Emily Blunt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blunt.
Emily Blunt
Description de cette image, également commentée ci-après
Emily Blunt au Festival de Cannes 2015.
Nom de naissance Emily Olivia Leah Blunt
Naissance (35 ans)
Londres, Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni britannique
Drapeau des États-Unis américaine (depuis 2015)
Profession Actrice
Films notables Le Diable s'habille en Prada
Victoria : Les Jeunes Années d'une reine
Looper
Edge of Tomorrow
Sicario
Sans un bruit

Emily Blunt est une actrice britanno-américaine, née le à Londres.

Faisant ses débuts professionnels en 2001 au théâtre, suivi deux ans plus tard à la télévision, elle tourne son premier film My Summer of Love en 2004, qui la révèle à la critique.

L'année 2006 est celle de la consécration : sa prestation dans le téléfilm Gideon's Daughter (en) lui vaut d'obtenir le Golden Globe dans la catégorie « meilleure actrice dans un second rôle dans une série, une mini-série ou un téléfilm ». La même année, elle est à l'affiche du film Le Diable s'habille en Prada, qui obtient un énorme succès commercial lui vaut une nomination au Golden Globes et au BAFTA dans la catégorie « meilleur second rôle féminin ». En 2009, elle est à l'affiche du film historique Victoria : Les Jeunes Années d'une reine, dans lequel elle se distingue dans le rôle de la reine Victoria.

Depuis 2012, Emily Blunt fait des prestations remarquées dans les films de science-fiction Looper et Edge of Tomorrow, le film d'action Sicario, le thriller La Fille du train et plus récemment le film d'horreur Sans un bruit, réalisé par son mari, John Krasinski.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Emily Olivia Leah Blunt est née le à Londres. Son père, Oliver Blunt, est un des avocats les plus en vue au Royaume-Uni et sa mère, Joanna Mackie, est professeur[1],[2],[3],[4]. Son oncle paternel est Crispin Blunt, député du Parti conservateur au Royaume-Uni[5].

À huit ans, la jeune fille est atteinte de bégaiement. Sa mère l'emmène en vain dans des cours de relaxation. Ce n'est qu'à l'âge de douze ans, quand un enseignant lui demande de jouer un personnage avec une voix différente en lui disant : « Je crois vraiment en toi » et en prenant un accent du Nord, que son bégaiement disparaît[6],[7],[8]. Emily Blunt a déclaré faire partie de l'institut américain de bégaiement[9].

Elle est scolarisée à la Ibstock Place School (en), puis, à l'âge de seize ans, à la Hurtwood House (en), collège privé connu pour son programme d'arts de la scène[10]. Là, elle est découverte par un agent[10].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Emily Blunt fait ses débuts professionnels d'actrice dans la pièce de théâtre The Royal Family, production de Peter Hall, où elle joue aux côtés de Judi Dench[10]. Sa prestation est saluée par la critique, où elle est nommée dans la catégorie « meilleure nouvelle venue » par l’Evening Standard[10]. Elle a joué ensuite Eugenie dans Vincent in Brixton, de Nicholas Wright et Juliette dans Roméo et Juliette, produit par Indhu Rubasingham (en), joué au Chichester Festival Theatre, en 2002[10]. En 2003, elle fait ses débuts à la télévision dans Légions : Les Guerriers de Rome[10]. La même année, elle interprète la reine Catherine Howard dans le téléfilm en deux parties Henry VIII[10].

Révélation critique[modifier | modifier le code]

Emily Blunt aux Orange British Academy Film Awards, à Londres, en .

En 2004, elle tient le rôle de Tamsin dans le film dramatique My Summer of Love, une histoire de tromperie et d'amour lesbien dans la campagne anglaise[10]. Avec sa partenaire Natalie Press, elle a partagé l'Evening Standard British Film Award du meilleur espoir[11]. Le film rencontre un succès critique[12],[13].

