Shane Black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Black.

Shane Black est un scénariste et réalisateur américain né le à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Il débute en tant que scénariste de films d'action importants de la fin des années 1980 et du début des années 1990, il est notamment l' auteur de L'Arme fatale 1 et 2 et Le Dernier Samaritain. Il a également été acteur, l'un de ses rôles les plus connus étant celui de Hawkins dans Predator en 1987. Depuis quelques années, Black réalise lui-même les polars qu'il écrit tels que Kiss Kiss Bang Bang et The Nice Guys. Son plus gros succès commercial reste le film Iron Man 3 d'après les comics Marvel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts remarqués (années 1980-1990)[modifier | modifier le code]

Il obtient un diplôme en cinéma de l'Université de Californie en 1983. À l'âge de 23 ans, il vend le scénario de L'Arme fatale à la Warner. En 1987, le film devient un succès critique et commercial mondial et fait de Mel Gibson une star internationale. La même année, il obtient le rôle d'Hawkins dans Predator de John McTiernan, auquel il participe aussi à l'écriture. C'est un autre succès complet.

Il co-écrit L'Arme fatale 2 avant de s'atteler à des projets originaux : il est alors au sommet de sa carrière, en devenant le scénariste le mieux payé d'Hollywood. Il reçoit ainsi 1,75 million de dollars pour le scénario du Dernier Samaritain, dont la mise en scène est confiée à Tony Scott. Le film, sorti en 1991 , déçoit au box-office et divise la critique. L'année suivante sort Last Action Hero, une satire de film d'action réalisée par John McTiernan dont il a participé à la réécriture. Une nouvelle déception critique et commerciale, surtout compte tenu des stars en tête d'affiche. Blake se voit confier une dernière chance : il est payé 4 millions de dollars pour écrire et produire le film d'action Au revoir à jamais. Cette fois, la critique américaine suit, mais le grand public trop timidement. Le scénariste s'éloigne alors d'Hollywood pour près d'une dizaine d'années.

Retour critique et confirmation commerciale (années 2000-)[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'en 2005 qu'il fait son grand retour, avec Kiss Kiss Bang Bang, une comédie d'action à moyen budget, portée par deux autres anciennes valeurs sûres d'Hollywood, et quasiment tombées dans l'oubli, Val Kilmer et Robert Downey Jr.. Pour l'occasion, il passe aussi pour la première fois à la réalisation. Il s'agira du plus gros succès critique de sa carrière.

À partir de 2011, il prépare une adaptation cinématographique du manga Death Note de Tsugumi Ōba et Takeshi Obata. Mais le projet est finalement confié à Gus van Sant[1]. Il est finalement choisi par les studios Disney pour coécrire et mettre en scène Iron Man 3, sorti en 2013, avec Robert Downey Jr., alors redevenu une star mondiale. Le film est le plus gros succès commercial de la trilogie.

En 2016, il revient en tant que scénariste et réalisateur avec The Nice Guys, une comédie d'action avec Russell Crowe et Ryan Gosling, dont l'action se déroule dans les années 1970. Ryan Gosling y incarne un détective privé et son homme de main enquêtant sur le suicide d'une actrice pornographique, mettent à jour un complot impliquant l'industrie automobile. Le film est présenté hors-compétition au festival de Cannes 2016.

Le cinéaste enchaînera ensuite avec un retour aux sources : l'écriture et la mise en scène d'un quatrième chapitre de la franchise Predator, lancée par John McTiernan. Pour l'occasion, il retrouve son partenaire d'écriture Fred Dekker.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Film Budget Monde Monde Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la France France
Kiss Kiss Bang Bang 15 000 000 $ 15 785 148 $ 4 243 756 $ 352 644 entrées
Iron Man 3 200 000 000 $ 1 215 439 994 $ 409 013 994 $ 4 293 519 entrées
Total 215 000 000 $ 1 231 225 142 $ 413 257 750 $ 4 646 163 entrées

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]