Prix François-Chalais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le prix François-Chalais est une récompense de cinéma décernée au cours du Festival de Cannes à un film voué aux valeurs du journalisme.

François Chalais à Cannes[modifier | modifier le code]

François Chalais, journaliste et chroniqueur de cinéma, assure la couverture du Festival de Cannes depuis 1946. Il dresse dans ses émissions comme Cinépanorama ou Reflets de la Croisette, un panorama du cinéma mondial et fait découvrir aux téléspectateurs ce qu'il nommait « le bocal aux illusions [avec] son rideau d'azur, de néon et d'écume », du glamour des stars à la sottise, la médiocrité et l'envie de ceux qui cherchent à « faire de l'ombre à la beauté et au talent »[1].

Création du Prix[modifier | modifier le code]

Le prix François-Chalais est créé en 1996 par sa femme Mei-Chen Chalais pour rendre hommage au travail du grand reporter et de l'homme de cinéma qui a couvert près d'une cinquantaine d'éditions du Festival. Il est décerné chaque année à la veille du palmarès de la compétition officielle et récompense un film voué aux valeurs du journalisme[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

Honfleur[modifier | modifier le code]

Un Prix François-Chalais du Meilleur scénario est remis chaque année au Festival du cinéma russe à Honfleur dont François Chalais fut le président lors de la première édition en 1995[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cristina Marino, « Le prix François Chalais fête ses 17 ans », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Timbuktu, prix du Jury œcuménique et prix François-Chalais », La Croix, (consulté le )
  3. francois-chalais.fr, « Prix du scénario à Honfleur » [archive du ] (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]