Dominique Bourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dominique Bourg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
TavauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Dominique Bourg, né le à Tavaux, est un philosophe français, professeur ordinaire à l'université de Lausanne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a un doctorat de l'université Strasbourg II (1981) et un doctorat de EHESS (1995). Il présente une habilitation à diriger des recherches en philosophie (université Lyon 3, 1998). Il a enseigné à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'université de technologie de Troyes (UTT). Depuis 2006, il est professeur ordinaire à la faculté des géosciences et de l'environnement de l'université de Lausanne. Il a été directeur de l'Institut de politiques territoriales et d'environnement humain (IPTEH) de la même université (2006-2009)[1]. Depuis septembre 2012, il donne également un cours sur les questions environnementales actuelles à l'École polytechnique fédérale de Lausanne.

Ses domaines de recherche concernent notamment l'éthique du développement durable,

Fonctions institutionnelles et éditoriales[modifier | modifier le code]

Il est vice-président de la Fondation Nicolas-Hulot[2]. Il a fait partie de la commission Coppens, qui a préparé la charte française de l'environnement.

Il dirige avec Alain Papaux, la collection « Développement durable et innovation institutionnelle » (Puf) et le Dictionnaire de la pensée écologique (2015) et, avec Philippe Roch, la collection « Fondations écologiques » chez Labor et Fides. Il est aussi membre du comité de rédaction de la revue Esprit[3] et du Conseil scientifique de la revue Écologie et politique et conseiller scientifique de Futuribles International.

Distinctions[modifier | modifier le code]

2013 : officier de la Légion d'honneur[4]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Transcendance et discours, essai sur la nomination paradoxale de dieu, Éditions du Cerf, 1985.
  • L'Être et Dieu, Éditions du Cerf, 1986 (direction de l'ouvrage).
  • La Vie et l'art d'Albrecht Dürer, 1987 (traduction de l'ouvrage de Erwin Panofsky).
  • La Bible en philosophie, centre Thomas-More, Éditions du Cerf, 1993 (direction de l'ouvrage avec Antoine Lion).
  • Les Sentiments de la nature, 1993.
  • L'Homme artifice, novembre 1996.
  • Les Scénarios de l'écologie, Éditions Hachette, collection « Questions de société », 1996.
  • Nature et technique, essai sur l'idée de progrès, 1997.
  • Planète sous contrôle, mode d'emploi, 2005, Éditions Charles Léopold Mayer, 112 pages (ISBN 2-84377-107-2).
  • Conférence de citoyens, mode d'emploi, 1998.
  • La Nature en politique, ou L'enjeu philosophique de l'écologie, L'Harmattan, 2000.
  • Peut-on encore croire au progrès ?, avec Jean-Michel Besnier, 2000.
  • L'Avenir de l'environnement, conférence donnée à l'Université de tous les savoirs[5].
  • Parer aux risques de demain : le principe de précaution, 2001.
  • Critique du bio-pouvoir, novembre 2001.
  • Quel avenir pour le développement durable ?, 2003.
  • Le Nouvel Âge de l'écologie, éditions Charles Léopold Mayer, 2003 (ISBN 2-84446-046-1).
  • Le Développement durable, avec Marie-Claude Smouts et Antoine Serge, 2005.
  • Le développement durable : Maintenant ou jamais, avec Gilles-Laurent Rayssac, coll. « Découvertes Gallimard/Sciences et techniques » (no 495), 2006 (ISBN 9782070337217).
  • Vers une démocratie écologique : le citoyen, le savant et le politique, avec Kerry Whiteside, Seuil, La République des idées, Paris, 2010 (ISBN 9782021022988).
  • (dir.) Pour une 6e République écologique, Paris, Odile Jacob, 2011 (ISBN 978-2738127273).
  • Du risque à la menace. Penser la catastrophe, Paris, Puf, 2013 (ISBN 9782130606314).
  • Quand l'écologie politique s'affiche : 40 ans de militantisme graphique, Éditions Plume de carotte, 2014.
  • La Pensée écologique. Une anthologie, avec Augustin Fragnière, Paris, Puf, coll. « L'écologie en questions », 2014, 896 p. (ISBN 978-2-13-058444-5).
  • Dictionnaire de la pensée écologique, avec Alain Papaux, Paris, Puf, 2015, 1120 p. (ISBN 978-2-13-058696-8).
  • L'Âge de la transition : en route pour la reconversion écologique, avec Alain Faufman et Dominique Méda, Les Petits matins, 2016, 236 p. (ISBN 978-2-36-383221-4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]