En 2005, elle partage la vedette avec Bill Nighy et Miranda Richardson dans le téléfilm Gideon's Daughter[10], écrit et réalisé par Stephen Poliakoff, dans lequel elle incarne l'unique enfant tourmenté d'un spin doctor du New Labour, pour lequel elle est récompensée d'un Golden Globe[14].

En 2006, Emily Blunt joue aux côtés de Meryl Streep et Anne Hathaway dans Le Diable s'habille en Prada, adaptation cinématographique du roman du même nom, qui a rencontré un succès au box-office. Si les prestations de Streep et Hathaway ont reçu le plus d'attention de la part des critiques, celle de Blunt, dans lequel elle incarne une assistante garce et superficielle d'un magazine de mode, s'est avérée tout aussi mémorable puisqu'Entertainment Weekly l'a nommée meilleure voleuse de scène dans leur numéro de fin d'été. De plus, elle est nommée au BAFTA Award, au MTV Movie Awards, au Teen Choice Awards et au Golden Globe[15] et remporte le prix de meilleure actrice anglaise dans un second rôle de l'année au London Critics Circle Film Awards[15]. Elle est apparue lors de la 79e cérémonie des Oscars pour coprésenter le prix de l'Oscar de la meilleure création de costumes avec Anne Hathaway, dans lequel elle affirme qu'elle devait être « douloureusement maigre »[16]. La même année, elle partage la vedette avec Susan Sarandon dans le drame indépendant Irresistible. Après la production du film, Sarandon suggère au réalisateur David Auburn d'engager Blunt dans son prochain The Girl In the Park, rôle qu'elle a toutefois refusé.

En 2007, elle apparaît dans quatre films : Wind Chill, The Jane Austen Book Club, Coup de foudre à Rhode Island et La Guerre selon Charlie Wilson[10].

En 2008, elle partage l'affiche de deux films : Sunshine Cleaning, dans lequel elle incarne Norah Lorkowski, jeune femme paumée qui s'associe avec sa sœur aînée, jouée par Amy Adams, dans une entreprise de nettoyage de scènes de crimes et Mister Showman, dans lequel elle tient le rôle de Valerie Brennan[10]. Sunshine Cleaning, qui obtient un succès d'estime, lui vaut d'être nommée au Satellite Award dans la catégorie du meilleur second rôle féminin et au London Critics Circle Film Awards. L'année suivante, elle incarne la reine Victoria dans le film historique Victoria : Les Jeunes Années d'une reine. Elle devient alors une des actrices les plus prometteuses de sa génération, obtenant une nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique.

Diversification[modifier | modifier le code]

L'actrice au Festival de Toronto 2011, pour la présentation de Des saumons dans le désert.

En 2010, elle est à l'affiche du film d'épouvante The Wolfman aux côtés de Benicio del Toro et Anthony Hopkins et de la comédie policière Petits meurtres à l'anglaise, remake du film français Cible émouvante, pour lequel elle partage la vedette avec Bill Nighy et Rupert Grint. Ces expériences hollywoodiennes se soldent néanmoins par des échecs critiques[17],[18]. Plus tard, elle est à l'affiche des Voyages de Gulliver, aux côtés de Jack Black et Jason Segel, qui ne convainc pas la critique[19] et constitue un énorme échec commercial[20]. La même année, elle décline le rôle de la Veuve Noire dans Iron Man 2, qui revient à Scarlett Johansson[21].

En 2011, elle joue dans le thriller de science-fiction romantique L'Agence, avec Matt Damon. Le film fonctionne correctement au box-office mondial[22], et la critique salue l’alchimie entre les deux acteurs[23]. Elle prête également sa voix au dessin animé Gnoméo et Juliette.

