Gilles Bœuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gilles Boeuf)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bœuf.
Gilles Bœuf
Description de cette image, également commentée ci-après

Gilles Bœuf à l'Espace des sciences, le 6 novembre 2012

Naissance
Paimbœuf
Nationalité Drapeau de France Français
Domaines biologie

Gilles Bœuf, né à Paimbœuf le , est un biologiste français.

Professeur à l'Université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC, Paris VI), il a été président du Muséum national d'histoire naturelle de février 2009[1],[2] à 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paimbœuf le , Gilles Bœuf grandit à Douarnenez où il joue les collectionneurs, entre une mère française — dont il porte le nom — d'origine vendéenne et un père ouvrier portugais[3].

Après une licence et maîtrise des sciences naturelles, il fait sa thèse en physiologie environnementale à la station de biologie marine d’Arcachon. En 1979, il est recruté au Cnexo (Centre national pour l’exploitation des océans), l’ancêtre de l’IFREMER, basé à Brest, où il travaille pendant vingt ans. L’IFREMER se désintéressant du sort des poissons, il devient professeur à l’université Pierre-et-Marie-Curie et prend la tête d’un de ses observatoires à Banyuls[3].

Il a effectué plus de cent missions à l’étranger, à destination d’une quarantaine de pays, et a séjourné plus de trois années au Chili. C’est un spécialiste de physiologie environnementale et de biodiversité. Il a travaillé pendant dix-huit ans sur la migration des poissons salmonidés et a abordé par des approches de physiologie expérimentale et d’endocrinologie divers mécanismes adaptatifs et évolutifs chez les animaux. Il s’est particulièrement intéressé aux mécanismes du développement, de la croissance et de l’adaptation chez les poissons. Il a beaucoup travaillé et écrit en matière de bases biologiques de l’aquaculture et de biodiversité, marine et continentale. Il est l’auteur de plus de 400 publications nationales et internationales, chapitres de livres et communications à des colloques et est fréquemment invité à l’étranger.

Il effectue ses travaux de recherche au sein de l’Unité 7232 de l'université Pierre-et-Marie-Curie/CNRS « Biologie intégrative des organismes marins » au Laboratoire Arago à Banyuls-sur-mer de l'observatoire océanologique. Il a été six ans le Directeur de l’observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer, et de l'Observatoire des Sciences de l’Univers de l'Institut national des sciences de l'univers du CNRS. Il a été membre de nombreux conseils scientifiques, pour la plupart au CNRS, et a siégé 9 ans au Comité national.

Il devient le troisième président du Muséum national d'histoire naturel depuis sa réforme, succédant à André Menez. Bruno David prend sa succession en 2015.

Il est aujourd’hui membre du conseil scientifique du Patrimoine naturel et de la biodiversité auprès du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, président du Conseil Scientifique du CIRAD, membre des Conseils d’Administration des aires marines protégées et d'Humanité & Biodiversité, membre du comité de perfectionnement du centre des sciences de la mer de Monaco.

Il est Président du conseil scientifique d’Agropolis International à Montpellier et Président de la réserve naturelle nationale de la forêt de la Massane (Pyrénées Orientales). Il a été élu en janvier 2013 au bureau de l'IPBES des Nations unies.

En 2013, il est élu professeur invité au Collège de France sur la Chaire Développement durable, environnement et sociétés. Ses leçons portent en 2014 sur le thème Biodiversité, ses croisements avec l'humanité, et la leçon inaugurale du 19 décembre 2013 Biodiversité, de l'Océan et la Forêt, à la Cité. Il est membre de la Commission Française de l’Unesco. En novembre 2009, il est fait chevalier de l’Ordre national de la Légion d'Honneur et du Mérite. Il reçoit en 2013 la Grande Médaille Albert 1er de Monaco pour sa carrière scientifique dédiée aux océans[4].

Il fait de nombreuses conférences en France et à l’étranger tournant autour de l’océan, de la biodiversité, de l’adaptation au milieu, du rôle de l’eau dans le vivant et des ressources vivantes marines. Il a été très impliqué dans les évènements de l’année internationale 2010, dédiée à la biodiversité, avec plus de 60 conférences : ouverture du Colloque de l’Unesco à Paris en janvier, ouverture de la semaine française de la biodiversité à Chamonix en mai etc. Il a fait plus de 80 conférences par an, destinées à tout public en 2011, 2012 et 2013 et est fréquemment invité sur les médias (radio et télé)[4].

