Regina Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hall.
Regina Hall
Naissance (48 ans)
Washington, D.C.
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession actrice
Films notables voir filmographie.
Séries notables Ally McBeal
Los Angeles, police judiciaire

Regina Hall est une actrice américaine née le à Washington, D.C.

Elle est révélée au grand public par son rôle de Brenda Meeks dans la série de films Scary Movie.

Elle est notamment apparue dans les séries télévisées Ally McBeal et Los Angeles, police judiciaire.

Elle poursuit ensuite sa carrière évoluant, essentiellement, dans son registre de prédilection, la comédie : Panique aux funérailles, les films Think Like a Man et Think Like a Man Too ainsi que la série de films Le Mariage de l'année 1 et 2, et en étant l'un des premiers rôles dans le film à succès Girls Trip.

Son incursion dans le genre dramatique pour le film indépendant Support the Girls est saluée par la critique et lui permet de devenir la première actrice afro-américaine à remporter le New York Film Critics Circle de la meilleure actrice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Regina Hall est la fille d'un entrepreneur et électricien, Odie Hall, et de Ruby, une professeure. Elle est d'origine afro américaine et irlandaise[1]. Après l'obtention du diplôme de l'école secondaire, elle s'inscrit à l'université Fordham dans le Bronx, elle obtient son baccalauréat en 1992. Elle s'envole à New York et obtient une maîtrise en journalisme en 1997[2].

Dans un premier temps, elle envisage une carrière dans le milieu de l'écriture ou du journalisme, mais le décès prématuré de son père l'oblige à changer de plan[3]. Elle entame alors sa carrière dans le milieu du divertissement[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Révélation télévisuelle et cinématographique (années 2000)[modifier | modifier le code]

Sa carrière commence par des participations aux séries télévisées Love et New York Undercover. Elle décroche, en 1999, un petit rôle dans Le Mariage de l'année, sa prestation est remarquée et le film rencontre un succès modéré sur le territoire américain[5].

L'année 2000 est importante pour l'actrice puisqu'elle figure au casting du film Love and Basketball mais elle rejoint surtout la distribution de la saga parodique Scary Movie. Le premier est très bien reçu par la critique[6], le second, doté d'un budget "modeste" de 19 millions de dollars, engrange plus de 278 millions de dollars au box office mondial[7]. Elle accède à la notoriété internationale et est considérée comme l'une des étoiles montantes afro-américaines d'Hollywood[8].

Forte de cette nouvelle visibilité, elle rejoint les rangs de la série télévisée à succès Ally McBeal. Prévue pour un arc de quelques épisodes seulement, elle est finalement promue personnage principal dans la saison 5[9]. L'actrice est même nommée à l'Image Award du meilleur second rôle féminin dans une série. Autre incursion réussie dans le milieu de la télévision, avec le téléfilm Act of Love pour lequel elle est citée au Black Reel Award de la meilleure actrice dans un second rôle.

En 2002, elle reste fidèle aux frères Wayans et rempile pour Scary Movie 2, les performances du second volet sont largement en déca du premier opus[10] et elle enchaîne sur le drame Paid in Full.

En 2003, elle rendosse le rôle de Brenda pour Scary Movie 3, la saga renoue ici avec le succès, le troisième volet réalisant de bonnes performances au box office mondial[11], et elle figure au casting du film centré sur le milieu du hip hop Malibu's Most Wanted. L'actrice enchaîne, par la suite, de nombreuses participations dans diverses productions comme en 2005, pour la comédie d'action Un plan béton, qui est éreinté par la critique[12] et boudé par le public[13] et elle apparaît dans la sitcom The Honeymooners.

En 2006, pour la dernière fois, elle reprend le rôle qui l'a fait connaître au grand public avec Scary Movie 4, dont les performances au box office sont supérieures au second volet mais inférieures au précédent[14]. La même année, elle décroche le Festival Award de la meilleure actrice au Festival du film de San Diego pour son interprétation de psychiatre dans le thriller Danika (en).