En 2012, elle se fait remarquer dans le rôle féminin principal du thriller de science-fiction Looper, avec Bruce Willis et Joseph Gordon-Levitt, succès surprise au box-office[24], et film audacieux reconnu par la critique[25]. Elle enchaîne avec deux comédies dramatiques : le film indépendant Ma meilleure amie, sa sœur et moi, de Lynn Shelton, puis Des saumons dans le désert de Lasse Hallström. Si ce dernier film, au casting de stars, peine à convaincre la critique[26], le premier est largement salué, la prestation de l'actrice en tête[27]. Elle conclut cette année en tenant le rôle principal féminin de la comédie romantique Cinq ans de réflexion ; elle y retrouve Jason Segel, qui lui avait déjà offert un caméo dans Les Muppets, le retour, l'année précédente. Là encore, la prestation de l'actrice est largement saluée[28].

Durant l'année 2013, sa grossesse la garde éloignée des plateaux de tournage. Elle prête cependant sa voix à la version anglaise de Le vent se lève, de Hayao Miyazaki.

Blockbusters[modifier | modifier le code]

Emily Blunt en mai 2014, lors de l'avant-première parisienne du film Edge of Tomorrow.

En 2014, elle joue la femme du boulanger dans la comédie musicale Into the Woods, à l'occasion duquel elle retrouve Meryl Streep, puis interprète une femme d'action dans le blockbuster de science-fiction Edge of Tomorrow, où elle donne la réplique à Tom Cruise. Les deux films sont bien reçus par la critique[29], même si Edge of Tomorrow déçoit au box-office[30].

En 2015, elle poursuit dans les rôles physiques en étant à l'affiche du drame Sicario, réalisé par Denis Villeneuve, dans lequel elle incarne un agent du FBI luttant contre des trafiquants de drogue opérant à la frontière américano-mexicaine[31]. Le film est présenté à Cannes et sort en fin d'année, encensé par la critique[32].

En 2016, elle est à l'affiche du film Le Chasseur et la Reine des glaces, où elle est La Reine des Neiges face à Charlize Theron, mais rencontre dès sa sortie un échec critique et commercial[33]. La même année, elle tient le rôle principal de l'adaptation cinématographique du roman La Fille du train de Paula Hawkins. Malgré un accueil critique mitigé[12], le film est un succès commercial[34].

Après avoir prêté sa voix aux films d'animation en 2017, My Little Pony : Le film et Animal Crackers, Blunt revient à l'écran dans le film d'horreur de son mari John Krasinski, Sans un bruit, centré sur une famille tourmentée par des créatures monstrueuses qui chassent par le son[35]. Ni Krasinski ni Blunt n'avaient de projets initiaux pour Blunt de jouer dans le film avec lui, mais en lisant le script, Blunt persuada Krasinski de la choisir[35]. Sans un bruit a servi de film d'ouverture au South by Southwest Film Festival, où il a été acclamé par la critique[36],[37]. Eric Kohn de IndieWire a félicité les acteurs pour avoir contribué à « une intensité crédible à leurs scènes avec un degré de sophistication rare pour ce type de matière », tandis que Laura Prudom de IGN a noté que « Blunt, en particulier, est mis à l'épreuve de manière presque ridicule, si elle ne les jouait pas avec une telle conviction convaincante »"[38],[39]. Le bon accueil critique se confirme en salles, puisqu'il obtient un succès commercial[40],[41].

Emily Blunt sera prochainement à l'affiche du Retour de Mary Poppins, dans le rôle-titre où elle succédera à Julie Andrews et dans lequel elle retrouvera le réalisateur Rob Marshall et Meryl Streep[42].

Autres activités[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, Emily Blunt est la nouvelle égérie d’Yves Saint Laurent et incarne son parfum Opium dans un clip qui la met en scène avec un léopard[43].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Emily et son mari John Krasinski aux Golden Globes 2013.

Après avoir vécu avec le chanteur Michael Bublé de 2005 à 2008, Emily Blunt s'est mariée avec l'acteur John Krasinski après un an de vie commune, le lors d'une cérémonie privée à Côme, en Italie[44],[45],[46]. C'est Anne Hathaway qui les avait présentés l'un à l'autre. Le couple accueille une petite Hazel le [47]. Le 27 janvier 2016, John Krasinski et Emily Blunt annoncent attendre leur deuxième enfant dont la naissance est prévue pour le printemps 2016[48]. Elle donne naissance en juin 2016 à une deuxième petite fille prénommée Violet[49].

