24e régiment de dragons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24e Régiment de Dragons
Pays Drapeau de la France France
Branche armée de terre
Type Régiment de Dragons
Rôle Cavalerie
Inscriptions
sur l’emblème
Valmy 1792
Kehl 1796
Stockach 1800
Villafranca 1810
Sagonte 1811
Verdun1916
Saint-Quentin 1918
Guerres Première Guerre mondiale

Le 24e régiment de dragons (24e RD) est une unité de cavalerie l’armée française actuellement dissoute.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Le régiment a été (re)créé en 1873. Il n'a pas été engagé entre 1873 et 1914[1].

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Le Royal Lorraine[modifier | modifier le code]

  • 1671 : le Chevalier de Grignan
  • 1689 : le Marquis de Grignan
  • 1703 : le marquis de Flesche
  • 1717 : le Duc de Luynes
  • 1732 : le Duc de Chevreuse
  • 1736 : le Duc d'Ancenis
  • 1739 : le Marquis de Brancas
  • 1749 : le Comte Des Salles
  • 1762 : le Marquis de Toustain
  • 1770 : le Comte d'Andlau
  • 1783 : le Comte de Pusignieu
  • 1788 : le Vicomte de Rouault

Le 16e et le 15e régiment de cavalerie[modifier | modifier le code]

  • 1791 : colonel de Rouault (voir supra) ; le colonel de Castellane ; le colonel de Thumery
  • 1792 : colonel de La Roque-Travanet
  • 1793 : chef de brigade Le Blanc ; le chef de brigade Barthaud ; le chef de brigade L'Huilier
  • 1800 : chef de brigade Claude Edme Trouble

Le 24e régiment de Dragons[modifier | modifier le code]

  • 1803 : le colonel Claude Edme Trouble
  • 1808 : le colonel Delort
  • 1811 : le colonel Jean Baptiste Dubessy (jusqu'en 1814)
  • 1873 : le colonel Le Roy de Lanauze
  • 1880 : le colonel Rouillet
  • 1883 : le colonel Moreau-Hevel
  • 1891 : le colonel de Cléric
  • 1899 : le colonel Neuiller-Nogueira
  • 1902 : le colonel Fleuret
  • 1909 : le colonel Dilschneider
  • 1910 : le colonel Geoffroy
  • 1918 : le colonel Oré

Étendard[modifier | modifier le code]

Les noms des batailles s'inscrivent en lettres d'or sur le drapeau[2]:

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Guerres de la Révolution et de l’Empire[modifier | modifier le code]

De 1873 à 1914[modifier | modifier le code]

  • 1873 : Le régiment fut recréé le et installé au quartier Du Guesclin à Dinan (Côtes-du-Nord, aujourd'hui Côtes-d'Armor). Il fut formé à partir de quatre escadrons des 2e, 4e, 7e et 8e Régiments de Dragons. Il ne prit part à aucune opération.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 24e régiment de dragons est mobilisé à Rennes.

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

  • 1929 : dissolution du Régiment. Il a été installé au quartier Du Guesclin, à Dinan, de 1873 à 1929.
  • 1930 : Il est remplacé par le 14e Bataillon de Chasseurs Alpins. Le 13e Régiment de Hussards est lui aussi remplacé par le 19e Régiment de Dragons, au quartier Beaumanoir.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Le 24e régiment de dragons est reconstitué en Algérie en à Clairefontaine dans l’est constantinois. Il compte quatre escadrons portés stationnés à Gelma, Souk-Ahras, Sedrata et Ain-Beida. Il participe, avec la 10e division parachutistes à de nombreuses opérations (Tebessa, Cavalo, Ouenza, Djijelli). Au cours de cette guerre, le régiment a eu à déplorer la mort de trois officiers, de sept sous-officiers et dix-huit dragons. Le 24e régiment de dragons est dissous en , un de ses escadrons rejoindra le 9e régiment de spahis algériens.

Le drapeau de ce régiment a été confié au Centre de Sélection No 8 basé à Lyon jusqu'à sa dissolution à la fin de la conscription.

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment[modifier | modifier le code]

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres ayant servi au 24e Régiment de Dragons[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://military-photos.com/histodrag.htm
  2. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

http://military-photos.com/histodrag.htm

La plupart des informations de cet article sont tirées de la page http://www.ancien-de-saint-michel-en-priziac.fr/24eme_regiment_de_dragons_dinan.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Historique du 24e régiment de dragons, Dinan, Impr. de l'union malouinne et dinannaise, , 32 p., disponible sur Gallica.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]