Kerry Washington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Washington.
Kerry Washington
Description de cette image, également commentée ci-après

Kerry Washington à la première parisienne de Django Unchained en 2013.

Nom de naissance Kerry Marisa Washington[1]
Naissance (40 ans)
New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Ray
Le Dernier Roi d'Écosse
Django Unchained
Séries notables Boston Justice
Scandal

Kerry Washington, née le 31 janvier 1977 à New York, est une actrice Américaine.

Elle est révélée grâce à son interprétation de l'épouse de Ray Charles, dans le film Ray, sorti en 2004. Particulièrement à l'aise dans le registre dramatique, elle confirme son statut grâce à des productions comme Le Dernier Roi d'Écosse, Django Unchained, Les Couleurs du destin et s'illustre également dans les blockbusters, plus légers, Les Quatre Fantastiques et Les 4 fantastiques et le surfer d'argent.

A la télévision, elle accède à une notoriété internationale en étant l'actrice principale, à partir de 2012, de la série télévisée Scandal où elle incarne Olivia Pope, une chargée de communication proche de la Maison Blanche ayant une liaison avec le président des États-Unis.

Elle est l'une des égéries de la marque L'Oréal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Fille de Valérie, une institutrice et consultante pédagogique et d'Earl Washington, un courtier immobilier, Kerry Washington est née et a grandi à New York, dans le Bronx[2]. La famille de son père est d'origine afro-américaine, ayant migré de la Caroline du Sud à Brooklyn. Sa mère a des origines jamaïcaines, anglaises, écossaises et amérindienne[3]. L'un de ses cousins est un ancien secrétaire d'Etat américain, Colin Powell[4],[5],[6],[7],[8].

Elle a étudié à la Spence School tout comme Gwyneth Paltrow et Emmy Rossum, obtenant son diplôme d'études secondaires avant de poursuivre sa formation à l'Université George Washington, où elle obtient un diplôme d'anthropologie et de sociologie. Elle étudie ensuite la comédie et le théâtre à la Michael Howard Studios, à New York[9],[10].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts de carrière et révélation (1994-2006)[modifier | modifier le code]

Kerry Washington fait ses débuts sur la chaîne ABC dans un épisode de la série télévisée ABC Afterschool Specials, en 1994. Après quelques publicités, elle rejoint, deux ans plus tard, le casting de la série télévisée éducative Standard Deviants, inédite en France. En 2000, elle décroche son premier rôle, au cinéma, dans le film Our Song de Jim McKay et dans le court métrage, 3D. Elle se fait rapidement remarquer et enchaîne, par la suite, les apparitions. On la retrouve, entre 2001 et 2004, à l'affiche de nombreuses productions comme le thriller Save the Last Dance qui lui permet d'être élue "Meilleure Révélation" lors de la cérémonie des Teen Choice Awards, elle côtoie le respecté Anthony Hopkins dans le film d'action Bad Company et le retrouve pour le thriller La Couleur du mensonge avec également Nicole Kidman. Parallèlement au cinéma, elle n'en oublie pas la télévision et apparaît dans des show populaires comme New York Police Blues, New York, police judiciaire, Le Protecteur et joue dans un arc narratif de quelques épisodes pour Tribunal central.

Kerry Washington, tête d'affiche lors de l'avant première du film She Hate Me de Spike Lee, en 2004.

Elle obtient ensuite le premier rôle féminin dans She Hate Me du réalisateur Spike Lee, ce qui augmente sa visibilité et lui permet de décrocher un rôle qui marquera un tournant radical dans sa carrière. En effet, elle est choisie pour incarner Della Bea Robinson, la femme de Ray Charles dans le biopic musical Ray. Le film remporte un franc succès critique et public[11],[12], il permet à Kerry d'être élue Meilleure actrice lors de la cérémonie des NAACP Image Awards et de se retrouver nominée pour de nombreux prix lors de prestigieuses cérémonies[13].