Elle est la belle-sœur de son partenaire du Diable s'habille en Prada, Stanley Tucci[50], qui a épousé sa sœur. Emily fut à l'origine de leur rencontre[51].

Elle est une amie proche des actrices Amy Adams et Anne Hathaway, respectivement ses partenaires sur Sunshine Cleaning pour la première et Le Diable s'habille en Prada pour la seconde. Elle est la marraine de la fille d'Amy Adams, Aviana, née en 2010[52]. Elle est également une amie proche des humoristes et animateurs TV Ellen DeGeneres et Jimmy Kimmel (le second est d’ailleurs son voisin).

Le 4 août 2015, Emily Blunt obtient la nationalité américaine[53].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Prochainement

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Films d'animations[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire ou complémentaire, la liste des distinctions est issue du site Internet Movie Database[15].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif des récompenses d'Emily Blunt
Année Récompense Catégorie Film(s)
2005 Motovun Film Festival Special Mention[N 1] My Summer of Love
Evening Standard British Film Awards Meilleure nouvelle venue prometteuse[N 1]
2007 Women in Film Crystal Awards Visage du futur NC
London Critics Circle Film Awards Actrice dans un second rôle britannique de l'année Le Diable s'habille en Prada
Golden Globes Meilleure actrice dans un second rôle dans une série,
une mini-série ou un téléfilm
Gideon's Daughter (TV)
2009 Britannia Awards Artiste britannique de l'année NC
2010 Vancouver Film Critics Circle Meilleure actrice dans un film canadien Victoria : Les Jeunes Années d'une reine
Santa Barbara International Film Festival Virtuoso Award
Costume Designers Guild Awards President's Award NC
2011 Jupiter Awards Meilleure actrice internationale Victoria : Les Jeunes Années d'une reine
2012 Saturn Awards Meilleure actrice dans un second rôle L'Agence
Gotham Awards Meilleure distribution[N 2] Ma meilleure amie, sa sœur et moi
Harper's Bazaar Women of the Year Awards Actrice britannique de l'année NC
2015 Critics Choice Award Meilleure actrice dans un film d'action Sicario

Nominations[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif des nominations d'Emily Blunt
Année Récompense Catégorie Film(s)
2004 British Independent Film Awards Meilleure révélation féminine My Summer of Love
2005 London Critics Circle Film Awards Révélation féminine de l'année
2006 Dallas-Fort Worth Film Critics Association Awards Meilleure actrice dans un second rôle Le Diable s'habille en Prada
Teen Choice Awards Meilleure révélation féminine
2007 Golden Globes Meilleure actrice dans un second rôle
BAFTA Awards Meilleure actrice dans un second rôle
Meilleur espoir NC
MTV Movie Awards Meilleure révélation féminine Le Diable s'habille en Prada
Meilleure performance comique
2009 Satellite Awards Meilleure actrice dans un second rôle Sunshine Cleaning
Meilleure actrice dans un film dramatique Victoria : Les Jeunes Années d'une reine
British Independent Film Awards Meilleure actrice
Dallas-Fort Worth Film Critics Association Awards
2010 Golden Globes Meilleure actrice dans un film dramatique
Empire Awards Meilleure actrice
Broadcast Film Critics Association Awards
London Critics Circle Film Awards Actrice dans un second rôle britannique de l'année Sunshine Cleaning
Actrice britannique de l'année Victoria : Les Jeunes Années d'une reine
Scream Awards Meilleure actrice dans un film d'horreur The Wolfman
2012 People's Choice Awards Meilleure actrice dans une comédie 5 ans de réflexion
Chicago Film Critics Association Awards Meilleure actrice dans un film d'action Looper
2013 London Critics Circle Film Awards Actrice britannique de l'année Ma meilleure amie, sa sœur et moi et Looper
Golden Globes Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie Des saumons dans le désert
Broadcast Film Critics Association Awards Meilleure actrice dans un film d'action Looper
Georgia Film Critics Association Meilleure actrice dans un second rôle
2014 Teen Choice Awards Meilleure actrice dans un film d'action Edge of Tomorrow
2015 Golden Globes Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie Into the Woods
2017 43e cérémonie des People's Choice Awards Actrice dramatique préférée Elle-même
2018 MTV Movie Awards Prestation la plus effrayante Sans un bruit

