Niki Karimi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Karimi.
Niki Karimi
Niki Karimi in Press Conference of Zendegi Jay e Digari Ast.jpg

Niki Karimi au festival de Vesoul

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Distinction
Statuette d'or (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Niki Karimi (en persan : نیکی کریمی) est une actrice iranienne née à Tafresh le 10 novembre 1971. Elle est également réalisatrice, photographe, auteur et traductrice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née et élevée à Téhéran, Niki Karimi commence le théâtre dès l'école primaire. Elle tourne au cinéma en 1989 dans "Tentation" de Jamshid Haidari. Elle se rend aux États-Unis en 1992 pour étudier le dessin. Elle obtient de nombreux prix et figure également dans quelques jurys, notamment au festival international du film de Thessalonique.

Elle a traduit en persan "Intimacy" de Hanif Kureishi ainsi que "Songs My Mother Taught Me", autobiographie de Marlon Brando par Robert Lindsey.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

  • Avoir ou ne pas avoir (2001)

Actrice[modifier | modifier le code]

  • Tentation (Jamshid Haidari, 1989)
  • La mariée (Behrouz Afkhami, 1990)
  • Les empreintes du loup (Massoud Kimiaei, 1991)
  • Sara (Dariush Mehrjui, 1992)
  • Pari (Dariush Mehrjui, 1993)
  • L'odeur de la chemise de Joseph (Ebrahim Hatamikia, 1994)
  • Ombre à ombre (Ali Jakan, 1995)
  • La tour de Minou (Ebrahim Hatamikia, 1995)
  • Psycho (Dariush Farhang, 1997)
  • Takhti (Behrouz Afkhami, 1997)
  • Deux femmes (Tahmineh Milani, 1998)
  • L'acteur (Mohammad Ali Sadjadi, 1998)
  • Les filles en attente (Rahman Rezai, 1998)
  • Génération brûlée (Rassoul Molagholipour, 1999)
  • Mille femmes comme moi (Reza Karimi, 1999)
  • La moitié cachée (Tahmineh Milani, 2000)
  • Un fou s'est échappé (Ahmad Reza Motamedi, 2001)
  • La cinquième réaction (Tahmineh Milani, 2002)

Liens externes[modifier | modifier le code]