Villa Domergue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Villa Domergue
Bâtiment droit d'auteur.svg
Présentation
Destination initiale
Villa
Style
Architecte
Construction
Commanditaire
Propriétaire
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Impasse FiesoleVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes
(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Cannes
(Voir situation sur carte : Cannes)
Point carte.svg

La villa Domergue est une villa de style Art déco, avec jardins méditerranéens sur la Côte d'Azur à Cannes, 15 avenue Fiesole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le peintre Jean-Gabriel Domergue achète un terrain dans le quartier de la Californie en 1926. Il conçoit, dessine et fait réaliser la villa, sous le nom d'origine « villa Fiesole », au 15 avenue Fiesole à Cannes, par les architectes Émile Molinié et Charles Nicod[2] en 1929. Il est très influencé par le style italien de la Renaissance, notamment une villa toscane qu'il a vue à Fiesole, près de Florence[3].

Son épouse, Odette Maugendre-Villers[4] qui est sculptrice, conçoit les jardins méditerranéens en terrasses, les bassins et les cascades, et peuple le parc de bustes antiques et d'objets d'art de sa composition[3] (elle y sculpte un sarcophage des Époux à la mode étrusque destiné à recevoir leur corps après leur mort, ce qui ne fut pas possible dans un premier temps, la loi interdisant l'inhumation dans une propriété privée[5]) ou récoltés lors des nombreux voyages du couple. Le couple réside dans la villa à partir de 1932.

En 1973, après la disparition de son époux en 1962, Odette Domergue lègue la propriété à la ville de Cannes[3].

La villa a été inscrite au titre des monuments historiques le [6].

L'édifice a reçu le label « Patrimoine du XXe siècle ».

Fonction[modifier | modifier le code]

La villa accueille des événements mondains ou manifestations officielles de la ville et est ouverte de juillet à septembre pour des expositions artistiques[7]. Elle accueille ainsi, depuis 2003, la manifestation Jazz à Domergue durant le mois d'août[8].

Depuis les années 1990, la villa est aussi le lieu où se réunit, fin mai, le jury officiel du Festival de Cannes pour la délibération finale[9]. C'est là qu'est désigné le lauréat de la prestigieuse Palme d'or[10].

Depuis novembre 2000, les époux Domergue, jusqu’alors inhumés au cimetière du Grand Jas[11], sont transférés pour reposer dans le jardin de la villa, conformément au vœu formulé de leur vivant[10],[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées trouvées sur le site officiel de Cannes, propriétaire de Villa Domergue.
  2. Archiwebture, Fonds Molinié-Nicod-Pouthier
  3. a b et c « Hôtels et belles demeures - la villa Domergue »
  4. « Jardin d'agrément de la villa Fiesole, puis villa Domergue », notice no IA06000676.
  5. « Les Villas de Cannes », INA,
  6. « Villa Domergue », notice no PA00080954, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Département des Alpes-Maritimes, « Jardins de la Villa Domergue », sur Département des Alpes-Maritimes (consulté le 7 juin 2020)
  8. « Jazz à Domergue », sur www.cannes.com, (consulté le 7 juin 2020)
  9. Laurence Guidicelli, « La citadelle du 7e art », sur Le Point, (consulté le 7 juin 2020)
  10. a et b « A la découverte de la Villa Domergue, lieu mythique de Cannes », sur Propriétés Le Figaro (consulté le 7 juin 2020)
  11. « CANNES (06) : cimetière du Grand Jas - Cimetières de France et d'ailleurs », sur www.landrucimetieres.fr (consulté le 7 juin 2020)
  12. « Villa Domergue et ses jardins », sur www.cannes.com, (consulté le 7 juin 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]