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Laëtitia Lefebvre est la voix française la plus régulière d'Emily Blunt[55].

Au Québec, Camille Cyr-Desmarais est la voix française la plus régulière de l'actrice[56].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Prix partagé avec Natalie Press.
  2. Prix partagé avec Rosemarie DeWitt et Mark Duplass.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Times Magazine, 21 February 2009.
  2. (en) Elizabeth Day, « Enter a new leading lady », Guardian, Londres,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Ruthe Stein, « Blunt moves from the runway to the royal family », San Francisco Chronicle,‎ (lire en ligne).
  4. (en) « £1.1m earnings in a year for top legal aid barrister », Daily Mail (consulté le 26 juin 2007).
  5. Daily Mail report with photos of Crispin and Emily Blunt.
  6. https://www.imdb.com/name/nm1289434/bio.
  7. (fr) « Emily Blunt bégayait lorsqu'elle était enfant », sur Plurielles.fr, .
  8. (en) « Famous People Who Stutter », .
  9. « En privé avec Emily Blunt : « J'ai une passion pour la cuisine » », sur Le Figaro, Madame Le Figaro, (consulté le 9 septembre 2013).
  10. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) « Emily Blunt- Biography », Yahoo Movies (consulté le 15 octobre 2012).
  11. (en) Alison Jones, « Emily Blunt: Doing my own dishes helps me stay grounded », Birmingham Post,‎ (lire en ligne).
  12. a et b (en) « Emily Blunt », sur Metacritic (consulté le 14 avril 2018).
  13. (en) « Emily Blunt », sur Rotten Tomatoes (consulté le 12 avril 2015).
  14. (en) « Emily Blunt 2007 Golden Globes Acceptance speech », YouTube (consulté le 15 octobre 2012).
  15. a, b et c https://www.imdb.com/name/nm1289434/awards.
  16. (en) « Devil Wears Prada Forced Emily Blunt To Emaciate Herself », Cinemablend.com, (consulté le 13 mars 2010).
  17. (en) « The Wolfman (2010) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 14 avril 2018).
  18. (en) « Wild Target (2010) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 14 avril 2018).
  19. (en) « The Gulliver's Travels (2010) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 14 avril 2018).
  20. (en) « Gulliver's Travels », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le 14 avril 2018).
  21. Guillaume, « CES ACTEURS QUI ONT REFUSÉ DES RÔLES DE LÉGENDE », sur justcinema.net, (consulté le 18 décembre 2014).
  22. (en) « The Adjustement Bureau », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le 14 avril 2018).
  23. (en) « The Adjustement Bureau (2011) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 14 avril 2018).
  24. (en) « Looper », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le 14 avril 2018).
  25. http://www.rottentomatoes.com/m/looper/
  26. http://www.rottentomatoes.com/m/salmon_fishing_in_the_yemen/
  27. http://www.rottentomatoes.com/m/your_sisters_sister/
  28. http://www.rottentomatoes.com/m/the_five_year_engagement/
  29. (en) « Into the Woods (2014) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 14 avril 2018)
  30. (en) « Edge of Tomorrow », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le 14 avril 2018).
  31. Bertrand Guyard, « Emily Blunt : de la midinette à la femme d'action », sur Le Figaro, (consulté le 14 avril 2018).
  32. (en) « Sicario (2015) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 14 avril 2018).
