Amandla Stenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amandla Stenberg
Description de cette image, également commentée ci-après
Amandla Stenberg au Comic-Con de San Diego en 2018.
Naissance (22 ans)
Los Angeles, Californie
(États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Artiste-interprète de cinéma
Artiste-interprète de musique
Films notables Hunger Games
Colombiana
Everything, Everything
Darkest Minds : Rébellion
The Hate U Give

Amandla Stenberg (naissance le à Los Angeles en Californie) est une personnalité artiste-interprète de cinéma et de musique américaine.

Stenberg fait ses débuts dans le thriller Colombiana, produit et écrit par Luc Besson avant d'être révélée au grand public pour son rôle de Rue, la jeune tribut de 12 ans représentant le District 11 dans Hunger Games. Par la suite, Stenberg confirme son ascension en étant vedette de longs métrages tels que la romance Everything, Everything, le blockbuster de science-fiction Darkest Minds : Rébellion et le drame The Hate U Give : La Haine qu'on donne.

Stenberg est non-binaire et utilise le pronom they.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Amandla Stenberg naît à Los Angeles, en Californie le . Son prénom veut dire « Puissance » en zoulou[1]. Sa mère, Karen Brailsford, est afro-américaine et son père est danois[2]. Sa grand-mère paternelle était du Groenland et avait des origines inuits[3].

Débuts précoces et révélation[modifier | modifier le code]

À l'âge de quatre ans, Amandla Stenberg commence à faire du mannequinat pour un magazine de Disney. Stenberg apparaît dans des campagnes de publicités pour des marques comme McDonald's et Boeing[4],[5],[6].

En 2011, Stenberg interprète l'héroïne enfant du thriller Colombiana, produit et écrit par le réalisateur français Luc Besson avec Zoe Saldana en tête d'affiche. Sa première incursion sur grand écran est remarquée et saluée par la presse[4],[7]. Le film est largement rentabilisé au box office[8] mais divise en revanche la critique[9].

Sa carrière prend ensuite une tout autre tournure avec sa participation au blockbuster Hunger Games, tétralogie cinématographique de science-fiction américaine basée sur l'œuvre en trois volumes du roman éponyme de Suzanne Collins. Le film est un énorme succès commercial et critique avec près de 700 millions de dollars de recettes et accélère la carrière de Jennifer Lawrence[10],[11]. Sa prestation est notamment saluée par une citation lors de la cérémonie des NAACP Image Awards dans la catégorie « meilleure actrice dans un second rôle » ainsi que lors des Black Reel Awards. Stenberg remporte aussi le prix de la « meilleure alchimie » partagé avec Jennifer Lawrence lors des Teen Choice Awards[12],[4]. Stenberg apparaît en caméo dans le second volet.

Dans le même temps, Stenberg fait sa première incursion à la télévision, pour le téléfilm Un goût de romance[4]. En 2013, Stenberg crée le groupe Honeywater dans un style rock/folk avec Zander Hawley. Ils se produisent dans diverses salles à Los Angeles, avant de commercialiser un EP, en . Le projet est accueilli positivement par les critiques[4],[13].

Après une intervention dans un court métrage, Mercy avec Robin Thicke, en 2013, Stenberg prête sa voix au film d’animation Rio 2, sorti en 2014[14]. Parallèlement à ses tournages respectifs, Stenberg obtient un rôle dans la série télévisée Sleepy Hollow, une version moderne de La Légende de Sleepy Hollow. Stenberg renouvelle cette expérience, en 2015, pour une autre série, Mr Robinson[4].

Passage au premier plan[modifier | modifier le code]

En promotion pour le blockbuster Darkest Minds : Rébellion, en août 2018.

En 2016, Amandla Stenberg fait partie du trio en tête d'affiche d'un film dramatique As You Are, salué par la critique[15] et vainqueur du prix spécial du jury lors du Festival du film de Sundance[16]. La même année, la chanteuse Beyoncé choisit Stenberg pour apparaître dans le clip de son tube Lemonade et Stenberg refuse de rejoindre le casting de Black Panther[17].

En 2017, Stenberg décroche l'un des rôles principaux du film Everything, Everything. Il s'agit de l'adaptation cinématographique du roman du même titre, de Nicola Yoon[18]. Afin d'assurer la promotion de ce long métrage, Amandla Stenberg fait ses débuts en tant que interprète musical en solo pour la reprise du morceau Let My Baby Stay de Mac de Marco, qui fait partie de la bande son du film[19]. Lors de son lancement, cette production décroche la troisième place du box office. En un weekend seulement, elle est rentabilisée avec ses plus de 45 millions de dollars générés, bénéficiant d'un coût de production mineur estimé à 10 millions de dollars[20]. Dans l'ensemble, cette production est bien accueillie par la critique[21],[22] et l'interprétation de Stenberg remarquée. Stenberg bénéficie d'une nomination lors des Teen Choice Awards 2017 dans la catégorie « meilleure actrice dans un film dramatique ».

