1920 en rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chronologie du rugby à XV
1919 en rugby à XV ◄◄ 1920 en rugby à XV ►► 1921 en rugby à XV

Cette page présente les faits marquants de l'année 1920 en rugby à XV : les principales compétitions et évènements liés au rugby à XV et rugby à sept ainsi que les naissances et décès de grandes personnalités de ce sport.

Sommaire : Compétitions
Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre, Novembre, Décembre
Principales naissances, Principaux décès, Notes et références, Annexes

Principales compétitions[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

  • 9 mai : la Haute-Normandie remporte la coupe Revolle en battant en finale le Littoral 10 à 0 à Colombes.

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 5 septembre : l'unique match des Jeux olympiques est disputé entre la France et les États-Unis[1]. La rencontre se déroule devant 20 000 spectateurs et sous la pluie[2]. Les Américains remportent la rencontre sur le score de 8 à 0 et sont sacrés champions olympiques[Note 1],[3]. Cette rencontre n'est pas comptabilisée comme une sélection officielle pour les joueurs français[3].

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De 1906 à 1948, le décompte des points au rugby à XV est le suivant : l'essai vaut 5 points lorsqu'il est transformé et 3 points sinon ; le drop vaut 4 points ; le coup franc et la pénalité valent 3 points.
  2. À cette époque, lorqu'un joueur effectue un arrêt de volée, il obtient la possibilité de tenter un tir au but – Goal from a mark – sous forme d'un coup franc ou d'un drop. Cette manière de marquer des points est abandonnée en 1977 avec l'autorisation des arrêts de volée uniquement dans la zone des 22 mètres.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Escot 2010, p. 58
  2. (en) « Rugby at the 1920 Antwerpen Summer Games: Men's Rugby », sur www.sports-reference.com (consulté le 11 mai 2012)
  3. a et b (en) « France XV 0 - 8 United States of America », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 10 mai 2012)
  4. a et b Escot 2010, p. 59
  5. (en) « France (6) 14 - 5 (5) United States of America », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 10 mai 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]