En 2005, elle tourne dans les superproductions Les 4 Fantastiques et Mr. et Mrs. Smith. Partageant l'affiche avec une pléiade de stars comme Jessica Alba, Chris Evans, Angelina Jolie et Brad Pitt, ces deux films lui permettent de nouer avec les hauteurs du box office[14],[15] mais elle n'en oublie pas le cinéma indépendant et fait office de second rôle dans la comédie dramatique Sexual Life avec Anne Heche. A la télévision, elle obtient un rôle récurrent dans la série Boston Justice.

2006 s'avère une année controversée pour l'actrice. On la retrouve à l'affiche du film biographique dramatique Le Dernier Roi d'Écosse, véritable plébiscite critique et succès d'estime[16],[17]. L'histoire est tirée du roman éponyme de Giles Foden et s'inspire de faits réels : il traite du règne du dictateur ougandais Idi Amin Dada. Plusieurs prix prestigieux sont décernés au film à sa sortie, et surtout à son acteur principal, Forest Whitaker. La prestation de Kerry est saluée par une nouvelle vague de nominations au titre de "Meilleure actrice"[13]. A contrario, elle s'essaie à la comédie potache pour Little Man avec les acteurs Shawn Wayans et Marlon Wayans, notamment révélés par la saga Scary Movie. Bien que le film soit un succès du côté du box office[18], il est éreinté par la critique[19] et le couple formé par Kerry et les frères Wayans se retrouve récompensé lors de la cérémonie parodique des Razzie Awards dans la catégorie "Pire couple à l'écran"[13]. Toujours fidèle à ses débuts, elle retrouve un cinéma moins grand public et nettement plus appréciée par la critique[20],[21], pour le drame The Dead Girl avec notamment, Toni Collette, Brittany Murphy, Rose Byrne et James Franco. Le film remporte le Grand Prix au Festival du cinéma américain de Deauville.

Alternance cinéma grand public et projets indépendants (2006-2011)[modifier | modifier le code]

En 2007, après avoir joué dans un épisode de la série Enquêteur malgré lui et dans un court métrage, on la retrouve dans la peau de la douce Alicia Masters pour le second volet des aventures des Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent et elle retrouve Chris Rock pour la comédie dont il officie en tant que réalisateur Je crois que j'aime ma femme. Le premier est un important succès auprès du public, décrochant la première place du box office lors de sa sortie[22], lorsque le second passe, en revanche, inaperçu[23]. Elle apparaît dans le clip I Want You de Common[24] qu'elle co réalise[10].

Kerry Washington - Hollywood Life Magazine’s 7th Annual Breakthrough Awards - 2007

En 2008, elle partage l'affiche du thriller remarqué[25] Harcelés avec Samuel L. Jackson et Patrick Wilson avant de faire une nouvelle fois confiance à Spike Lee pour un second rôle dans le film de guerre Miracle à Santa Anna. Cette ambitieuse production se retrouve au cœur d'une controverse, en Italie, lors de sa sortie[26] mais est tout de même saluée par les professionnels du cinéma lors de cérémonies de remises de prix[27].

Elle enchaîne les productions moins coûteuses mais ambitieuses et poursuit essentiellement dans le registre de la comédie dramatique. On la retrouve à l'affiche de l'indépendant Life is Hot in Craktown, sorti en 2009, puis elle intègre le prestigieux casting du drame Mother and Child réalisé par Rodrigo García Barcha avec, entre autres, Annette Bening et Naomi Watts. Une oeuvre, qui retrace le parcours de deux femmes que tout oppose, récompensée du Grand Prix au Festival du cinéma américain de Deauville 2010[28],[29]. La même année, elle enchaîne avec Les Couleurs du destin, l'adaptation au cinéma de la pièce de théâtre For Colored Girls Who Have Considered Suicide When the Rainbow Is Enuf de l'artiste de performance, dramaturge et poète afro-américaine Ntozake Shange. Le film met en scène plusieurs stars du cinéma afro-américaines dont Janet JacksonWhoopi GoldbergPhylicia RashadThandie NewtonLoretta DevineAnika Noni RoseKimberly Elise, et Tessa Thompson. Elle termine l'année en occupant le rôle titre du film dramatique indépendant Nigth Catches Us, première réalisation de Tanya Hamilton, largement plébiscité par la critique[30]. Kerry est notamment élue "Meilleure actrice" lors de la cérémonie des Black Reel Awards et se retrouve, une nouvelle fois, nommée à plusieurs reprises pour ce rôle[13].