En 2018, forte d'une notoriété grandissante, Stenberg est à l'affiche de plusieurs longs métrages.

Stenberg joue l'héroïne du blockbuster de science fiction Darkest Minds[23] ; le film raconte l'histoire d'une épidémie qui a fauché la majorité des adolescents et des enfants. Ce thriller raconte les aventures de Ruby Daly, une adolescente de seize ans avec des pouvoirs télépathiques. Elle va s’échapper d’un camp de rétention pour retrouver des jeunes en fuite[24]. Le film est cependant un échec critique[25] et public[26].

Stenberg porte le drame plébiscité par la critique[27],[28] The Hate U Give[29], qui lui vaut un prix lors du Festival du film de Hollywood[30]. La critique la jugera bouleversante de justesse[17],[31]. Ce long métrage est adapté du best-seller éponyme, publié en 2017 par Angela Thomas. Lorsque Stenberg a appris qu'il allait être adapté à l'écran, Stenberg demande à son agent de contacter la FOX chargée de produire le film. George Tillman Jr., le réalisateur, comprend alors que Stenberg est la personne qui doit incarner le personnage de Starr Carter. L'auteure du livre expliquera d'ailleurs avoir pensé à Stenberg lorsqu'elle écrivait son roman. :

« Son militantisme et sa manière d’utiliser le cinéma pour faire entendre sa voix et celle des opprimés ont été une immense source d’inspiration. Personne n’était mieux placé qu’elle pour interpréter Starr. »

— Angela Thomas[17].

Dans ce drame qui a pour toile de fond le mouvement Black Lives Matter, Amandla Stenberg déclarera avoir trouvé un projet en accord avec ses convictions et ses ambitions :

« Il y avait des moments où je ne trouvais que des rôles de "fille de dealer" ou de "zonarde grande gueule" censée être drôle. Cela ne m'intéresse pas car je ne veux plus perpétuer les stéréotypes négatifs sur les femmes noires. »

— Amandla Stenberg, interview pour IndieWire[17].

Enfin, Stenberg est le premier rôle féminin dans le drame de guerre Where Hands Touch d'Amma Asante[32] avec Christopher Eccleston et Abbie Cornish. Il s'agit d'un film présenté au Festival international du film de Toronto 2018, dans lequel iel[Quoi ?] interprète une métisse allemande tombant amoureuse d'un officier SS durant la seconde guerre mondiale.

Les Black Film Critics Circle, association de critiques de cinéma chargée de promouvoir les professionnels Afro-Américains de l'industrie cinématographique, récompense en 2018 Amandla Stenberg pour ses trois productions du prix Rising Star Award[12].

En 2019, Stenberg devient la nouvelle égérie de Fenty Beauty, la marque culte de Rihanna[33],[34]. Cette année-là, elle apparaît dans un épisode de la saison 6 de Drunk History afin d'interpréter Elizabeth Eckford[35]. Puis, Stenberg rejoint la distribution de la mini-série The Eddy distribuée par la plateforme Netflix[36], aux côtés de Leïla Bekhti, André Holland et Tahar Rahim. Cette série musicale suit le parcours d'un ancien pianiste de jazz, adoubé à New York qui s'installe à Paris afin de s'occuper d'un club dont les secrets vont resurgir[37].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2011, Amandla Stenberg est invité par la MLKM Memorial Foundation pour rendre hommage aux quatre petites filles tuées dans le bombardement de l'église de Birmingham[4].

Pour un projet scolaire, Stenberg crée un court métrage nommé Do not Cash Crop My Cornrows, sur le thème de l'appropriation culturelle. Dazed Magazine la présente alors comme « l'une des voix les plus incendiaires de sa génération » ; le Time Magazine « l'une des trente adolescents les plus influents de l'année 2015 »[4]. En 2015, Stenberg se voit remettre le prix de « féministe de l'année » par la Ms Foundation For Women[17]. L'année suivante, Stenberg fait la couverture de Teen Vogue pour une entrevue dirigée par Solange Knowles sur le thème « Black Girls Rock! ». Stenberg y est reconnue comme artiste-interprète afro américaine prometteuse[4].

Amandla Stenberg annonce publiquement sa bisexualité[38] puis sa pansexualité en 2016[39]. Stenberg fait son coming-out homosexuel en 2018[40],[41].

Stenberg est non-binaire et utilise le pronom they en anglais[42].