En 2008, elle fait partie du casting de Super Héros Movie qui reprend les mêmes codes que les films Scary Movie mais le film est laminé par la critique et rembourse péniblement son budget[15].

Confirmation (années 2010)[modifier | modifier le code]

En 2010, elle est de retour dans une comédie plus traditionnelle avec Panique aux funérailles, le remake américain du film britannique Joyeuses Funérailles. Elle tente aussi un come-back sur le petit écran dans un registre plus sérieux avec la série judiciaire Los Angeles, police judiciaire, spin off de la série New York, police judiciaire créé par Dick Wolf, mais c’est un échec d’audiences[16].

Elle fait son retour, en 2012, au casting de la comédie romantique Think Like a Man, adaptée du livre Act Like a Lady, Think Like a Man, écrit par le célèbre humoriste-animateur radio Steve Harvey, et inspiré par sa rubrique "Strawberry Letters" de son émission radio The Steve Harvey Morning Show. Le film est un véritable succès aux États-Unis avec 33 636 303 dollars lors du premier weekend[17] pour un budget d'environ 13 millions de dollars. Il dépasse les 60 millions de dollars après 10 jours d'exploitation américaine[18].

Entre 2013 et 2015, elle transforme à nouveau l'essai avec le succès surprise de la comédie Le Mariage de l'année, 10 ans après suite du film Le Mariage de l'année, sorti en 1999. Elle retrouve ses camarades Taraji P. Henson, Gabrielle Union et Kevin Hart pour Think Like a Man Too, puis, elle partage, une nouvelle fois, la vedette de la comédie dramatique About Last Night, aux côtés de Kevin Hart, les critiques saluent par ailleurs, le duo d'acteurs qu'ils forment à l'écran, enthousiasmés par leur alchimie[19].

Enfin, elle décroche un second rôle dans la comédie familiale Vive les vacances, l'un des succès de l'été 2015[20]. La même année, elle figure au casting du téléfilm de la chaîne Lifetime With this ring, nommé à la 44e cérémonie des NAACP Image Awards pour le prix de la meilleure réalisation[21]. Cette production est intitulée, en France, Mariées Dans L'Année, est diffusée le vendredi 9 mars 2018 à 13h55 sur TF1[22].

En 2016, elle invitée pour trois épisodes de la série à succès Black-ish et devient personnage récurrent pour Grandfathered[23], cette dernière est finalement annulée, à l'issue de la première saison, malgré des critiques enthousiastes[24]. Elle apparaît également dans le premier épisode de la nouvelle série de la chaîne américaine ABC, Uncle Buck, adaptée du film éponyme sorti en 1989. Au cinéma, elle figure au casting de Barbershop: The Next Cut aux côtés d'Ice Cube et Nicki Minaj, toujours inédit en France mais réel succès sur son territoire[25] et tient le rôle principal du thriller When the Bough Breaks qui réalise un bon score au box office américain en étant largement rentabilisé dès le weekend de sa commercialisation[26].

En 2017, elle fait partie des vedettes de la comédie Girls Trip aux côtés des actrices Queen Latifah et Jada Pinkett Smith. Dès son 1er weekend d'exploitation, le film atteint les 30.8 millions de dollars de recettes[27], le plaçant au second rang après Dunkerque, qui est sorti la même semaine. Il est également le film le plus rentable de Malcolm D. Lee pour son ouverture[28]. Fin juillet 2017, c'est la première fois qu'un film entièrement afro-américain, écrit, produit, réalisé et joué par des acteurs noirs, récolte autant d'argent aux États-Unis et dépasse les 100 millions de dollars[29]. Elle retrouve aussi son ami Marlon Wayans avec qui elle partage l'affiche de la comédie romantique Naked, diffusée sur la plateforme Netflix[30]. La même année, elle joue les guest star pour une poignée d'épisodes de la seconde saison de la série comique Insecure.

Forte de ce succès surprise, 2018 s'avère être une année charnière.