Kerry Washington, en 2009, pour l'avant première du film Mother and Child.

Elle fait ses débuts sur les mythiques planches du théâtre de Broadway pour la pièce Race de David Mamet et termine l'année en rejoignant Elizabeth Banks et Tobey Maguire pour la petite comédie The Details.

Scandal et renommée (2012-présent)[modifier | modifier le code]

À partir de 2012, elle incarne le personnage principal de la série télévisée Scandal. Produite par Shonda Rhimes, créatrice de Grey's Anatomy, la série est un succès commercial et devient la série dramatique la plus populaire sur les réseaux sociaux. Le succès de la série attire aussi l'attention sur des questions raciales à la télévision, Kerry Washington étant la première actrice afro-américaine à tenir le rôle principal dans une série américaine depuis 1974[31],[32],[33],[34]. Pour son rôle, elle a gagné de nombreuses récompenses et obtenu des critiques positives[2]. Elle a notamment reçu une nomination aux Golden Globes, une des cérémonies les plus prestigieuses du milieu du divertissement. Elle repart lauréate lors des NAACP Image Awards, qui honorent chaque année les meilleurs professionnels de la communauté afro-américaine. Elle est également élue "Actrice préférée" par le magazine TV Guide[35]. Pour la seconde saison, elle se retrouve nommée lors des Emmy Awards deux années consécutives, devenant la première actrice afro-américaine à être reconnue dans une des catégories principales depuis 18 ans[36]. En plus de son jeu d'acteur, elle a été nommée par le Vanity Fair comme une des dix actrices les mieux habillées de la télé[37]. Le programme rejoint également le Top 10 des programmes télévisés politiques selon le quotidien américain Boston Globe, en 2015[38].

Kerry Washington, lors des Oscars 2013.

Parallèlement à cet engouement rencontré sur le petit écran, elle renoue avec le cinéma et retrouve Jamie Foxx dans Django Unchained de Quentin Tarantino : un énorme succès critique et commercial[39],[40] En 2014, elle fait partie des 100 personnes les plus influentes dans le milieu du divertissement, selon le célèbre magazine Time[4].

En 2016, elle tient le rôle principal du téléfilm Confirmation, développé et diffusé sur le réseau HBO. Elle officie également en tant que productrice exécutive et sa prestation d'Anita Hill est une fois de plus saluée par la critique. Kerry est à nouveau nommée lors des Golden Globes de 2017, cette fois-ci dans la catégorie réservée aux mini-séries ou téléfilms puis elle remporte le titre de meilleure actrice lors des Black Reel Awards[41].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a partagé la vie de l'acteur David Moscow de 2004 à 2007.

Depuis l'été 2012, elle partage la vie du joueur de football américain (de l'équipe de San Francisco) Nnamdi Asomugha. Le couple s'est marié le à Hailey, en Idaho [42]. En octobre 2013, il est annoncé qu'ils attendent leur premier enfant[43]. Le 21 avril 2014, Kerry donne naissance à leur premier enfant, une fille prénommée Isabelle Amarachi Asomugha[44]. En mai 2016, ils annoncent attendre leur second enfant[45]. Le 5 octobre 2016, elle donne naissance à leur second enfant, un garçon prénommé Caleb Kelechi Asomugha[46].

Activisme et philanthropie[modifier | modifier le code]

En 2007, Kerry et d'autres célébrités, participent à l’événement Lee National Denim, un programme de soutient contre la lutte du cancer qui touche les femmes, organisé par Entertainment Industry Foundation.

En septembre 2012, Kerry prend la parole lors de la convention nationale démocratique, en faveur de la réélection du président Barack Obama[47].