Pendant l'année 2018, Stenberg fréquente la chanteuse Mikaela Straus, plus connue sous le nom de King Princess[43].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[12].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « What Amandla Means », sur http://www.amandlastenberg.com/
  2. (en) « Colombiana in Mexico City », sur http://www.amandlastenberg.com/
  3. (en) « uttalande från Amandla Stenberg med Hungergamesweden! », sur http://hungergamesweden.blogg.se/
  4. a b c d e f g h et i (en) « Young, Gifted and Black: Amandla Stenberg », sur http://www.bet.com/
  5. (en) « Amandla Stenberg - Resume », sur http://www.amandlastenberg.com/
  6. (en) « Up Close with Rue! », sur http://people.com/
  7. (en) « 'Hunger Games' star on 'Colombiana' and life on the set », sur http://latimesblogs.latimes.com/
  8. « BOX Office Colombiana », sur http://www.jpbox-office.com/
  9. (en) « Review Colombiana », sur https://www.rottentomatoes.com/
  10. (en) « Review Hunger Games », sur https://www.rottentomatoes.com/
  11. (en) « BOX Office Hunger Games », sur http://www.boxofficemojo.com
  12. a b et c (en) « Amandla Stenberg - Awards - IMDb », sur https://www.imdb.com/
  13. (en) « Amandla Stenberg Just Released a New EP — And It’s Absolutely Beautiful », sur https://mic.com/
  14. (en) « Twentieth Century Fox Animation Announces RIO 2 Casting », sur http://www.businesswire.com/
  15. (en) « Review As You Are », sur https://www.rottentomatoes.com/
  16. (en) « As You Are (2016) - Awards », sur IMDb
  17. a b c d e et f Stéphanie O'Brien, « Amandla Stenberg, l'influente actrice qui veut changer les stéréotypes sur les Afro-Américains », sur Madame,
  18. (en) « Amandla Stenberg, Nick Robinson to Star in 'Everything Everything' », sur http://www.hollywoodreporter.com/
  19. « Amandla Stenberg sort une superbe reprise d’un morceau de Mac DeMarco », sur http://www.lesinrocks.com/,
  20. (en) « Box Office - Everything Everything », sur Box Office Mojo
  21. (en) « Review - Everything Everything », sur Rotten Tomatoes
  22. (en) « Everything, Everything - metacritic », sur Metacritic
  23. (en) « The Darkest Minds Movie Has Found A Hunger Games Star For Its Lead », sur http://www.cinemablend.com/
  24. « Gwendoline Christie sera à l’affiche de « The Darkest Minds » », sur http://www.n-3ds.com/
  25. (en) « Darkest Minds: Rébellion (2018) Critic Reviews », sur IMDb
  26. « Box Office US : Darkest Minds fait un bide, Jean-Christophe & Winnie second », sur IGN France,
  27. Kalindi, « The Hate U Give, le film anti-raciste qui donne envie de s’engager », sur madmoiZelle,
  28. Catherine Balle, « «The Hate U Give» : anti-raciste, engagé et émouvant », sur Le Parisien,
  29. (en) « The Hate U Give: La haine qu'on donne (2018) Critic Reviews », sur IMDb
  30. (en) « The Hate U Give: La haine qu'on donne (2018) Awards », sur IMDb
  31. Caroline Vié, « «The Hate U Give»: Amandla Stenberg s'engage à fond au cinéma comme dans la vie », sur 20 minutes,
  32. (en) « Amandla Stenberg In Talks For Amma Asante’s ‘Where Hands Touch’ », sur http://deadline.com/
  33. « Amandla Stenberg devient le nouveau visage de Fenty Beauty », sur fashionnetwork.com,
  34. Caroline Ricard, « Qui est Amandla Stenberg, le nouveau visage de Fenty Beauty ? », sur voici.fr,
  35. (en) Hoai-Tran Bui, « ‘Drunk History’ Season 6 Trailer Features Evan Rachel Wood as a Foul-Mouthed Mary Shelley, And More », sur slashfilm.com,
  36. (en) Rachel Yang, « Amandla Stenberg to Star in Damien Chazelle’s Netflix Series ‘The Eddy’ », sur variety,
  37. « Seine-Saint-Denis – La prochaine série Netflix “The Eddy” en partie tournée à Bobigny », sur france3-regions.francetvinfo.fr,
  38. (en) « Hunger Games Actress Amandla Stenberg Comes Out As Bisexual on Snapchat », TIME Magazine, (consulté le 8 janvier 2016)
  39. (en-GB) Alison Edmond, « Cover Star Amandla Stenberg speaks out on identity and growing up », sur ELLE, (consulté le 23 mars 2019)
  40. (en) « Hunger Games star and singer Amandla Stenberg comes out as gay », Gay Times, (consulté le 17 juin 2018)
  41. Une actrice de Hunger Games fait son coming-out officiel en tant qu’homosexuelle
  42. (en) Condé Nast, « Amandla Stenberg Opens Up About Using They/Them Gender Pronouns », sur Teen Vogue (consulté le 23 mars 2019)
  43. (en) Christine Werthman, « Chartbreaker: King Princess On Working With Mark Ronson and Finishing Her Debut Album Within the Year », sur Billboard,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]