Elle est l'héroïne principale de la comédie dramatique indépendante Support the Girls aux côtés des actrices Haley Lu Richardson et Jana Kramer[31]. Une performance saluée par les critiques[32],[33],[34],[35],[36],[37] qui lui vaut quelques propositions au titre de meilleure actrice, notamment lors de la cérémonie des Gotham Awards et des Independent Spirit Award[38],[39]. Et qui lui vaut surtout d’être la première afro-américaine à recevoir le New York Film Critics Circle Award de la meilleure actrice[40].

Dans le même registre et toujours pour le cinéma indépendant, elle participe à la comédie Prison Logic de et avec Romany Malco, qui est aussi saluée[41]. Aussi, elle est à l'affiche du drame plébiscité The Hate U Give sous la direction de George Tillman Jr., incarnant la mère du personnage joué par Amandla Stenberg[42]. Enfin, elle joue dans la suite du film d'action à succès, Shaft, Son of Shaft, attendue pour 2019, dans lequel elle partage la vedette aux côtés de Jessie Usher, qui incarne le fils du personnage joué par Samuel L. Jackson dans le premier volet, ainsi que d'Alexandra Shipp[43],[44].

En 2019, elle rejoint la distribution de la série télévisée Black Monday, du réseau Showtime. Cette comédie, portée par Don Cheadle, suit un groupe de rebelles qui prennent Wall Street d'assaut et finissent par provoquer un krach boursier. Regina Hall incarne Dawn Darcy, première femme à la tête d'un groupe de traders[45],[46],[47].

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Vers 2004, la mère de Regina Hall reçoit un diagnostic de sclérodermie, une maladie auto-immune rare. Depuis, l'actrice est devenue bénévole et apporte son soutien aux personnes âgées de la maison de convalescence à Sherman Oaks en Californie. Elle participe à la sensibilisation du public face à cette maladie[48].

À l'âge de 40 ans, Regina a essayé, sans succès, de devenir religieuse suite à une mauvaise rupture, cela lui a été refusé en raison de son âge. Elle avait déjà formulé cette demande à ses 14 ans[49],[50],[51].

