Elle y dépeint la jeunesse dorée de Casa aux mœurs occidentalisées mais confrontée aux préjugés de la société traditionnelle quand un premier amour rapproche une jeune musulmane d'un jeune juif.

En 2013, elle revient avec le film Rock the Casbah[3].

En 2017, son reportage sur l’amour et le mariage et diffusé par la chaîne 2M crée une petite polémique[4].

En décembre 2018, elle annonce qu'elle va réaliser un long métrage basé sur le livre à succès "Ma sœur vit sur la cheminée" d’Annabel Pitcher[5]

Filmographie (réalisatrice)[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2000 : L’Horizon perdu
  • 2002 : Deux cents dirhams
  • 2003 : Momo mambo

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Femmes en royaume chérifien
  • 2001 : Derrière les portes du hammam

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Filmographie (scénariste)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rock the Casbah » – Laïla Marrakchi : « Les Marocains sont condamnés à la schizophrénie », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 6 février 2019)
  2. « La vie de la famille Oufkir au cinéma », sur Bladi.net (consulté le 17 décembre 2018)
  3. « Rock the Casbah, nouveau film de Laila Marrakchi », sur Bladi.net (consulté le 17 décembre 2018)
  4. « Maroc : un reportage sur la sexualité déchaine les passions (vidéo) », sur Bladi.net (consulté le 17 décembre 2018)
  5. « Laïla Marrakchi prépare un film basé sur le best-seller "Ma soeur vit sur la cheminée" », sur Al HuffPost Maghreb, (consulté le 17 décembre 2018)
  6. « Vous avez aimé le film "Rock the casbah", offrez-vous la villa », sur Bladi.net (consulté le 17 décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :