Off-Broadway

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le casting de la comédie musicale Rock of Ages de 2008 (off-Broadway)

Off Broadway est un terme désignant les pièces de théâtre, les comédies musicales et les revues jouées à New York mais qui n'entrent pas dans la définition du théâtre de Broadway.

Le terme est apparu vers 1945[1] pour désigner les productions théâtrales qui désiraient se libérer de l'orientation jugée trop commerciale des théâtres de Broadway[2]. Dans les années 1950, différents acteurs, metteurs en scène, dramaturges se font connaitre par les théâtres de l'Off-Broadway comme Alice Childress, Joseph Papp, Edward Albee, Charles Gordone (en), Paul Zindel, Sam Shepard, Lanford Wilson, John Guare, Harold Pinter[3],.

La dramaturge Alice Childress, grâce à ses succès, fonde un syndicat pour les acteurs qui se produisent dans les théâtres de l'Off Broadway qui sera reconnu par d'autres syndicats d'acteurs new-yorkais comme l'Actors' Equity Association (en) et le Harlem Stage Hand Local[4],[5].

D'après L'Histoire de New York[6], Off-Broadway désigne les salles entre 99 et 499 places, par opposition à Broadway qui désignerait les salles de plus de 500 places, et Off-Off-Broadway les salles de moins de 99 places, où sont présentées les œuvres du théâtre plus expérimental.

Le nombre de productions à Broadway et off-broadway est équivalent. En 1964, le salaire d'un acteur off-broadway est de 45 dollars alors qu'à Broadway il est de 125 dollars. Mais, les coûts de production augmentant de 1945 à 1950, étant passé de 500 dollars à 15 à 20 000 dollars au milieu des années 1960, les jeunes metteurs en scène éprouvent de plus en plus de difficultés pour créer une nouvelle pièce off-broadway. Par conséquent, les prix des places augmentant, le public off-broadway change et le répertoire devient progressivement hanté par de mauvaises imitations des pièces de Broadway[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Françoise Kourilsky, Situation du théâtre américain II, Off-Broadway : pour le meilleur et pour le pire in Théâtre populaire no 53, 1er trimestre 1964, p. 22-26
  2. Daniela Peslin, Le Théâtre des Nations : une aventure théâtrale à redécouvrir, éd. L'Harmattan, 2009, pp. 305-306, (ISBN 2-296-07316-6).
  3. (en) « Off-Broadway | American theatre », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  4. (en-US) « Alice Childress | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  5. (en) William L. Andrews, Frances Smith Foster et Trudier Harris, The Concise Oxford Companion to African American Literature, Oxford University Press, , 512 p. (ISBN 978-0-19-803175-8, lire en ligne)
  6. L'Histoire de New York, Sarah M. Henry, 2011 (ISBN 978-2324-000393) p. 60

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]