En 2014, elle devient ambassadrice de la marque White Diamonds de l'actrice britannique Elizabeth Taylor, Regina admet lui vouer une grande admiration[52].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En France, Regina Hall est régulièrement doublée par Olivia Dalric et Ninou Fratellini.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Regina Hall Biography », sur filmreference.com
  2. (en) « Regina Hall Interview », sur youtube.com
  3. (en) « Regina Hall life as an actor not a nun », sur latimes.com,
  4. (en) « Screen Time Regina Hall », sur theshadowleague.com,
  5. (en) « Box Office The Best Man », sur boxofficemojo.com
  6. (en) « rottentomatoes.com/loveandbasketball », sur www.rottentomatoes.com/
  7. (en) « Box Office Scary Movie 1 », sur www.boxofficemojo.com
  8. (en) « Regina Hall Best Man Holiday », sur moviefone.com,
  9. « Ally McBeal que sont devenus les acteurs presque 20 ans après », sur justfocus.fr,
  10. (en) « Box Office Scary Movie 2 », sur boxofficemojo.com/
  11. (en) « Box Office Scary Movie 3 », sur boxofficemojo.com
  12. (en) « rottentomatoeskingsransom », sur www.rottentomatoes.com
  13. « Box Office King's Ransom », sur www.jpbox-office.com
  14. « Box Office Scary Movie 4 », sur www.jpbox-office.com
  15. « Box Office SuperHero Movie », sur www.jpbox-office.com/
  16. « Los Angeles police judiciaire débarque sur TF1 », sur public.fr
  17. (en) « boxofficethinklikeaman », sur boxofficemojo.com
  18. « Le box office US y repense à deux fois ! », sur allocine.fr
  19. (en) « About Last Nigth Review », sur www.cinemablend.com
  20. « Box Office Vive les vacances », sur www.jpbox-office.com
  21. (en) « NAACP Image Awards 2016 Winner List », sur ew.com,
  22. Benoit Mandin, « Mariées dans l’année (TF1) : la rappeuse Eve, un pacte concluant pour Jill Scott (Glee) », sur Toute la tele,
  23. (en) « Grandfathered Regina Hall Recurring », sur ew.com
  24. « The Grinder et Grandfathered n'auront pas de saison 2 », sur www.premiere.fr,
  25. « Box Office Barbershop The Next Cut », sur jpbox-office.com
  26. (en) « Box Office When The Bough Breaks », sur boxofficemojo.com
  27. (en) « Girls Trip - Box Office », sur box office mojo
  28. (en) Anthony D'Alessandro, « ‘Dunkirk’ Takes Warner Bros Past $1B; ‘Girls Trip’ Record Opening For Malcolm D. Lee; Reasons Why ‘Valerian’ Crashed », sur deadline,
  29. Rosny Ladouceur, « Un film afro-américain a récolté plus de 100 millions de dollars », sur Loop,
  30. « Regina Hall et Marlon Wayans dans la prochaine comédie de Netflix », sur https://www.rtbf.be/,
  31. (en) Tonja Stidhum, « Regina Hall to Star in Indie Comedy ‘Support The Girls’ », sur http://hollywoodsblackrenaissance.com/,
  32. (en) KC Ifeanyi, « Regina Hall is defying your expectations », sur Fast Company,
  33. (en) John Boone, « Regina Hall Is a Trip, Now She's Ready to Show Her Vulnerable Side (Exclusive) », sur ET,
  34. (en) David Sims, « Support the Girls Is Breezy, Bracing, and Brilliant », sur The Atlantic,
  35. (en) Austin Collins, « Regina Hall Gets the Showcase She Deserves in Support the Girls », sur Vanity Fair,
  36. (en) Josef Woodard, « Regina Hall Shines in ‘Support the Girls’ », sur Santa Barbara Independent,
  37. (en) Zack Sharf, « ‘Support the Girls’ Trailer: Regina Hall Is Ready to Be Your Favorite Indie Summer Movie Star », sur Indie Wire,
  38. a b et c (en) « Regina Hall - Awards - IMDb », sur https://www.imdb.com/
  39. Quentin Billet-Garin, « Baromètre des oscars, les Independent Spirit Awards dévoilent leur liste des nommés », sur Les Inrockuptibles,
  40. (en) Michael Nordine, « Regina Hall Is the First Black Woman to Win Best Actress at the NYFCC Awards », sur Indie Wire,
  41. (en) « Prison Logic (2018) Awards », sur IMDb
  42. Guillaume Creis, « [Cinéma] The Hate U Give dévoile son trailer », sur Culturellement Votre,
  43. Stéphane Hubert, « Shaft : Regina Hall rejoint Samuel L. Jackson au casting », sur Cine Série
  44. (en) Justin Kroll, « Regina Hall to Co-Star in ‘Shaft’ Sequel With Samuel L. Jackson (EXCLUSIVE) », sur Variety,
  45. « Black Monday : Don Cheadle fait exploser Wall Street sur Showtime en janvier et commence aujourd’hui dans un teaser », sur Critictoo,
  46. Charles Martin, « Black Monday : bande-annonce de fou pour la série financière avec Don Cheadle », sur Premiere,
  47. Amélie Brillet, « Showtime programme sa nouvelle série Black Monday », sur Series Addict,
  48. (en) « Regina Hall Interview », sur abilitymagazine.com, avril / mai 2010
  49. (en) « Regina Hall almost became a nun », sur kgmi.com,
  50. (en) Toya Sharee, « “They Ran Our School And Were So Smart” Regina Hall Considered Becoming A Nun Not Just Once, But Twice », sur Madame Noire,
  51. (en) Derrick Bryson Taylor, « Regin Hall almost became a nun », sur Page Six,
  52. (en) « Regina Hall talks white diamonds », sur madamenoire.com,
  53. https://www.imdb.com/title/tt0118254/fullcredits?ref_=tt_ql_1
  54. https://www.imdb.com/character/ch0021057/?ref_=nm_flmg_act_12
  55. https://www.imdb.com/character/ch0220300/?ref_=nm_flmg_act_10
  56. https://www.imdb.com/character/ch0415086/?ref_=nm_flmg_act_8
  57. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées rsd

Liens externes[modifier | modifier le code]