Cyril Dion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dion.
Cyril Dion
Description de l'image Cyril dion.png.
Naissance (40 ans)
Poissy, France
Nationalité Drapeau de France Français
Profession Réalisateur, écrivain
Films notables Demain
Site internet cyrildion.com

Cyril Dion est un écrivain, réalisateur, poète et militant écologiste français, né le à Poissy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation initiale en réflexologie plantaire[1], trois années d'étude à l’École d'art dramatique Jean-Périmony et une très courte carrière de comédien, Cyril Dion devient en 2003 coordinateur de projets pour la Fondation Hommes de Parole. Il participe à l'organisation du congrès israélo-palestinien de Caux en 2003 puis, en 2005 et 2006, des 1er et 2e Congrès mondiaux des imams et rabbins pour la paix à Bruxelles puis à Séville[2].

En 2007, il crée avec Pierre Rabhi et quelques amis le Mouvement Colibris[3] qu’il dirige jusqu’en juillet 2013. Il en est encore porte-parole et membre du cercle de pilotage[4].

En 2010, il conseille et co-produit avec les Colibris le documentaire Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau[5].

En 2012 il cofonde le magazine Kaizen dont il est directeur de la rédaction de mars 2012 à avril 2014[6], et la collection « Domaine du Possible »[7] aux éditions Actes Sud, qu'il dirige toujours avec Jean-Paul Capitani.

Depuis l'âge de 17 ans, il écrit de la poésie[8], démarche qui aboutit en 2014 à la publication du recueil Assis sur le fil aux éditions de la Table Ronde[9].

Il écrit et co-réalise avec Mélanie Laurent le film documentaire Demain, qui sort au cinéma le 2 décembre 2015[10] ainsi que deux livres au même titre parus aux éditions Actes Sud. Demain remporte plusieurs prix dont le César du meilleur film documentaire en 2016 et rencontre un large succès en salles[11] avec plus d'un million d'entrées en France et une diffusion dans près de 30 pays[12]. Durant près de 20 mois il sillonnera 17 pays pour accompagner le succès du film. Pour le journal Libération « En une heure et cinquante-huit minutes, Cyril Dion réussit ce que des décennies de lutte écologiste n’étaient pas parvenues à faire : jeter les bases d’une « nouvelle fiction collective » »[13].

En septembre et octobre 2016, il est président du jury du film documentaire au Festival Biarritz Amérique latine[14], parrain du festival Atmosphère avec la chanteuse Camille[15] et du FIFF Campus à Namur[16].

Depuis le 1er janvier 2017, il est membre suppléant de la commission avance sur recettes avant réalisation du CNC[17].

Entre mars et juin 2017, il est l'un des piliers de la tournée[18] organisée par le mouvement Colibris : « le chant des Colibris, l'appel du monde de demain »[19]. Lors des sept concerts à Bordeaux, Paris, Nantes, Marseille, Strasbourg et Toulouse, il se produit avec une quarantaine d'artistes parmi lesquels Alain Souchon, Matthieu Chedid, Izia, Dominique A, Albin de la Simone, Arthur H, Zaz, Tryo, Emily Loizeau, Jeanne Cherhal, Bastien Lallemant, Piers Faccini, Gaël Faure, Xavier Polycarpe, Sébastien Hoog... ponctuant le spectacle de lectures poétiques du recueil Assis sur le fil et de textes du livre Demain un nouveau monde en marche[13]

En août 2017, pour la rentrée littéraire, il publie son premier roman aux éditions Actes Sud : Imago. Le livre est bien reçu par la critique et par les libraires. Il est retenu dans la sélection de rentrée du magazine Lire, de la Nouvelle Quinzaine littéraire et de Page des libraires. Pour Libération "le coréalisateur du film Demain, livre un premier roman qu’un pitch rapide peut desservir. Or, s’il s’est livré à l’exercice périlleux du sujet trois fois casse-gueule, il a pris le parti de ses quatre personnages, avec une empathie sans complaisance et une écriture envoûtante[20]." Pour l'Humanité, Imago est "un premier roman puissant[21]", pour 20 minutes "Cyril Dion propose une trame sobre et efficace : une succession de dominos empilés entre la Palestine et Paris qui s’effondrent les uns sur les autres à un rythme soutenu.[22]." Le livre est coup de coeur des lectrices de Version Femina en octobre 2017[23] et reçoit le prix Méditerranée du premier roman en 2018[24].