Quelques articles[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Bœuf, G., P. Lasserre and Y. Harache. Osmotic adaptation of Oncorhynchus kisutch Walbaum. II. Plasma osmotic and ionic variations and gill Na+-K+-ATPase activity in yearling coho salmon transferred to seawater. Aquaculture, 15: 35-52.
  • 1982 : Bœuf, G. and Y. Harache. Criteria for adaptation of salmonids to high salinity seawater. Sripps Institution of Oceanography, First Salmon Smoltification Symposium, Aquaculture, 28 (1-2): 163-176.
  • 1988 : Pisam, M., P. Prunet, G. Bœuf and C. Rambourg. Ultrastructural features of chloride cells on the gill epithelium of the Atlantic salmon, Salmo salar, and their modifications during smoltification. American Journal of Anatomy, 183: 235-244.
  • 1989 : Prunet, P., G. Bœuf, J.P. Bolton and G. Young. Smoltification and seawater adaptation in Atlantic salmon (Salmo salar): plasma prolactin, growth hormone and thyroid hormones. General and Comparative Endocrinology, 74: 355-364.
  • 1990 : Pisam, M. G. Bœuf, P. Prunet and C. Rambourg. Ultrastructural features of mitochondria-rich cells in stenohaline, freshwater and seawater fishes. American Journal of Anatomy, 187: 21-31.
  • 1993 : Salmonid smolting: a pre-adaptation to the oceanic environment. In Fish Ecophysiology, J C Rankin and F B jensen, eds, Chapman & Hall, London, p. 104-135, (ISBN 0 412 45920 5)
  • 1994 : Prunet, P., M. Pisam, J. P. Claireaux, G. Bœuf and C. Rambourg. Effects of growth hormone on gill chloride cells in juvenile Atlantic salmon (Salmo salar). American Journal of Physiology, 266: R850-R857.
  • 1994 : Bœuf, G., A.M. Marc, P.Y. Le Bail, P. Prunet and J. Smal. Stimulation of parr-smolt transformation by hormonal treatment in Atlantic salmon (Salmo salar L.). Aquaculture, 121: 195-208.
  • 1997 : Elies, G., L. Groigno, J. Wolff, G. Bœuf and D. Boujard. 1997. Characterization of the insulin-like growth factor type 1 receptor messenger in two teleost species. Molecular and Cellular Endocrinology, 124: 131-140.
  • 1997 : Gomez, J. M., T. Boujard, G. Bœuf, A. Solari and P.Y. Le Bail. Individual diurnal plasma profiles of thyroid hormones in rainbow trout (Oncorhynchus mykiss) in relation to cortisol, growth hormone and growth rate. General and Comparative Endocrinology, 107(1): 74-83.
  • 1997 : Mayer-Gostan, N., H. Kossmann, A. Watrin, P. Payan and G. Bœuf. Distribution of ionocytes in the saccular epithelium of the inner ear in two teleosts (Oncorhynchus mykiss and Scophthalmus maximus). Cell and Tissue Research, 289(1): 53-61.
  • 1997 : Payan, P., H. Kossmann, A. Watrin, N. Mayer-Gostan and G. Bœuf. Ionic composition of endolymph in teleosts: origin and importance of endolymph alkalinity. The Journal of Experimental Biology, 200 (13): 1905-1912.
  • 1997 : Le Bail, P.Y. and G. Bœuf. 1997. What hormones may regulate appetite in fish ? Proceedings of the First COST Workshop on Volontary Food Intake in Fish, 3-6 avril 1997, Aberdeen. Aquatic Living Resources, 10(6): 371-379.
  • 1998  : Bœuf, G. La physiologie en aquaculture : Situation à l'Ifremer et contexte national, Ifremer, coll. « Bilans & prospectives », 71 p. (ISBN 2-905434-84-8)
  • 1999 : Payan, P., A. Edeyer, H. de Pontual, G. Borelli, G. Bœuf and N. mayer-Gostan. Chemical composition of saccular endolymph and otolith in fish inner ear: lack of spatial uniformity. American Journal of Physiology, Regulatory Integrative and Comparative Physiology, 46 (1): 123-131.