Kerry apporte son soutient à la Communauté LGBT. En Août 2013, elle est nommée présidente lors de la cérémonie des GLSEN Respect Awards et elle reçoit le Vanguard Awards, en 2015, qui récompense son engagement[48],[49],[50]. En juin 2016, elle participe à la campagne Human Rights qui publie une vidéo en hommage aux victimes de la fusillade du 12 juin 2016 à Orlando[51],[52].

Le 19 mai 2013, Kerry tient une conférence pour les diplômés de l'université George Washington, elle reçoit un doctorat des beaux arts honorifique[53],[54].

Lorsqu'elle s'est adressée aux diplômés à l'université George Washington, le .

En mars 2016, Kerry accompagnée par ses collègues du "ShondaLand", les actrices Ellen Pompeo et Viola Davis ainsi que Shonda Rhimes, apparaissent dans des campagnes publicitaires en faveur de la présidence de la candidate démocrate Hillary Clinton[55]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

L'actrice à la soirée d'ouverture du Metropolitan Opera's 2010-11.

Note : Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Kerry Washington. Pour une liste plus complète, se référer au site IMDb[57].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kerry Washington wedding certificate », E! News, (consulté le 26 septembre 2013)
  2. a et b (en) « Kerry Washington - Biography - IMDb », sur http://www.imdb.com/
  3. (en) « SO Who Knew? Washington Connects The Dots », sur http://www.jamaicaobserver.com/
  4. a et b (en) « The 100 Most Influential People », sur http://time.com/
  5. (en) « Washington's 'Mother' instinct », sur http://www.sfgate.com
  6. (en) « Kerry Washington Talks Her New Marriage, Scandal Style, and Her Real-Life Gladiators in Glamour's October Issue », sur http://www.glamour.com
  7. (en) « Kerry Washington: Woman on Top », sur http://www.ebony.com/
  8. (en) « Kerry Washington on making Quentin Tarantino's Django Unchained », sur http://www.standard.co.uk/
  9. (en) David Kamp et Jessica Diehl, « Ms. Kerry Goes to Washington: The First Lady of Scandal Speaks », sur http://www.vanityfair.com/
  10. a et b (en) « Kerry Washington - Bio », sur http://www.buddytv.com/
  11. (en) « Review Ray », sur https://www.rottentomatoes.com
  12. (en) « BOX Office Ray », sur http://www.boxofficemojo.com
  13. a, b, c et d (en) Awards - Internet Movie Database
  14. (en) « BOX Office Mr. & Mrs. Smith », sur http://www.boxofficemojo.com/
  15. (en) « BOX Office Fantastic Four (2005) », sur http://www.boxofficemojo.com/
  16. (en) « BOX Office The Last King of Scotland », sur http://www.boxofficemojo.com/
  17. (en) « Review The Last King Of Scotland », sur https://www.rottentomatoes.com/
  18. (en) « BOX Office Little Man », sur http://www.boxofficemojo.com/
  19. (en) « Review Little Man », sur https://www.rottentomatoes.com/
  20. (en) « BOX Office The Dead Girl », sur http://www.boxofficemojo.com/
  21. (en) « Review The Dead Girl », sur https://www.rottentomatoes.com/
  22. (en) « BOX Office - Fantastic Four 2 », sur http://www.boxofficemojo.com/
  23. (en) « BOX Office - i think i love my wife », sur http://www.boxofficemojo.com/
  24. (en) « I Want You - Common (Officia Video) », sur https://www.youtube.com/
  25. (en) « BOX Office Lakeview Terrace », sur http://www.boxofficemojo.com
  26. « Le dernier film de Spike Lee, Miracle à St Anna, déclenche la controverse en Italie », sur http://www.grioo.com/,
  27. (en) « Awards - IMDb - Miracle à Santa Anna », sur http://www.imdb.com/
  28. (en) « Review Mother and Child », sur https://www.rottentomatoes.com
  29. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140471.html
  30. « Fiche Film - Night Catches Us », sur http://www.allocine.fr/
