509e régiment de chars de combat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

509e régiment de chars de combat
509e groupe de bataillons de chars
image illustrative de l’article 509e régiment de chars de combat
Insigne régimentaire du 509e RCC

Création 1918
Dissolution 1940
Pays France
Branche Armée de terre
Type Arme blindée cavalerie
Rôle Régiment de chars de combat
Surnom Flandre au Lion
Inscriptions
sur l’emblème
Le Matz-Lourcq 1918
Soissonais 1918
Saint-Mihiel 1918
Montfaucon 1918
Guerres Première Guerre mondiale
Deuxième Guerre mondiale

Le 509e RCC est un régiment de chars de combat ayant combattu pendant les Première et Seconde Guerres mondiales.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 1916 : création de l'artillerie d'assaut
  • 1918 : création du 509e régiment d’artillerie spéciale (509e RAS)
    • 25e bataillon : AS[1] 373, 374 et 375.
    • 26e bataillon : AS 376, 377 et 378.
    • 27e bataillon : AS 379, 380 er 381.
  • 1920 : le 509e RAS prend le nom de 509e Régiments de Chars Blindés (509e RCB)
  • 1923 : le 509e RCB prend le nom de 509e Régiments de Chars Combat (509e RCC)
  • En 1929 le 509e régiment de chars de combat est dissous puis est reformé la même année par changement de nom du 520e régiment de chars de combat.
  • 1939 : le 509e régiment de chars de combat est une nouvelle fois dissous et est reformé la même année sous le nom de 509e groupe de bataillons de chars (509e GBC)
  • 1940 : dissolution du GBC

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Garnisons caserne joyeuse maubeuge[modifier | modifier le code]

Campagnes[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

«  »

Insigne[modifier | modifier le code]

Étendard[modifier | modifier le code]

  • Le Matz-Lourcq 1918
  • Soissonais 1918
  • Saint-Mihiel 1918
  • Montfaucon 1918

Citation[modifier | modifier le code]

« Merveilleux instrument de combat dont la préparation morale et matérielle touchent à la perfection. Par sa bravoure et son esprit de sacrifice, a su forcer l'admiration difficile d'une infanterie brave entre toutes. »

— Citation 1918 (AS 14 et 17).

Décorations[modifier | modifier le code]

En 1939, les unités suivantes portaient la fourragère Croix de Guerre 1914-1918.

  • 5e Compagnie (AS 14): deux palmes.
  • 6e Compagnie (AS 17): deux palmes.

Refrain[modifier | modifier le code]

« Il est le lion de Flandres, comme lui y en à pas deux »

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Colonel Henri Lemar (1875, †1933)

Personnalités ayant servi au sein du régiment[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Andolenko (général), Recueil d'historique de l'arme blindée et de la cavalerie, Paris, Eurimprim, 1968.

Notes et références[modifier | modifier le code]