  • 1999 : Elies, G., H. Duval, G. Bonnec, J. Wolff, G. Bœuf and D. Boujard. Insulin and insulin-like growth factor-1 receptors in an evoluted fish, the turbot : cDNA cloning and mRNA expression. Molecular and Cellular Endocrinology, 158: 173-185.
  • 1999 : Bœuf, G., D. Boujard and J. Person-Le Ruyet. Control of the somatic growth in turbot. Journal of Fish Biology, 55 (supplément A), 128-147.
  • 1999 : Bœuf, G. and P.Y. Le Bail. Does light have an influence on fish growth ?. Aquaculture, 177: 129-152.
  • 2000 : Burel, C., T. Boujard, A.M. Escaffre, S.J. Kaushik, G. Bœuf, K.A. Mol, S. Van Der Geyten and E.R. Kûhn. Dietary low-glucosinolate rapeseed meal affects thyroid status and nutrient utilisation in rainbow trout (Oncorhynchus mykiss). British Journal of Nutrition, 83: 653-664.
  • 2001 : Chen, J.M., C. Cutler, C. Jacques, G. Bœuf, E. Denamur, G. Lecointre, B. Mercier, G. Cramb and C. Férec. A combined analysis of the cystic fibrosis transmembrane conductance regulator: implications for structure and disease models. Molecular Biology and Evolution, 18 (9): 1771-1788.
  • 2001 : Calduch_Giner, J.A., H. Duval, F. Chesnel, G. Bœuf, J. Prerz-Sanchez and D. Boujard. Fish growth hormone receptor: molecular characterization of two membranes anchored forms. Endocrinology, 142(7): 3269-3273.
  • 2001 : La transgenèse : Quelle application pour la faune aquatique et dans les programmes de l'Ifremer ?, Ifremer, coll. « Bilans & prospectives », 36 p. (ISBN 2-84433-059-2)
  • 2001 : Rousseau, K., N. Le Belle, K. Pichavant, J. Marchelidon, B.K.C. Chow, G. Bœuf and S. Dufour. Pituitary growth hormone secretion in the turbot, a phylogenetically recent Teleost, is regulated by a species-specific pattern of neuropeptides. Neuroendocrinology, 74: 375-385.
  • 2001 : Bœuf, G. and P. Payan. How should salinity influence fish growth? Comparative Biochemistry and Physiology, Toxicology & Pharmacology, 130C (4): 411-423.
  • 2002 : Payan, P., G. Borelli, F. Priouzeau, H. de Pontual, G. Bœuf and N. Mayer-Gostan. Otolith growth in trout Oncorhynchus mykiss: supply of Ca2+ and Sr2+ to the saccular endolymph. The Journal of Experimental Biology, 205: 2687-2695.
  • 2002 : Duval, H., K. Rousseau, G. Elies, P.Y. Le Bail, S. Dufour, G. Bœuf and D. Boujard. Cloning, characterization and comparative activity of turbot IGF-I and IGF-II. General and Comparative Endocrinology, 126, 269-278.
  • 2003 : Falcon, J., L. Besseau, D. Fazzari, J. Attia, P. Gaildrat, M. Beauchaud and G. Bœuf. Melatonin modulates secretion of growth hormone and prolactin by trout pituitary glands and cells in culture. Endocrinology, 144 (10), 4648-4658.
  • 2004 : Payan, P., H. de Pontual, A. Edeyer, G.Borelli, G. Bœuf and N. Mayer-Gostan. Effects of stress on plasma homeostasis, endolymph chemistry and check formation during otolith growth in rainbow trout (Oncorhynchus mykiss). Canadian J. Fisheries Aquatic Sciences, 61, 1247-1255.
  • 2007 : Vuilleumier, R., L. Besseau, G. Bœuf, A. Piparelli, Y. Gothilf, W. G. Gehring, D. Klein and J. Falcon. Starting the Zebrafish Pineal Circadian Clock with a Single Photic Transition. Endocrinology, 147 (5), 2273-2279.
  • 2007 : Falcon, J., L. Besseau, S. Sauzet and G. Bœuf. Melatonin effects on the hypothalamo-pituitary axis in fish. Trends in Endocrinology and Metabolism, 18 (2), 81-88.