  31. (en) Tanzina Vega, « A Show Makes Friends and History », sur http://www.nytimes.com,
  32. (en) Verne Gay, « Shonda Rhimes' 'Scandal' premieres on ABC », sur http://www.newsday.com/,
  33. (en) « Scandal : Season 1 », sur http://www.metacritic.com/
  34. (en) « Why Twitter Loves "Scandal" », sur https://www.buzzfeed.com/
  35. (en) « ‘Scandal’ Cast Adorably And Excitedly Accepts TV Guide Magazine Fan Favorite Awards », sur http://www.huffingtonpost.com,
  36. (en) Tambay A. Obenson, « Kerry Washington Is 1st Black Actress Since Cicely Tyson In 1995 To Earn Drama Lead Actress Primetime Emmy Nomination », sur http://www.indiewire.com/,
  37. (en) « The Top 10 Best-Dressed TV Characters », sur http://www.vanityfair.com/,
  38. (en) « The top 10 political TV shows », sur https://www.bostonglobe.com/
  39. (en) « BOX Office Django Unchained », sur http://www.boxofficemojo.com
  40. (en) « Django Unchained - Metacritic », sur http://www.metacritic.com/
  41. (en) Whitney Friedlander, « Photo: Kerry Washington as Anita Hill in HBO’s ‘Confirmation’ », sur http://variety.com/,
  42. (fr) Imane EL FAHLI, « L’actrice Kerry Washington s’est mariée dans l’intimité », sur excepmag.com, (consulté le 1er octobre 2013)
  43. « Kerry Washington : L'actrice est enceinte de son premier enfant » (consulté le 20 octobre 2016)
  44. « Kerry Washington a accouché ! Découvrez le sexe et le prénom de son bébé ! », Public.fr (consulté le 20 octobre 2016)
  45. « Kerry Washington : La star est enceinte de son deuxième enfant ! » (consulté le 20 octobre 2016)
  46. Prisma Média, « Kerry Washington a accouché de son deuxième enfant ! - Voici », Voici.fr (consulté le 20 octobre 2016)
  47. (en) « Kerry Washington DNC Speech: Read The Democratic National Convention Remarks », sur http://www.huffingtonpost.com/,
  48. (en) Robert Kessler, « Kerry Washington Brings the Crowd to Its Feet With GLAAD Awards Speech », sur https://www.yahoo.com/,
  49. (en) Marc Malkin, « Kerry Washington to Be Honored By GLAAD With Vanguard Award », sur http://www.eonline.com/,
  50. (en) « Kerry Washington On Gay Rumors: ‘I’ve Never Been Bothered By The Lesbian Rumor’ », sur http://www.huffingtonpost.com/,
  51. (en) « Pulse Orlando shooting scene a popular LGBT club where employees, patrons ‘like family’ », sur http://www.miamiherald.com/
  52. (en) « WATCH: 49 Celebrities Honor 49 Victims of Orlando Tragedy in New Ryan Murphy-Produced Tribute », sur http://www.hrc.org/
  53. (en) « Kerry Washington at GWU commencement: Grads must be ‘heroes of own lives’ », sur https://www.washingtonpost.com/,
  54. (en) Alyssa Newcomb, « Kerry Washington: 'Scandal' Star Shares Memories From Her College Years », sur http://abcnews.go.com/,
  55. (en) « Kerry Washington, Viola Davis, Ellen Pompeo, Shonda Rhimes star in Hillary Clinton ad », sur https://www.usatoday.com/
  56. Film & Kinonews
  57. (en) « Kerry Washington - Awards - IMDb », sur http://www.imdb.com
  58. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1672_4+fantastiques
  59. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1673_quatre+fantastiques+surfeur+argent
  60. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=608_django+unchained
  61. a, b et c http://www.rsdoublage.com/acteur-7190-Washington-Kerry.html
  62. http://voxofilm.free.fr/vox_D/dernier_roi_decosse.htm
  63. http://voxofilm.free.fr/vox_J/je_crois_que_jaime_ma_femme.htm
  64. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=436_bad+company
  65. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=873_mr+mrs+smith
  66. http://voxofilm.free.fr/vox_H/harceles.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :