Coupe de l'Espérance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Stade toulousain de la saison 1915-1916, vainqueur de la première Coupe de l'Espérance, en 1916 (le 30 avril, au vélodrome du Parc des Princes).
Le Stade nantais université club (S.N.U.C.), vainqueur de la Coupe de l'Espérance le 29 avril 1917 au stade Sainte-Germaine du Bouscat.
L'équipe du Racing Club de France, victorieuse de la Coupe de l'Espérance le 28 avril 1918.
Le Stadoceste tarbais, vainqueur de la Coupe de l'Espérance le 4 avril 1919.

La Coupe de l'Espérance est une compétition de rugby à XV créée par l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques en 1915. En raison de la Première Guerre mondiale, le championnat n'a pas pu être joué. Un grand nombre de joueurs étaient directement concernés par le conflit. La Coupe de l'Espérance concernait donc essentiellement de jeunes joueurs, pas encore appelés sous les drapeaux.

Elle ne doit pas être confondue avec le Challenge de l'Espérance.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieux de la finale Spectateurs
Stade toulousain Stade français Paris 8-0 Parc des Princes[1], Paris
Stade nantais UC Stade toulousain 8-3 Stade Sainte-Germaine, Le Bouscat[2] env. 1 500[3]
Racing club de France FC Grenoble 22-9 Stade du Matin, Colombes env. 3 000[4]
Stadoceste tarbais Aviron bayonnais 4-3 Stade Sainte-Germaine, Le Bouscat[5]
Stade toulousain Saint-Girons SC Couserans 31-0 Stade des Ponts Jumeaux[6]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]