  • 2007 : Vuilleumier, R., G. Bœuf, M. Fuentes, W.J. Gehring and J. Falcon. Cloning and early expression pattern of two melatonin biosynthesis enzymes in the turbot (Scophthalmus maximus). European Journal of Neuroscience, 25 (10), 3047-3057.
  • 2007 : Molecular and cellular regulation of pineal organ responses, J Falcon, L Besseau and G Bœuf. In Sensory Systems Neuroscience, T Hara and B Zielinsky, eds, Academic Press, Elsevier Inc., p. 244-306, (ISBN 978-0-12-350449-4)
  • 2007 : Océan et recherche biomédicale. Journal de la Société de Biologie, 201 (1), 5-12.
  • 2007 : La biodiversité à travers des exemples. Participation à l'ouvrage collectif du CSPNB, MEDAD/D4E 104 pages.
  • 2008 : La biodiversité à travers des exemples, les réseaux de la vie. Participation à l'ouvrage collectif du CSPNB, MEEDDAT 196 pages.
  • 2008 : Quel avenir pour la biodiversité ? In Un monde meilleur pour tous. J P Changeux et J Reisse, eds, Collège de France Odile Jacob, Paris, p. 47-98, (ISBN 978-2-7381-2049-6)
  • 2009 : Magnanou, E., J. Attia, R. Fons, G . Bœuf and J. Falcon. The timing of the shrew: continuous treatment with melatonin maintains youthful rhythmic activity in aging Crocidura russula. PLoS one, 4 (6), e5904, 1-9.
  • 2009 : Bœuf, G. et J. M. Kornpbrobst. Biodiversité et chimiodiversité marines. Biofutur, 301, 28-32.
  • 2010 : Pavlicek, J, S. Sauzet, L. Besseau, S. L. Coon, J.L. Weller, G. Bœuf, P. Gaildrat, M. V. Omelchenko, E. V. Koonin, J. Falcon and D. Klein. Seven non-vertebrate AANAT genes in the cephalochordate amphioxus: evidence for a role in detoxification. BMC Evolutionary Biol. 10, 154, 15 pages.
  • 2010 : Falcon, J., L. Besseau, E. Magnanou, S. Sauzet, M. Fuentes and G. Bœuf. The pineal organ of fish. In Biological clock in fish, Eds E. Kulczykowska, W. Popek and B.G. Kapoor, Science Publishers, CRC Press, Enfied, USA, 9-33.
  • 2010 : The Mediterranean Region, Biological Diversity in Space and Time. J Blondel, J Aronson, J Y Bodiou and G Bœuf. Oxford University Press, 376 P. (ISBN 978-0-19-955798-1)
  • 2010 : Quelle Terre allons-nous laisser à nos enfants ? in Aux origines de l'environnement, sous la direction de P H Gouyon et H Leriche, Fayard, Paris, p. 432-445. (ISBN 978-2-213-637433)
  • 2010 : Les capacités et mécanismes de l'adaptation au milieu. In La truite arc-en-ciel, de la biologie à l'élevage, sous la coordination de B Jalabert et A Fostier, Quae éditions, p. 83-95. (ISBN 978-2-7592-0875-3)
  • 2011 : Bœuf, G. Water, A key molecule for living, water in metabolism and biodiversity. In Water: the forgotten biological molecule, D. Le Bihan & H. Fukuyama, Eds., Pan Stanford Publishing, in press.
  • 2012 : L’Homme peut-il s’adapter à lui-même ?. Ouvrage collectif dirigé par Gilles Bœuf, Jean-François Toussaint et Bernard Swynghedauw (Quae éditions, 2012. 188 p.)
  • 2015 : « La fraction vivante de la nature », entretien publié dans Royaliste page 6/7, 20 octobre 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gilles Bœuf », Sciences et Avenir, no 745,‎ (lire en ligne).
  2. Décret du 9 février 2009 portant nomination du président du Muséum national d'histoire naturelle (enseignements supérieurs) - M. Bœuf (Gilles), JORF no 35 du 11 février 2009, p. 2459, texte no 89, NOR ESRH0821490D, sur Légifrance.
  3. a et b Karine Le Loët, « La si heureuse nature de Gilles Bœuf », Terra Eco, no 45,‎ , p. 39.
  4. a et b Karine Le Loët, « La si heureuse nature de Gilles Bœuf », Terra Eco, no 45,‎ , p. 40.

Sur les autres projets Wikimedia :