  33. (en) « 5 Reasons 'The Huntsman: Winter's War' Bombed at the Box Office », sur Moviefone, (consulté le 14 avril 2018)
  34. (en) « The Girl on the Train », sur Box Office Mojo (consulté le 14 avril 2018).
  35. a et b Justin Kroll, « John Krasinski to Write, Direct and Star With Emily Blunt in 'Quiet' Thriller », Variety,‎ (lire en ligne)
  36. Jessica Derschowitz, « John Krasinski and Emily Blunt supernatural thriller A Quiet Place to open SXSW Film Festival », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne)
  37. (en) Michael Nordine, « 'A Quiet Place' Review Roundup: John Krasinski's SXSW Thriller Is Leaving Critics Speechless », sur IndieWire, (consulté le 23 mars 2018)
  38. Eric Kohn, « ‘A Quiet Place’ Review: John Krasinski’s Monster Movie is a Riveting, Near-Silent Thriller — SXSW 2018 », (consulté le 23 mars 2018)
  39. Laura Prudom, « A QUIET PLACE REVIEW - SXSW », (consulté le 23 mars 2018)
  40. (en) « A Quiet Place », sur Box Office Mojo (consulté le 14 avril 2018).
  41. Frédéric Mignard, « Sans un bruit (A quiet place) : le nouveau phénomène américain », sur avoir-alire.com, (consulté le 14 avril 2018).
  42. « Mary Poppins Returns, with Emily Blunt and Lin-Manuel Miranda, gets release date », Ew.com, (consulté le 31 mai 2016)
  43. Mystérieuse pour Opium.
  44. John Krasinski Marries Emily Blunt sur People.com. Consulté le .
  45. Emily Blunt et John Krasinski - les deux acteurs se sont mariés sur Première.fr. Consulté le .
  46. Emily Blunt et John Krasinski se sont mariés sur Plurielles.fr. Consulté le .
  47. « Emily Blunt et John Krasinski parents d'une petite fille », sur Purepeople, (consulté le 7 juillet 2014).
  48. Closermag.fr, « Emily Blunt enceinte de son deuxième enfant », sur Closermag.fr (consulté le 27 janvier 2016).
  49. « Emily Blunt et John Krasinski : leur deuxième enfant est né ! Découvrez son prénom ! » (consulté le 7 juillet 2016).
  50. (en) « Stanley Tucci Marries Felicity Blunt », People,‎ (lire en ligne).
  51. (en) « Stanley Tucci Is Engaged to Emily Blunt's Sister Felicity! », Us Weekly,‎ (lire en ligne).
  52. « PHOTOS - Critics' Choice Awards 2013 : Emily Blunt et Amy Adams, bombes glamour sur red carpet », sur Première, (consulté le 18 décembre 2014).
  53. (en) "Emily Blunt Gets U.S. Citizenship in VIP Ceremony With Matthew McConaughey's Wife Camila Alves", sur usmagazine.com Read more: http://www.usmagazine.com/celebrity-news/news/emily-blunt-gets-us-citizenship-with-camila-alves-photos-201568#ixzz3nsIP7VGO Follow us: @usweekly on Twitter | usweekly on Facebook].
  54. (en) Jess Denham, « Emily Blunt refused Sicario nude scene because her breasts 'didn't agree with it' », sur independent.co.uk, (consulté le 20 février 2016).
  55. a, b, c, d, e et f « Comédiennes ayant doublé Emily Blunt en France », sur RS Doublage.com, (consulté le 27 avril 2016).
  56. a et b « Comédiennes ayant doublé Emily Blunt au Québec », sur Doublage.qc.ca (consulté le 6 juillet 2014).
  57. « Site officiel de Céline Mauge », .
  58. Carton du doublage français lors de la diffusion télévisuelle.
  59. « Les Voyages de Gulliver - Fiche de doublage », sur Voxofilm, .
  60. « Fiche du doublage français de Into the Woods », sur AlloDoublage (consulté le 30 avril 2015).
  61. « Fiche du doublage français du film Le Chasseur et la Reine des glaces », sur Alterego75.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]