En mai 2018, il publie Petit Manuel de Résistance contemporaine, toujours chez Actes Sud. Dès sa parution le livre se classe dans les meilleures ventes d'essais, qualifié de phénomène par Livre Hebdo soulignant que le livre "grimpe de la 18e à la 5e place du palmarès des essais" dès la seconde semaine[25]. Il atteint la seconde place du classement de l'Express, la semaine du 19 juin[26]. L'accueil critique est également très bon et Cyril Dion est invité sur de nombreux plateaux, de la matinale de France Inter et de France Culture, en passant par C Politique sur France 5 ou Les grandes gueules sur RMC et BFM. Pour Charlotte Bloch dans l'Express "Loin d'être moralisateur ou utopique, ce petit livre incisif et fourmillant d'idées est une vraie bouffée d'air frais de par son approche particulière de l'écologie moderne. Ici, on ne tourne pas autour des questions, mais on les pose tout en essayant d'y trouver des réponses pratiques et constructives."[27]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Poèmes[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Demain, les aventures de Léo, Lou et Pablo à la recherche d'un monde meilleur (avec Mélanie Laurent), éditions Actes Sud Junior / L'amandier, 2015[33]
  • Demain entre tes mains, (avec Pierre Rabhi), éditions Actes Sud Junior, 2017[34]

Préfaces[modifier | modifier le code]

  • George Marshall, Le Syndrome de l'autruche : pourquoi notre cerveau veut ignorer le changement climatique, préfaces de Cyril Dion et Jacques Mirenowicz, Actes Sud, collection « Domaine du possible », 2017 (ISBN 978-2-330-08029-7).

Détails sur certaines œuvres[modifier | modifier le code]

Petit manuel de résistance contemporaine : Récits et stratégies pour transformer le monde, 2018[modifier | modifier le code]

Ce manuel est un appel à la résistance et à l'élaboration d'un nouveau récit se libérant du capitalisme et du mythe de la croissance illimitée[35]. L'ouvrage est composé de sept chapitres : "C'est pire que vous ne le croyez", "Chaque geste compte si...", "Changer d'histoire pour changer l'histoire", "Ce qui fait tenir la fiction nouvelle", "Construire de nouvelles fictions", "C'est quand la révolution ?", et enfin "L'heure du choix".

Après un rappel du constat (extinction des espèces, emballement possible du réchauffement climatique, possible extinction de l'Homme), Cyril Dion expose les limites de l'action individuelle en énonçant notamment les thèses des membres de la Green Deep Resistance (en), dont Derrick Jensen et son texte "Oubliez les douches courtes" [36]. En effet, l'action individuelle semble dérisoire lorsque l'on sait que 92 % de l'eau est utilisée soit par l'agriculture (70 %), soit par l'industrie (22 %)[37]. Mais pour autant le réalisateur de Demain (film, 2015) défend que l'action individuelle est indispensable pour un changement de paradigme, parce que si les consommateurs arrêtent d'acheter tel ou tel produit nocif pour l'environnement forcément les activités de production réduiront, ou à l'inverse des choix bénéfiques pour la planète sont possibles comme l'envolée de la consommation de produits biologiques[38]. Pour permettre l'action conjointe des politiques, des entrepreneurs et des citoyens à grande échelle, Cyril Dion préconise la création d'un nouveau récit. Ceci est le cœur de sa thèse, s'appuyant sur la théorie de Nancy Huston exposée dans son ouvrage L'Espèce fabulatrice ou encore sur les écrits de l'historien israélien Yuval Noah Harari.

Avant de décrire le possible nouveau récit indispensable pour créer une nouvelle société basée sur la solidarité et la protection des ressources naturelles, Cyril Dion décrit ce qu'il appelle "la fiction actuelle". Ce récit est selon l'auteur construit sur la base d'architectures invisibles à savoir l'obligation de gagner sa vie pour combler ses besoins par des achats pouvant mener jusqu'au surendettement et souvent forcés par l'obsolescence programmée, de se divertir par l'intermédiaire d'outils connectés et d'écrans contrôlés par des multinationales : les GAFAM et enfin vivre selon les lois de notre pays, qui se présente comme une démocratie mais dont le réel pouvoir est entre les mains d'une minorité guidée par la fiction de la croissance économique infinie.

Fort de ces constats, Cyril avance sa thèse d'obligation de construire de nouvelles fictions et de mener une bataille culturelle, citant le célèbre résistant Stéphane Hessel : "Créer c'est résister. Résister, c'est créer".

