Quark charm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quark charm
Propriétés générales
Classification Fermion
Composition Élémentaire
Propriétés physiques
Masse 1,3 GeVc-2
Charge électrique ⅔ e
Spin ½

Le quark charm (parfois appelé quark charme, mais la terminologie anglophone est la plus couramment rencontrée, souvent abrégé en quark c ; on rencontre également quark charmed) est un quark, une particule élémentaire de la physique des particules.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Diagramme de désintégration des quarks

Comme tous les quarks, le quark charm est un fermion. Il s’agit d’un quark de 2e génération possédant une charge électrique de ⅔ e et une masse comprise de 1,3 GeVc−2 (un peu plus élevée que celle du proton).

L’antiparticule du quark charm est l’antiquark charm, de charge électrique -⅔ e.

L’existence du quark charm fut prédite en 1970 par Sheldon Glashow, Jean Iliopoulos et Luciano Maiani ; la première preuve expérimentale de son existence fut observée en 1974 au SLAC en même temps que celle de la particule J/Ψ.

Hadrons[modifier | modifier le code]

Parmi les hadrons contenant un ou plusieurs quarks charm, on peut citer :

  • les mésons D contiennent un quark (ou un antiquark) charm et un quark up ou down ;
  • le méson Ds contient un quark charm et un quark strange ;
  • il existe plusieurs exemples de quarkonium charmé (un méson composé d’un quark charm et de son propre antiquark), comme par exemple le J/Ψ ;
  • des baryons charmés ont été observés et sont nommés par analogie avec les baryons étranges (par exemple Λc+).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]