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emmanuelle Pirat. Cyril Dion : penser à demain. CFDT Magazine, janvier 2017, no 429, p. 27-29.
  2. Gabriel Siméon, « Cyril Dion : « Demain », c’est pas loin », sur Libération, .
  3. Site officiel du Mouvement Colibris.
  4. « L'Équipe de Colibris | Mouvement Colibris », sur www.colibris-lemouvement.org (consulté le 5 décembre 2015).
  5. « Cyril Dion / France Inter », sur France Inter (consulté le 5 décembre 2015).
  6. Site officiel du magazine Kaizen.
  7. « Collection Domaine du possible », sur Actes-sud.fr.
  8. « Radio Grand Ciel - La radio qui rapproche les hommes… », sur radiograndciel.fr (consulté le 22 mars 2016).
  9. a et b « Assis sur le fil - Hors collection - Table Ronde - Site Gallimard », sur www.gallimard.fr (consulté le 5 décembre 2015).
  10. « Le film | Demain », sur www.demain-lefilm.com (consulté le 5 décembre 2015).
  11. « « Demain », le film qui donne envie d’y croire », sur www.terraeco.net (consulté le 22 mars 2016).
  12. « Le film « Demain » a dépassé le million de spectateurs », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  13. a et b « Le monde après «Demain» », Libération.fr,‎ (lire en ligne).
  14. « Cyril Dion - Président du jury du film documentaire - Festival de Biarritz Amérique Latine », (consulté le 2 septembre 2016).
  15. « Festival Atmosphères » CYRIL DION PARRAIN DE L’EDITION 2016 ! », sur www.atmospheresfestival.com (consulté le 2 septembre 2016).
  16. « FIFF - Cyril Dion, parrain du FIFF Campus / Le FIFF Campus, c'est quoi ? / FIFF Campus », sur www.fiff.be (consulté le 2 septembre 2016).
  17. « CNC - composition de la commission », sur www.cnc.fr (consulté le 17 juillet 2017).
  18. « Marseille : Cyril Dion, son chant des Colibris », LaProvence.com,‎ (lire en ligne).
  19. A. F. P. agence et Elena Scappaticci, « Écologie : 40 artistes entonnent le chant des Colibris avec Pierre Rabhi », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne).
  20. « Vient de paraître », Libération.fr,‎ (lire en ligne).
  21. « Cyril Dion, la force des polarités contraires », L'Humanité,‎ (lire en ligne).
  22. « «Imago», la lente métamorphose de quatre personnages broyés par le conflit israélo-palestinien », sur www.20minutes.fr (consulté le 27 mars 2018).
  23. « Les romans coups de coeur des lectrices en 2017 », sur www.femina.fr (consulté le 27 mars 2018).
  24. « Le prix Méditerranée 2018 pour Kamel Daoud », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne).
  25. « Meilleures ventes du 28 mai au 3 juin 2018 », Livres Hebdo, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  26. « Une bonne polémique, et ça repart! », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  27. « Ecologie: passer de l'immobilisme à l'action », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  28. « Demain », sur AlloCiné (consulté le 5 décembre 2015)
  29. « Imago | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 17 juillet 2017)
  30. « Demain », sur Actes Sud (consulté le 5 décembre 2015)
  31. « Demain et après... - Edition limitée | Actes Sud », sur www.actes-sud.fr (consulté le 17 juillet 2017)
  32. https://www.actes-sud.fr/catalogue/societe/petit-manuel-de-resistance-contemporaine
  33. « Actes Sud Junior cyril dion vincent mahe Demain », sur www.actes-sud-junior.fr (consulté le 5 décembre 2015)
  34. « Actes Sud Junior cyril dion pierre rabhi costume 3 pieces Demain entre tes mains », sur www.actes-sud-junior.fr (consulté le 17 juillet 2017)
  35. « Interview - Cyril Dion : «Il faut arrêter de dire: "C’est pas de ma faute, moi je trie mes poubelles"» », sur liberation.fr, (consulté le 3 septembre 2018)
  36. « Écologie : "oubliez les douches courtes !" », sur franceinter.fr, (consulté le 3 septembre 2018)
  37. « Cyril Dion signe un « Petit manuel de résistance contemporaine » pour sauver la planète », sur lemonde.fr, (consulté le 3 septembre 2018)
  38. « L’engouement des Français pour le bio se confirme », sur lemonde.fr, (consulté le 3 septembre 2018)
  39. AlloCine, « Palmarès Festival du film de Sarlat 2015 : Demain de Mélanie Laurent et Cyril Dion primé », sur AlloCiné (consulté le 31 janvier 2016).
  40. « Ramdam Festival 2016: le palmarès », sur 6néma (consulté le 31 janvier 2016).
  41. « Le César du meilleur documentaire va à « Demain » de Cyril Dion et Mélanie Laurent », sur L'Obs (consulté le 26 février 2016).
  42. AlloCine, « Palmarès COLCOA 2016 : Les Innocentes, 10% et Le Bureau des légendes primés », sur AlloCiné (consulté le 10 mai 2016)
  43. « Prix du cinéma St Just 2016 », sur www.prixsaintjust.com (consulté le 29 août 2016)
  44. Camille de Marcilly, « Cyril Dion, Mélanie Laurent et Rob Hopkins, docteurs honoris causa de l'Université de Namur », sur www.lalibre.be (consulté le 4 octobre 2016)
  45. « Prix Planète bleue Nausicaa - prix littéraire », sur www.nausicaa.fr, (consulté le 17 juillet 2017)
  46. « Académie des Lumières - Les nominés 2015 », sur www.academiedeslumieres.com (consulté le 31 janvier 2016).
  47. « 10 premiers romans de la rentrée dans la sélection du Prix Stanislas 2017 », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne)
  48. « 14 romans dans la première sélection du Prix du Style 2017 », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne)
  49. « Livre Finalistes Prix Première Plume 2017 - actualités | Librairie Furet du Nord », sur www.furet.com (consulté le 3 octobre 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :